Connexion

Récupérer mon mot de passe



Derniers sujets

» Bon, Comme il faut y passer
par wiiwii007 Aujourd'hui à 9:11

» Le topic de la Nintendo Switch
par marmotplay Aujourd'hui à 9:04

» A quoi vous jouez en ce moment?
par Lechatperché Aujourd'hui à 9:04

» Super Robot Taisen V [PS4/PSV]
par ange_dechu_lucifer Hier à 23:52

» SPACE RACE
par Oli Hier à 23:42

» Le coin des séries.
par marmotplay Hier à 23:07

» Les Survival Horror, ces jeux qui vous donnent des sueurs froides
par fafnir Hier à 21:29

» Gran Turismo 7 [PS4]
par Warhol Hier à 20:05

» Le topic officiel de la PS4
par Battosai14 Hier à 19:59

» Puyo Puyo Tetris
par fafy Hier à 19:36

Rechercher
 
 

Résultats par :
 

 


Rechercher Recherche avancée


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

forum.paderetro.com » L'enfer » Tests & Reviews » [TEST] Metroid Other M

[TEST] Metroid Other M

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 2]

1 [TEST] Metroid Other M le Jeu 13 Juin - 15:06

Battosai14

avatar
Nintenwhore

Aujourd'hui nous allons nous attaquer à une série pilier, très appréciée dans le monde du jeu vidéo : Metroid

Le premier opus de cette série fut développé par Nintendo sur Famicom et sortit en août 1986 au Japon et en janvier 1988 en Europe.
Ce soft, imaginé et réalisé par Gunpei Yokoi et son équipe fut le premier jeu à nous mettre aux commandes d'un personnage féminin : Samus Aran.

 

Samus est un chasseur de primes galactique envoyée par la Fédération Galactique pour nettoyer la planète Zèbes d'un groupe de Pirates de l'espace cherchant à développer une arme biologique ultime : les Métroïdes.

Ce premier opus fut un véritable succès et il instaura les bases des épisodes que l'on connait aujourd'hui. D'une profondeur incroyable et d'une grande difficulté ce jeu reste l'un des plus grands chefs-d’œuvre de la Nintendo.
Ce succès fut tel que certains studios reprirent par la suite, certaines bases de ce nouveau genre, afin de les intégrer à leurs séries. L'exemple le plus connu est assurément Konami et sa série des Castlevania, qui, dans ses épisodes les plus évolués, a emprunté certains codes à Metroid afin de créer un nouveau genre appeler par les fans le "Metroidvania".

Cette série connue de nombreuses suites sur quasiment tous les supports Nintendo : Metroid II sur GameBoy, Super Metroid sur Super Nintendo, Metroid Prime sur GameCube, Wii et DS, Metroid Fusion sur GameBoy Advance ou encore Metroid Other M sur Wii.

     

Nous nous attarderons aujourd'hui sur le dernier volet de la saga en date : Metroid Other M.


Ce volet de la série est sorti en septembre 2010 au Japon et en Europe.
Dévoilé lors de l'E3 2009 cet épisode créa la surprise lorsque Nintendo annonça qu'ils travaillaient sur ce projet en collaboration avec Team Ninja (Dead or Alive ou Ninja Gaiden).
Cette annonce n'était pas sans rappeler l'annonce de Nintendo en 2001, dans laquelle on nous dévoilait que le studio Retro Studios travaillait en collaboration avec le géant Nippon sur la suite des aventures de Samus.

La trilogie Metroid Prime qui fut réalisée par le studio Texan a connu un franc succès, mais commençait à s'essouffler. Voyons voir si Team Ninja a réussi à transformer l'essai eux aussi.

   

Le développement de Metroid : Other M débuta en 2007. L'équipe de développement, connue sous le nom « Project M », comprenait Yoshio Sakamoto (Metroid, Super Metroid, Metroid : Zero Mission ou la série des Wario Ware) comme producteur, trois employés de chez Nintendo ayant travaillé auparavant sur les épisodes GameBoy Advance, Team Ninja pour les modèles 3D et la programmation et la société D-Rockets pour les scènes cinématiques. Une autre société nommée Taiyo Kikaku collabora aussi pour la création des cinématiques. En tout, c'est environ 100 personnes qui auraient collaboré à ce projet.



Les événements de cette opus ce déroulent peu après ceux de Super Metroid. L'introduction nous remémore le combat de Samus contre Mother Brain et la mort de la larve Métroïd.
Puis nous la revoyons dans un centre médical et à notre grand étonnement, Samus parle ! Nous avions l'habitude de la part de Nintendo à avoir des personnages quasi muet en dehors de quelques onomatopées, mais ici Samus nous fait découvrir le son de sa voix à travers des monologues et ceux-ci nous montre bien, que la demoiselle n'est pas aussi froide et insensible qu'elle en a l'air, bien au contraire celle-ci possède des émotions fortes que l'on découvrira tout au long de l'aventure.
Après une petite séance d'entrainement, Samus repart instauré la paix dans la galaxie.
Lors d'un de ces voyages notre belle héroïne reçois un signal de détresse venant d'une Station-Bouteille et décide d'aller inspecter les lieux.
Une fois arrivée sur la station celle-ci découvre qu'elle n'est pas seule sur place. Des agents de la Fédération Galactique ont eux aussi répondu à l'appel dont Adam Malkovich, l'ancien supérieur de notre héroïne, qu'elle considère de plus comme son père adoptif.
Avec l'aide de ce groupe d'élite votre mission sera de découvrir ce qu'il s'est passé à bord de cette station, chercher des survivants et éradiquer les monstres qui ont investi la place.

