Connexion

Récupérer mon mot de passe



Derniers sujets

» Le topic officiel de la PS4
par ange_dechu_lucifer Aujourd'hui à 11:44

» Limited Run Games (LRG)
par ange_dechu_lucifer Aujourd'hui à 11:34

» A quoi vous jouez en ce moment?
par NinjaStorm Aujourd'hui à 11:30

» NEW Danganronpa V3 [PS4 et Vita]
par ange_dechu_lucifer Aujourd'hui à 11:26

» La lecture du retrogamer
par defskerus Aujourd'hui à 11:22

» Le topic officiel de la NES
par marmotplay Aujourd'hui à 11:22

» Strider Hiryû
par Oli Aujourd'hui à 11:14

» [VIDEO] Yakuza 0
par Junkers Aujourd'hui à 10:45

» La SNES Mini et la Genesis flashback
par Fellock Aujourd'hui à 10:40

» Le topic officiel de la XboxOne
par Lechatperché Aujourd'hui à 10:09

Rechercher
 
 

Résultats par :
 

 


Rechercher Recherche avancée


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

forum.paderetro.com » L'enfer » Tests & Reviews » [TEST] Silent Hill: Downpour

[TEST] Silent Hill: Downpour

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 [TEST] Silent Hill: Downpour le Lun 5 Mai - 22:24

Invité


Invité


Silent Hill: Downpour
Testé sur Playstation 3
Existe également sur Xbox 360
Développeur : Vatra
Editeur : Konami
Année : 2012


Parfois, au détour d’une multitude de titres acclamés, récompensés et adulés présentés sur des comptoirs impersonnels faits de blanc immaculé, se trouvent, cachées dans l’ombre,  de petites boîtes qui n’attirent guère l’attention du con’sommateur. Peu exposées aux yeux d’un grand public trop nourri aux campagnes marketing faites de trailer explosif à la bande son Zimmer-ienne, lesdites boîtes renferment parfois, à la surprise générale, des pépites peu connues et reconnues. Malheureusement, ces œuvres souffrent souvent d’une critique qui passe totalement à travers de son sujet pour mieux finir dans l’indifférence générale.

Si je devais résumer le jeu vidéo d’un point de vue purement personnel, je dirai que c’est avant tout une expérience avec un grand E. Mais quelle signification peut bien renfermer ce terme à la fois si vague mais pourtant tellement précis ? Une expérience est avant tout un ressenti, propre à chacun, qui nous insuffle des émotions, de toutes sortes, et qui, dans de rares cas, peuvent nous amener là où on ne penserait jamais aller afin de mieux nous transcender. Le titre dont je vais vous parler aujourd’hui n’est en aucun cas parfait d’un point de vue purement vidéo ludique. Il souffre de quelques défauts qui pourront rebuter le plus grand nombre. Malgré tout, une poignée d’irréductibles pourra y trouver son compte et, qu’on se le tienne pour dit, ne ressortira pas indemne de cette expérience (toujours avec un grand E) au cœur de la folie et de la rédemption. Aujourd’hui, je vais vous conter l’histoire de Silent Hill : Downpour.



Prisonnier depuis de longues années pour des raisons que je n’évoquerai pas ici, Murphy Pendleton se voit transférer vers un autre centre pénitencier de haute sécurité. Confortablement installé (façon de parler) aux côtés d’autres détenus, notre héros profite d’une dernière ballade en bus sécurisé avant un bon bout de temps. Malheureusement pour lui, le destin en décide autrement et, au détour d’un virage et d’une apparition brève mais terrifiante, le bus se retrouve projeté dans un ravin. Livré à lui-même, notre avatar va vivre une longue et épuisante descente aux enfers dans les entrailles de la désormais célèbre ville de Silent Hill. Et je peux vous l’assurer, il vous faudra une bonne dose de courage et un cœur bien accroché pour sortir de ce cauchemar.

Désormais noyé dans un flot de titres prétendument horrifiques faits de face jumper et autres marées d’hémoglobine, le genre survival a clairement perdu de son aura ces dernières années. Cependant, ces dérives peu ragoûtantes bonnes à faire sursauter les ados en manque de sensations fortes sont ici balayés d’un vif revers de la main. Dès les premières secondes, l’ambiance de ce Silent Hill nous prend aux tripes. Ici, on ne s’embarrasse pas d’effets vus et revus dans les productions récentes. Ne vous attendez donc pas à vous faire sauter dessus toutes les 30 secondes par des créatures voulant votre mort. Non, dans Silent Hill, ce qui prime, c’est l’angoisse, la vraie, la seule, l’unique. Les environnements inquiètent, les fonds sonores, tantôt très discrets, tantôt faits de grésillements sortant de la radio que vous portez au ceinturon vous informant de l’approche d’un ennemi, vous vrillent les oreilles pour peu qu’on y prête un peu d’attention. Et puis ce silence, qui s’impose parfois comme une évidence, prend une place à part entière dans un titre qui sait mêler habilement un enrobage tout à fait particulier à une bande sonore d’une qualité rare. Préparez-vous à essuyer régulièrement la moiteur de vos mains, parce que cet épisode Downpour va vous en faire voir des vertes et des pas mûres.