Scénaristiquement cet épisode est l'un des plus travaillés, notamment grâce à une mise en scène pleine de surprises, des rebondissements et de nombreuses cinématiques de qualité époustouflantes. Nous retrouvons une héroïne avec de vrais sentiments que nous pouvons partager avec elle et qui nous feront nous sentir plus proche d'elle.

Néanmoins, malgré un énorme travail de mise en scène de la part du studio Team Ninja, le soft souffre de longueurs qui auraient pu être raccourcis (notamment lors des très nombreux monologues de Samus) et de certains points flous qui rendent l'intrigue un peu confuse.

Pour terminer sur ce point, nous dirons que les fans de la série seront dans tous les cas très surpris de la trajectoire prise par la Team Ninja, que ce soit en bien ou en mal. Nous explorons une nouvelle facette de la série qui n'avait jamais été exploré et tandis que certains fans inconditionnels crieront au scandale, les autres scanderont au génie.

             

Visuellement ce jeu est un vrai petit bijou ! À sa sortie cet opus fut considéré comme le plus beau jeu de la Wii, poussant les capacités de la machine bien plus loin que ce que l'on aurait pu s'imaginer. Aujourd'hui encore on en prend plein les yeux grâce à ces graphismes et ses textures travaillées, des personnages secondaires très réussit, des monstres en pagaille, des boss immenses et des effets de lumières somptueux. Il est clair que la Team Ninja ne s'est pas tourné les pouces lors du développement du jeu.

Durant l'aventure Samus devra traverser divers secteurs de la Station-Bouteille aux décors très variés comme des laboratoires, une zone envahie par la jungle, une zone remplie de lave ou encore une zone entièrement recouverte de neige.

     

L'aventure de Samus sera entrecoupée de scènes cinématiques de très grande qualité. Très grande ? Autant dire incroyable ! Ces cinématiques de qualité similaire à ces concurrentes sur Xbox360/PS3 sont très nombreuses et assez longues. De plus la mise en scène mit en place lors de ces scènes rendent l'immersion totale !

Maintenant que nous savons que Metroid Other M possède une réalisation de grande qualité, comment le soft se comporte-t-il manette en main ?

Aussi inattendu que cela puisse paraitre, le gameplay est aux petits oignons ! La prise en main est immédiate et intuitive. La Wiimote se tiens à l'horizontale, façon manette Nes et ça, déjà c'est un excellent point. Samus est vive, agile et d'une fluidité incroyable ! La caméra est positionnée de côté façon "anciens Métroïd" et n'est à aucun moment du jeu handicapant. Décors en 3D et vue en 2D ? Quelle drôle d'idée ? Absolument pas ! Le jeu privilégie l'action pure et l'exploration et ce pari était risqué. Néanmoins, une fois la manette en main on se rend vite compte que tout a été pensé pour capter l'attention du joueur et ne plus le lâcher.

     

En pointant la Wiimote vers le téléviseur notre héroïne passe en mode de vue vue subjective afin de locker certains objets ou ennemis. Cette action est très utile lors des phases de recherche des passages secrets qui sont très nombreux.
Le passage du mode 2D en vue subjective ce fait instantanément, néanmoins, la précision de la Wii est encore un peu aléatoire. Certains moment le jeu passera d'un mode à l'autre sans accrocs, un autre moment il faudra s'y reprendre à plusieurs reprises avant de réussir la manipulation.

Toutefois, une fois ce petit détail bien gérer, il faut avouer que les phases de combats sont d'une prise en main et d'un dynamisme assez jouissif. Tir, esquive acrobatique, finition dévastatrice, tout ce fait d'une simple pression et la fluidité avec laquelle tout s'enchaîne nous donne au final une réelle impression de chorégraphie.
Les ennemis quant à eux seront de plus en plus malin au fil de l'aventure et il vous faudra ruser pour en venir à bout de certains. Les boss nécessitent de trouver leurs points faibles pour les tuer et cela donne souvent des combats assez épiques.

     

Niveau arsenal, rien de bien nouveau puisque l'histoire ce passe juste après l'épisode Super Nintendo. Samus a donc gardé avec elle les armes récupérées lors de sa précédente mission mais celles-ci vous seront bloquées par Adam Malkovich et il vous faudra attendre son autorisation pour pouvoir les réutiliser de nouveau.
Vous retrouverez donc tout l'arsenal de Samus, de la morph ball aux super missiles, en passant par les missiles, le grappin ou encore la bombe de puissance. Notre héroïne aura bien entendu la possibilité d'upgrader son laser ou sa combinaison. Tout un programme !

 

Parlons maintenant de la durée de vie du soft qui nous réserve quelques surprises.
Côté exploration, il faut avouer que le jeu est quand même assez linéaire. Le joueur devra avancer dans les différentes salles de la Station-Bouteille sans vraiment pouvoir aller ou bon lui semble. Il sera guidé par l'ouverture et la fermeture des portes.

Néanmoins, une fois la première partie du jeu terminé, Samus reviendra sur la station avec tous ces équipements afin d'explorer entièrement la Station et y retrouver tous les bonus inaccessibles auparavant.

À noter donc, qu'une bonne partie du vaisseau restera caché lors de la première partie du jeu afin de se concentrer sur le scénario et l'aventure et que la seconde partie se recentrera plus sur le côté exploration digne d'un Super Metroid.

Ce jeu possède une durée de vie très raisonnable pour un épisode "à l'ancienne". Comptez environ une dizaine d'heures pour finir la première partie du jeu et rajouter quelques heures de plus pour récupérer 100% des objets durant la seconde partie. Au total il vous faudra une quinzaine d'heures de jeu pour découvrir et finir cet opus de Metroid.
Petite info supplémentaire, finir le jeu à 100% vous débloquera le mode Difficile ce qui offrira un plus non négligeable à cet épisode qui possède déjà une très bonne rejouabilité.

Terminons avec la bande-son du jeu. Bien que la musique soit bien mise en retrait, les fans retrouverons quand même les thèmes principaux de leur chère série bien implantés dans l'aventure.
Si la musique a été mise en retrait c'est afin de laisser place aux bruitages et à l'ambiance oppressante de certains moments, car il faut reconnaitre qu'un gros effort a été fait sur ce point. Les bruitages sont excellents et la mise en scène de certains passages du jeu rappellera pour certains, Dead Space, dont Metroid Other M s'est inspiré.

Pour conclure ce test, nous dirons que malgré quelques petits défauts Metroid Other M est un excellent jeu que tous les possesseurs de Wii devrait faire au moins une fois. Avec un système de jeu 2D/3D vraiment bien pensé, des graphismes vraiment superbes, une ambiance travaillée, des combats vifs et chorégraphiés et un scénario original le soft ce hisse sans difficulté parmi les "must have" de la Wii.


Les points forts :
- Une réalisation superbe (Graphismes et cinématiques)
- Des combats vifs et dynamiques
- Le mélange 3D avec vue de côté
- Le scénario et la mise en scène
- Découvrir la personnalité de Samus
- La seconde partie du jeu : l'exploration de la Station-Bouteille
- Une très bonne rejouabilité

Les points faibles :
- Un scénario un peu confus sur la fin
- Certains monologues de Samus trop long
- La première partie du jeu un peu trop linéaire
- Quelques problèmes de visée avec la Wiimote
- Les scènes de recherche en vue subjectives inutiles
- Le "boss de fin"

Note finale du testeur : 17/20



Dernière édition par Battosai14 le Jeu 11 Juin - 10:52, édité 2 fois

http://www.dg2s.fr

2 Re: [TEST] Metroid Other M le Jeu 13 Juin - 15:23

defskerus

avatar
Dieu Breton
 Les scènes de recherche en vue subjectives inutiles




La première j'ai cru que le jeu avait buggé ...


tu t'es inspiré du test de jeuxvideos.com ? 
je l'ai lu ce matin et  je trouves que ton test dis certains trucs de la même manière.

3 Re: [TEST] Metroid Other M le Jeu 13 Juin - 15:31

Battosai14

avatar
Nintenwhore
J'ai relu effectivement quelques tests du jeu pour me le remémorer JV.com, Gamekult ect... Donc il peu y avoir deux trois truc dans le même esprit.
Après comme d'hab. c'est mes propre test Smile

Edit :


Def a écrit:La première j'ai cru que le jeu avait buggé ...

Pareil ^^

http://www.dg2s.fr

4 Re: [TEST] Metroid Other M le Jeu 13 Juin - 18:52

Kawet

avatar
Chat-Bits
Test assez représentatif de #Metroid Other M, (Batto les fautes ;D tu veux une fessée ?) qui ne sombre pas dans l'excès. J'approuve la critique, mais je vais faire part deux petits points :

Battroïd a écrit:"[...]tandis que certains fans inconditionnels crieront au scandale, les autres scanderont au génie."



Alors oui certains puristes réfractaires n'ont pas aimé cet épisode, tant pis pour eux, pour les "autres", non je ne crois pas que ça aille jusque là !

Mother Battrain a écrit:"Le jeu privilégie l'action pure et l'exploration et ce pari était risqué. "
[...]
"seconde partie se recentrera plus sur le côté exploration digne d'un Super Metroid"



Alors c'est là, sur l'exploration, que je ne suis pas d'accord du tout

Mon plus grand regret dans ce jeu c'est ne pas avoir eu la possibilité de l'explorer comme bon me semblait. Un point que j'aime dans les Metroid en général c'est que le jeu te propose généralement un chemin à suivre, avec une difficulté graduée. Mais tu as aussi la possibilité de choisir de suivre d'autres voies, plus tordues, plus ardues assez rapidement, parfois non prévues, et c'est là qu'on se fait plaisir à démontrer ses talents aux commandes de Samus (et pas Samu hein Razz).

Ici l'exploration en question dans cette "seconde" partie est très maigre, puisqu'elle se limite à récupérer des items et combattre un boss "clin d’œil" (fin jeu de mots ) optionnel, au final cette deuxième exploration m'a paru vide, sans âme, sans challenge réel.

Quoiqu'il en soit j'ai beaucoup aimé ce jeu, le gameplay est vraiment bien pensé et c'est un plaisir de ne pas avoir à cibler dans les phases en 2D. L'histoire autour de cette Samus torturée intérieurement a été selon moi trop détaillée, il aurait été préférable de ne pas trop en dire.

Enfin bref tout ça pour dire que si vous avez une Wii ou une WiiU, il vous faut ce jeu c'est un incontournable.



Dernière édition par Kawet le Mer 25 Mai - 20:42, édité 1 fois

5 Re: [TEST] Metroid Other M le Jeu 13 Juin - 19:15

Musashi Oboro

avatar
Ninja Tune
Attaque Ninja : Contre-test no Jutsu !

C'est un vieux test que j'avais rédigé pour l'un de mes blogs, et j'ai pas été très tendre avec le jeu (même s'il a hérité d'un bon 15/20 Very Happy). Tout simplement parce que je m'attendais à "PLUS" que ça, ce qui est compréhensible lorsqu'on a adoré Super et Fusion. Bon, en le relisant net avec du recul, je pense que mes propos seraient plus tempérés aujourd'hui, la déception ayant (beaucoup) parlé à ma place.