L’angoisse, que j’ai déjà évoquée au-dessus, prend ici tout son sens. On se sent à l’étroit, faible et démuni dans cet univers morbide. Murphy est un homme tout ce qu’il y a de plus normal, possédant ses forces et ses faiblesses. Il n’a rien d’un super héros à la puissance physique hors norme. Non, c’est un être humain comme vous et moi. Pas forcément habile de ses mains, pas résistant pour un sou, Murphy est le concept même de l’anti héros. Les déchirures qui ont marqué son passé et son incompréhension du monde qui l’entoure renforcent ce sentiment de normalité. Toutes ces pièces de puzzle, imbriquées les unes aux autres, font de ce titre un vrai jeu d’épouvante, mais également une œuvre touchante d’une grande humanité.



Vous voilà donc en train d’avancer lentement, une pauvre brique dans la main et un inventaire aussi vide que les poches d’un chineur de brocante après une grosse prise. Le héros est lourd, un poil rigide et ne court pas bien vite. Viendra alors votre premier combat, un face à face qui vous donnera des sueurs froides. Vous constaterez que le système de combat, basé sur des contres et des attaques bien placées, n’a, en effet, pas grand-chose d’intuitif et souffre de la lourdeur de son héros, qui tapera souvent dans le vide. Malgré tout, l’usure des armes et le fait qu’elles peuvent lâcher à n’importe quel moment apporte une bonne dose de piment à des combats certes mal branlés, mais terriblement intenses et stressants. Car, quand on y repense à tête reposée, le gameplay, bien qu’un peu obsolète, se révèle être tout à fait adapté à ce genre de jeu. Les combats sont difficiles et le sentiment de non-puissance et de non-maîtrise est ici retranscrit de manière assez admirable. C’est un vrai survival, préparez-vous à être mis en difficulté. Il faudra évidemment privilégier la fuite car, si les face à face peuvent tourner rapidement à votre avantage, l’affaire est d’un tout autre ressort quand les ennemis commencent à vous attaquer en groupe. Les armes à feu étant rares et les munitions limitées, vous n’aurez alors que peu de chances de remporter la victoire avec une arme de poing. Les nombreuses énigmes sont, quant à elle, loin d’être évidentes et l’interface minimaliste (pas de barre de vie, peu d’indications sur les objectifs) vous demandera de fouiner un peu partout si vous désirez sortir de cette ville maudite. Un gameplay très bien pensé, difficile et exigeant, mêlant exploration et scènes d’action,  qui refroidira rapidement les kéké gamer avides de puissance, de souplesse et de facilité. Dans Silent Hill : Downpour, rien ne vous tombe tout cuit dans le bec, il faudra trimer et trembler pour vous en sortir.

Là où le titre traîne la patte, c’est du côté technique. Graphiquement parlant, Silent Hill : Downpour est honnête, affichant un rendu plutôt sympathique mais pas transcendant. Ce qui dérange un peu plus, ce sont les nombreuses saccades, une fluidité pas vraiment au rendez-vous, des temps de chargement longuets et des sauvegardes pas souvent très bien placées. Heureusement, le jeu se rattrape très rapidement sur sa direction artistique hors pair et sur certaines idées visuelles d’une beauté étourdissante (je vous laisse la surprise de la découverte). Quant au design de vos ennemis, et bien que de nombreuses personnes y aient trouvé quelque chose à redire, je le trouve particulièrement réussi. A la fois simple mais tellement inquiétant, il renforce l’angoisse générale qui se dégage du titre. Il m’est arrivé de trembler plus d’une fois à l’entente du grésillement de mon talkie-walkie, synonyme de l’approche imminente d’un monstre.



Reste la question de la durée de vie. Bien que l’histoire principale se boucle dans des délais tout à fait honnêtes pour un titre de ce genre (environ 8 heures), les nombreuses quêtes annexes et autres secrets à découvrir vous tiendront en haleine bien plus longtemps. Bien évidemment, ces petits à côtés ont, contrairement à d’autres jeux, un grand intérêt puisqu’ils vous permettent d’en apprendre plus sur la ville de Silent Hill et de ses habitants, mais également de trouver des objets qui pourront vous être d’une grande aide dans votre quête. Pour couronner le tout, ces missions secondaires sont souvent très inspirées et apportent ce petit quelque chose en plus qui bâtit un grand jeu. Enfin, les 6 fins disponibles vous promettent au moins une deuxième session de jeu. Mais aurez-vous le courage d’y revenir ? Rien n’est moins sûr…

Silent Hill : Downpour est une œuvre à part. Totalement incompris par les critique et boudé par le grand public, le titre se révèle être malgré tout d’une grande profondeur scénaristique et d’une sincérité rare. Long, difficile, exigeant et doté d’une ambiance absolument exceptionnelle qui vous glacera le sang, il faudra une certaine dose de persévérance et de courage pour en venir à bout. La satisfaction qui s’en dégagera ne sera que plus grande, d’autant plus que le dénouement de l’intrigue justifie à lui tout seul le fait de venir à bout de cette longue descente en enfer. Pour peu que vous vous laissiez prendre au jeu et que vous réussissiez à passer outre une technique pas vraiment au rendez-vous, vous tiendrez entre vos mains un titre d’une qualité exceptionnelle d’un genre devenu trop rare. Un vrai coup de cœur, et l’un des tout meilleur jeu sur