Spoiler:
L’annonce d’un nouveau Metroid est toujours un grand évènement. Encore plus lorsque celui-ci se targue d’être le successeur, scénaristiquement parlant, de Super Metroid, considéré à juste titre comme le meilleur épisode de la série. Plutôt que de le développer en interne, Nintendo a préféré collaboré avec l’équipe de développement à l’origine des séries Ninja Gaiden et Dead Or Alive, la bien-nommée Team Ninja de chez Tecmo

On pouvait bien entendu se questionner à propos d’un tel choix, mais cela serait oublier la magnifique trilogie des Prime développée par Retro Studio, dont le premier opus est un véritable chef-d’œuvre. Si Retro Studio avait su adapter à merveille l’univers de Metroid sur GC, ainsi que les phases d’explorations chères à la série, le tout dans un habillage 3D et à la première personne, on pouvait donc en attendre beaucoup de la Team Ninja. Connue pour ses jeux à l’action non-stop et déchaînée, à la mise en scène spectaculaire et tape-à-l’oeil, on était en droit également de se demander si cela ne présentait pas un risque, notamment celui de dénaturer l’ambiance très typée de la licence.

1 mois après avoir dompter la bête, il est temps de rendre un verdict. Et croyez-moi, difficile de se forger un avis définitif sur ce jeu. Graphiquement, il est à des années lumières de la trilogie Prime : textures parfois hideuses, décors peu inspirés. L’univers déployé ici est nettement en marge à celui proposé dans les anciens épisodes 2D, voire même 3D. La Station-Bouteille, sur le plan du level-design, est très loin de l’architecture de Tallon IV, ou des nombreux recoins de Zebes. C’est d’ailleurs l’un des premiers défauts du jeu : si chaque épisode a su se démarquer grâce à une ambiance forte, du surtout aux différents lieux visités ainsi que leur originalité, cela n’est pas la cas dans Metroid Other M. Les différents secteurs de la station sont malheureusement trop classiques et conventionnels. Même Metroid Fusion, proposant également une division en plusieurs secteurs, a su en tirer un réel potentiel.

Il faut cependant noter que l’esthétique des combats est une réelle réussite. D’ailleurs, transition parfaite avec le gameplay du soft, puisque les affrontements avec le bestiaire de la Station-Bouteille est largement orienté « Action Stylish« , type Ninja-Gaiden ou DMC. En effet, au revoir l’action 2D classique, bonjour acrobaties, esquives et autres cabrioles en tout genre. Si l’idée est vraiment intéressante et réalisée avec brio, le système d’esquive est quant à lui  malheureusement utilisé à outrance, puisque qu’il se résume à tapoter continuellement les touches de direction pour le déclencher. Si cela rend les combats plus dynamiques, ce système les rend également plus faciles.

Les idée de gameplay ne sont pas pour autant toujours excellentes. En effet, certaines phases de jeu sont vraiment contraignantes, comme les plans fixes où le joueur passe automatiquement à la vue à la première personne, et doit analyser un élément parfois minuscule pour continuer. Si l’idée est intéressante, elle est néanmoins mal utilisée. D’ailleurs, le passage à la vue dite « 3D » est parfois difficile, surtout en plein combat. Mais elle reste plutôt originale, et permet également de renouveler le gameplay en mêlant les deux vues.

Le plus grand défaut du jeu, et non des moindres, est la progression du joueur dans le soft. Elle est parfois assez ridicule, notamment concernant l’équipement de Samus. En effet,  l’équipement ne se développe pas en ramassant des items comme à l’accoutumée, mais c’est Adam Malkovitch qui nous autorise au fur et à mesure à utiliser les capacités du Costume de Puissance. La scène la plus drôle (enfin, pas si drôle que ça) est certainement celle durant laquelle on doit courir le long d’un passage métallique juste au-dessus de la lave, alors que la vie de Samus s’amenuise à vitesse grand V à cause de la chaleur extrême. Il faut cependant attendre l’affrontement contre le boss, après avoir bousillé une partie de ses réserves de vie, pour qu’Adam nous autorise enfin l’utilisation du Costume Varia. Niveau logique et cohérence, on repassera.

Également, l’autre grand défaut du jeu est tout simplement l’exploration complètement saccagée du soft. Je ne vous le cache pas, je l’ai fini en 12h à … 100%. J’ai déjà du mal à finir Fusion à plus de 95%, autant vous dire que niveau challenge, Metroid : Other M n’en propose quasiment pas, surtout concernant la collecte d’items. De plus, la progression est aussi entachée d’un dirigisme grotesque. Si l’épisode Fusion était linéaire, l’épisode Wii nous mâche carrément le travail. Les items sont indiqués sur la carte, tout comme les différents passages permettant d’accèder à l’objectif visé par Samus. Si l’opus GBA savait distillé ses indices (pas d’indications sur la carte autre que l’objectif à atteindre et le secteur à visiter), ce n’est pas le cas de Metroid : Other M.

Le réel problème de Metroid : Other M est qu’il est finalement moins typé que ses ou son prédécesseur, du moins chronologique. Super Metroid possédait en effet un background énorme, tout en étant plus original, plus singulier, le tout sans paroles, sans scripts, sans cinématiques. L’une des principales qualités de l’épisode Super Famicom est de proposer une ambiance riche grâce à une mise en scène toute simplement géniale pour l’époque et le support. Metroid : Other M, qui doit faire le lien avec cet épisode et l’opus GBA, n’arrive même pas à rivaliser avec un soft datant de plus de 16 ans, et échoue à mettre en place une trame scénaristique aussi intense.

Si l’intrigue reste relativement intéressante, surtout la relation Aran-Malkovitch, la mise en scène est parfois un poil larmoyante. Cependant, certaines scènes resteront anthologiques, notamment l’introduction, et surtout la cinématique avant l’affrontement contre Ridley, épique également. On peut regretter un autre point. Plutôt que de rechercher une continuité, c’est à dire d’être une réelle séquelle à Super Metroid, et une véritable préquelle à Metroid Fusion, Other M préfère jouer la carte des clins-d’œils. En effet, c’est un véritable fan-service que nous offre la Team-Ninja, surtout concernant les boss. Croyez-moi, vous serez surpris de certaines retrouvailles. Néanmoins, cela reste quelque peu gênant, car les affrontements contre eux peuvent paraître illogiques, tout comme leur présence dans le soft. C’est dans ce genre de situation que le système d’analyse des Prime nous manque. Il ne faut cependant pas bouder cela, d’autant plus que les affrontements contre ces boss sont certainement les meilleurs du jeu.

Metroid Other M n’est donc pas le hit tant attendu, mais reste un bon jeu, digne de la licence. Si certaines idées ont su rendre cet épisode unique en son genre, d’autres en revanche ne le permettent guère de se démarquer des autres opus de la série en terme de qualité. S’il est en déça de ce que propose habituellement la série (avec peut-être le Prime Hunters de la DS, mais qui fait plus figure de Spin-Off), il possède cependant la fameuse « aura » Metroid qui nous pousse à continuer le jeu, et qui surtout, nous fascine toujours. S’il se munie d’une intrigue plus proche de la mythologie Metroid, mais également plus novatrice, et s’il arrive à trouver un réel équilibre entre action et aventure/exploration (comme l’a fait Retro Studio avec le genre des FPS), il est fort probable, si un deuxième épisode est prévu, qu’il soit réellement excellent.

6 Re: [TEST] Metroid Other M le Jeu 13 Juin - 19:33

Battosai14

avatar
Nintenwhore
Cacahuète a écrit:Test assez représentatif du jeu, (Batto les fautes ;D tu veux une fessée ?) qui ne sombre pas dans l'excès.
Oui je sais, j'ai beau lire et relire et utilisé un correcteur pour m'aider je suis vraiment nullissime en français...



Pistache a écrit:Alors oui certains puristes réfractaires n'ont pas aimé cet épisode, tant pis pour eux, pour les "autres", non je ne crois pas que ça aille jusque là !

Bah pour le moment, sur mon sondage y'a 100% des personnes qui sont d'accord avec ce que j'ai écris (2 personnes)



Pour ce qui est de l'exploration je n'ai pas dit non plus que c'était la partie la plus développée du jeu et qu'a elle seule elle faisait remonter le jeu au rang de gros hit en puissante, mais il faut avouer que cette seconde partie permet l'exploration de la station comme bon nous semble afin de trouver tous les item à l'instar de Super Metroid et que cette partie était vraiment chouette. (en tout cas c'est la ou je me suis vraiment amuser Wink)

Après oui le boss "clein d'oeil" était pas non plus super génial comme tu dit. Neutral


Chips a écrit:L'histoire autour de cette Samus torturée intérieurement a été selon moi trop détaillée, il aurait été préférable de ne pas trop en dire.
Moi le fait que ça soit détaillé ça m'a pas poser de problème ce sont juste les ttrrrèèèèss long monologue qui m'ont un peu assoupis





Tacos a écrit:Enfin bref tout ça pour dire que si vous avez une Wii ou une WiiU, il vous faut ce jeu c'est un incontournable.
Exactement ! Thumright




Super Ninja je vais lire ton test de suite ^^

http://www.dg2s.fr

7 Re: [TEST] Metroid Other M le Jeu 13 Juin - 21:38

MacGregou

avatar
Maudit du Forum

Un Metroid que j'ai beaucoup aimé et qui a au moins le mérite de ne pas être un Super Metroid "en mieux", ou un clone de Metroid Prime. Il a son identité propre et c'est bien là l'important : certains aimeront ou non, mais si 'lon veut se faire un Metroid "exploration" on jouera sur SNES, un Metroid FPS on jouera aux Prime, et un Metroid "arcade détente" on prendra celui-là.



Il y a quand même quelques point négatifs que je retiendrai :

- Comme il a été dit, Samus et ses sentiments sont trop détaillés. La force de la série jusqu'alors, c'était la suggestion. Samus ne disant rien, son histoire étant floue, il était plus facile pour le joueur de laisser vagabonder son imagination et de se créer "sa" Samus. Le véritable personnage de chaque Metroid, c'était bien le labyrinthe où 'lon évoluait à chaque fois, sublimé par une bande-son qui fournissait l'ambiance nécessaire. Là, le scénario s'appuie trop sur les protagonistes au point d'en oublier l'atmosphère.

- Trop de blabla. Défaut découlant logiquement du point négatif précédent, mais cela coupe bien trop souvent l'action.

- Quasiment pas d'exploration. Et effectivement le retour dans les zones non explorées après la fin du jeu ne sert pas à grand chose hormis le boss bonus (minable d'ailleurs) et les objets. Il aurait plutôt été intéressant d'avoir une nouvelle branche de scénario, Samus retournant sur la station afin de démêler les dessous de l'affaire.

- Le scénario est intéressant mais certaines idées sont mal exploitées, et d'autres sont tout bonnement absurdes. Je pense par exemple à l'histoire du traitre dans l'équipe, dont les motivations ne seront jamais clairement définies, et dont l'identité sera de plus très floue et jamais clairement dévoilée à moins de faire très attention aux petits détails parsemés ci et là.
Et le gros point noir reste pour moi la restriction autour de l'arsenal de Samus. Elle ne l'utilise pas PARCE QUE SON SUPERIEUR L'EN INTERDIT !!! :
"Au secours, un monstre de 6 mètres de haut me fonce dessus, et je n'ai pas le droit d'utiliser mes missiles. Je vais mourir, au secours !!!!
- Allez, c'est bon Samus, je te donne le droit de les tirer ces missiles.
- Ouf, merci patron, c'était moins une !"
Stupide, non ???? 

- Jeu beaucoup trop facile. On pète esquive sur esquive en martelant la touche directionnelle pour enchaîner par derrière avec de gros rayons chargés. Les affrontements sont dynamiques mais, au final, le talent du joueur n'est pas vraiment sollicité.

- Enfin, l'arsenal de Samus est sans surprise. On retrouve exactement les mêmes objets ou armes que dans le volet SNES. Et le pire, pour ceux qui ont le livret, c'est que tout l'équipement est détaillé et montré dans les pages de la notice !!! Aucune surprise pour le joueur, donc.





A part ça, très bon test qui ne se laisse pas envahir par un fanboyisme aveugle envers la période SNES et son épisode trop souvent adulé. Ca change de certains tests ou certaines vidéos du net où les auteurs ne voient pas plus loin que leur nostalgie (je pense à Hooper qui teste Donkey Kong Country Returns. Si on l'écoutait, il faudrait des Kremlins, les musiques de DKC2, des niveaux aquatiques.... Bref, un simple DKC2 HD quoi !).



Dernière édition par El Gregou le Ven 14 Juin - 3:53, édité 1 fois

8 Re: [TEST] Metroid Other M le Jeu 13 Juin - 22:06

Battosai14

avatar
Nintenwhore
Merci les copains je suis cotent que mon test vous ai plus et qu'il corresponde en général à ce que tout le monde ai ressenti Smile

Gregou a écrit:
Il a son identité propre et c'est bien là l'important : certains aimeront ou non, mais si 'lon veut se faire un Metroid "exploration" on jouera sur SNES, un Metroid FPS on jouera aux Prime, et un Metroid "arcade détente" on prendra celui-là.
Exactement ! Belle déduction je trouve Smile


Gregou a écrit:A part ça, très bon test qui ne se laisse pas envahir par un fanboyisme aveugle envers la période SNES et son épisode trop souvent adulé. Ca change de certains tests ou certaines vidéos du net où les auteurs ne voient pas plus loin que leur nostalgie
Merci ça fait plaisir, j'essaie toujours de me mettre à la place d'un joueur lambda qui découvre un jeu ou une série quand il joue.
Ici au début j'ai cru que ça allait être compliquer vu que ma copine et moi on est vraiment fan de l'épisode Snes mais au final le jeu est vraiment bon et du coup on l'a pas lacher avant de l'avoir fini à 100% ^^

http://www.dg2s.fr

9 Re: [TEST] Metroid Other M le Jeu 13 Juin - 22:57

Musashi Oboro

avatar
Ninja Tune
El Grego a écrit:Elle ne l'utilise pas PARCE QUE SON SUPERIEUR L'EN INTERDIT !!!



Toi, tu n'as pas lu mon "avis" sous spoiler au-dessus (j'ai ressorti également la même chose, avec l'exemple de la lave et du costume Varia ).

Mais j'y pense ... on avait déjà eu une discussion sur Other M / Super Metroid à l'hosto (ton "trop souvent adulé" m'y a fait penser). Donc du coup, si ... tu as déjà lu mon avis au-dessus.

10 Re: [TEST] Metroid Other M le Ven 14 Juin - 3:48

MacGregou

avatar
Maudit du Forum

Ah oui, je n'ai pas lu, je vais m'y atteler. Effectivement, il est possible que l'on ait eu une discussion sur Super Metroid lorsqu'on était dans cet asile de fous où les plus cinglés n'étaient peut-être pas les patients. Bref.
J'aime beaucoup Super Metroid et je lui reconnais ses nombreuses qualités, surtout pour l'époque où il n'a aucun jeu auquel on peut le comparer. Mais, objectivement, il a malgré tout de nombreux défauts : graphismes trèèèèès perfectibles (il suffit de jouer aux épisodes GBA pour comprendre), ennemis inutiles hormis les boss, jouabilité hasardeuse pour certaines actions, trop d'aller-retours, et un combat final plutôt passif (mais là, c'est un choix délibéré).
Pour ma part, j'ai préféré le Metroid Fusion. Plus linéaire peut-être, mais plus beau, plus varié, avec bien plus de boss, un combat final extraordinaire, et la présence du glacial et terrifiant SA-X. Je repense encore à cette séquence où il nous poursuit, brrrr....


EDIT : Ah, ton avis me fait penser que j'ai oublié de rappeler un gros point négatif dans mon récapitulatif : l'extrême facilité du soft due à la facilité des esquives. Je rajoute ça.

11 Re: [TEST] Metroid Other M le Mer 4 Sep - 11:35

defskerus

avatar
Dieu Breton
Je suis pas du tout d'accord sur certains points avec le test  

Batto a écrit:
Les points forts :
- Des combats vifs et dynamiques
..euh non ! la plupart des combats se résument à charger le rayon et à appuyer sur droite ou gauche continuellement pour esquiver ... c'est un peu chiant !

Batto a écrit:- Découvrir la personnalité de Samus
... découvrir que c'était une peste dans sa jeunesse et que maintenant c'est une grosse sentimentale ...
Moi je la voyais pas du tout comme çà !


Batto a écrit:- La seconde partie du jeu : l'exploration de la Station-Bouteille
... l'exploration pour trouver des items pour nous rendre encore plus fort et avoir encore moins de challenge ...

Batto a écrit:- Une très bonne rejouabilité
... il y a trop de jeux pour s'attarder à rejouer tout le temps au même !

Batto a écrit:Les points faibles :
- Un scénario un peu confus sur la fin
... je vois pas ce qu'il y a de confus !

Batto a écrit:- Quelques problèmes de visée avec la Wiimote
... pas trouvé !

Batto a écrit:- Les scènes de recherche en vue subjectives inutiles
... oui je suis d'accord !

Batto a écrit:- Le "boss de fin"
... si on parle du vrai, celui de la seconde partie, ah non, il est bien épique ! pas très dur cependant ...

Comme je l'ai dis dans le topic des jeux finis, c'est pas un mauvais jeu, il est plutôt bon (j'ai apprécié y jouer pas comme avec illusion of time par exemple ...) mais pour moi c'est un mauvais Metroid !

12 Re: [TEST] Metroid Other M le Mer 4 Sep - 12:27

Battosai14

avatar
Nintenwhore
De toute façon tu pouvais pas apprécier ce chef d’œuvre puisque tu est droitier  

Après on pourrait en débattre des pages mais je suis pas d'accord avec toi c'est sur

Par exemple :

Def a écrit:Batto a écrit:

Les points forts :
- Des combats vifs et dynamiques
..euh non ! la plupart des combats se résument à charger le rayon et à appuyer sur droite ou gauche continuellement pour esquiver ... c'est un peu chiant !
Bah oui on est toujours plus ou moins entrain d'appuyer frénétiquement sur les touches lors des combats (tout en sachant ce que l'on fait pas au pif Smile ) Et du coup j'ai trouver ça très dynamique, chorégraphier, chouette quoi Smile
Pas mou du g'nou ^^


Def a écrit:Batto a écrit:
- Une très bonne rejouabilité
... il y a trop de jeux pour s'attarder à rejouer tout le temps au même !
Trou d'balle va je parle de joueurs lambdas ! Pas d'ahuris de droitiers comme toi Very Happy
Ma femme par exemple l'a refini plusieurs fois depuis  


Def a écrit:Batto a écrit:
Les points faibles :
- Un scénario un peu confus sur la fin

... je vois pas ce qu'il y a de confus !
Bah moi j'ai toujours pas compris si y'avait vraiment un traitre, qui c'était et si oui vraiment, pourquoi Adam Malkovich ne l'a pas neutraliser ou ne nous en a même pas informer... Ou alors si c'était juste Samus qu'est paranoïaque

Def a écrit:
Batto a écrit:
- Quelques problèmes de visée avec la Wiimote
... pas trouvé !
Tu as une WiiMotion plus ?? Parce que pas moi, ça pourrais p'tete venir de là les soucis de visées...

Def a écrit:
Batto a écrit:
- Le "boss de fin"
... si on parle du vrai, celui de la seconde partie, ah non, il est bien épique ! pas très dur cependant ...
Alors le boss de fin pour moi c'est le combat en vue subjective ou tu doit tirer sur plein d'ennemi en meme temps pour après tirer sur la bonne femme... Pas très épique et pas très "boss de fin j'ai trouver". Celui de la seconde partie c'est le "boss optionnel" qui oui il faut l'avouer n'est pas très difficile tous comme les autres... Smile

Tu avais lu mon test avant de le faire ou pas ? Very Happy

http://www.dg2s.fr

13 Re: [TEST] Metroid Other M le Mer 4 Sep - 14:34

defskerus

avatar
Dieu Breton
Battosai14 a écrit:De toute façon tu pouvais pas apprécier ce chef d’œuvre puisque tu est droitier  
comment tu te décrédibilises dès la première phrase

Ok les combats sont dynamiques et vifs mais en même temps ils sont pas hyper intéressants !
ça vaut pas les séquences de combats de God of War, que tu peux pas connaitre, vu que t'as pas la joie de posséder une PS2 !

C'est vrai qu'on sait pas qui est le traître, j'avais zappé cette partie de l'histoire  
au final on s'en fous un peu ...

Oui j'ai une WiiMotion Plus, mais le jeu l'utilise pas.

Le boss optionnel c'est le boss de fin !
la seconde partie c'est le jeu aussi, pas une partie optionnelle !

L'autre "boss" c'est pas très dur, une fois que t'as compris qu'il faut tirer sur la fille, suffit de repousser le premier ennemi et après tu peux lui tirer dessus !
j'ai mis du temps à comprendre qu'il fallait tirer sur la fille  
comme le "dinosaure" avant aussi, j'ai mis du temps à comprendre qu'il fallait mettre une super bombe
une fois qu'on était avalé.

J'avais lu le test quand j'avais commencé le jeu .. en juin !

14 Re: [TEST] Metroid Other M le Mer 4 Sep - 14:42

Battosai14

avatar
Nintenwhore
Def a écrit:Oui j'ai une WiiMotion Plus, mais le jeu l'utilise pas.
Oui mais peu être que la manette est quand même plus "réactives" vu que c'est la seconde génération de manettes Wink

Def a écrit:C'est vrai qu'on sait pas qui est le traître, j'avais zappé cette partie de l'histoire  
au final on s'en fous un peu ...
Bah nous (ma femme et moi) bah ça nous à rendu marteau cette histoire, ne pas savoir et ne pas comprendre ça nous est rester un peu en travers de la gorge

Def a écrit:
J'avais lu le test quand j'avais commencé le jeu .. en juin !
Oui donc tu as bien lu mon test à ce moment là :)C'est chouette ^^

http://www.dg2s.fr

15 Re: [TEST] Metroid Other M le Mer 4 Sep - 17:10

MacGregou

avatar
Maudit du Forum

Pour le traitre, avec un peu d'analyse, il est évident de le démasquer. C'est juste que le jeu ne vous expose pas pleinement, par une cinématique par exemple, qui il est. Allez faire un tour sur le net et beaucoup de posts vous expliqueront par A + B son identité.

Pour les feignasses, il s'agit de lui :

http://metroid.wikia.com/wiki/James_Pierce

16 Re: [TEST] Metroid Other M le Mer 4 Sep - 17:22

Battosai14

avatar
Nintenwhore
Pour le traitre on se doutait que c'était lui oui on le vois par terre mort un peu avant la fin du jeu, mais y'avait trop de zones d'ombre genre, qui l'a engagé, pourquoi, depuis combien de temps il était dans l'équipe (y avaient l'air d'être une équipe mise en place depuis des années.... Taupe, espion ?) Et puis la scène avec Malkovich quoi... Il l'a désarmé ? Il l'a assommé ?

Moi juste quelques ligne dans un résumé à la fin ça m'aurait suffit pas besoin de cinématique :p

http://www.dg2s.fr

17 Re: [TEST] Metroid Other M le Sam 11 Jan - 17:19

CTJ

avatar
Limbo Hater
"tain je suis bloqué sur une phase de merde ...

On ne peut pas bouger (Pourquoi ??!!), c'est en vue subjective et des insectes nous foncent dessus dans tous les sens et on ne voit strictement rien.

En plus il est impossible de recharger en missile (alors que c'est possible tout le temps) ni en vie (ça c'est parfois, quand le jeu le veut bien ... n'importe quoi)

C'est juste chiant. Qui est le $*§%# qui a validé cette phase de jeu ?!

18 Re: [TEST] Metroid Other M le Sam 11 Jan - 17:33

Battosai14

avatar
Nintenwhore
Oui ces phases de jeux en vue subjectives sont souvent inutiles ont est plusieur a en avoir parler ici ;-)
Il faut bien chercher partout dans la scene le petit detail a 'scanner' c'est assez chiant faut etre bien precis pour passer dessus.

http://www.dg2s.fr

19 Re: [TEST] Metroid Other M le Sam 11 Jan - 17:36

CTJ

avatar
Limbo Hater
Non là c'est pas un moment comme ça. Il y a de gros insectes qui m'attaquent dans tous les sens. Je meurs super vite ... je ne comprend pas.

20 Re: [TEST] Metroid Other M le Sam 11 Jan - 17:44

Battosai14

avatar
Nintenwhore
C'est pas dans une salle où ya des soldats qui tire sur les gros insectes avec toi ?

http://www.dg2s.fr

21 Re: [TEST] Metroid Other M le Sam 11 Jan - 17:59

Sweet Soul Brother

avatar
Possédé du Pad

Un grand bravo pour ton test.
Plus ça va plus je me dis que la Wii vaut le coup.
Je me laisserais bien tenter au final !!

22 Re: [TEST] Metroid Other M le Sam 11 Jan - 18:00

CTJ

avatar
Limbo Hater
Je viens de percuter la nana au milieu ... coup de pot. N'importe quoi.

Il y a un intérêt à continuer après le générique ?

@Sweet : Il y a énormément de bons jeux sur Wii. Console à avoir clairement. Je l'ai acheté très tard mais au final je l'adore.

23 Re: [TEST] Metroid Other M le Sam 11 Jan - 18:05

Battosai14

avatar
Nintenwhore
Ok donc c'etait bien là.
Donc oui tu peux continuer apres le generique.

C'est justement a partir de là que tu peux finir le jeu a 100%. Apres regarde sur le topic on en a discuter aussi. Cette partie est assez discutable mais moi je l'ai bien aimer :-)

Merci Sweet ça me fait penser que j'ai d'autres test en attente... faudrait que je m'y mette.

http://www.dg2s.fr

24 Re: [TEST] Metroid Other M le Sam 11 Jan - 18:59

CTJ

avatar
Limbo Hater
Voilà terminé. (45% des objets) Ca apporte quoi d'avoir 100% ? c'est déjà ultra facile alors avec plus de vies et de missile j'ose pas imaginer.

Sinon je suis d'accord avec ce que vous avez dit avant.

Jeu magnifique, avec une bonne ambiance et des mouvements stylés mais beaucoup trop facile (esquive ridicule), avec un système d'upgrade complètement débile et une histoire et des cinématiques un peu conne.

C'est mon premier Metroid, j'ai bien aimé l'univers et j'en essaierai peut être d'autres pour retrouver l'ambiance ... et Samus !

Questions :

On se bat contre quoi à la fin ? Ca sort d'où ce truc ? Ca vient comme ça, sans explication ...

C'est quoi Ridley ? Le sorte de Ptérodactyle ?

Au final les bébés métroid c'est les sorte de méduse et les reine des sorte de dinosaures. Mais c'est quoi un métroid normal ?

25 Re: [TEST] Metroid Other M le Sam 11 Jan - 19:21

Kawet

avatar
Chat-Bits
à la fin, si tu parle pas du boss optionnel, c'est un metroid évolué : une reine metroid, elle apparait la premier fois dans metroid 2

le boss optionnel (Phantoon) sort tout droit de l'épave de SuperMetroid

Ridley est un pirate de l'espace à la solde de Mother Brain depuis le premier épisode, il fait des apparitions régulières d'un épisode à l'autre

Un Metroid à la base c'est juste cette méduse vampirique aux pouvoirs mutagènes effrayants, et ça mute rapidement, ces petites bêtes

Spoiler:

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 2]

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum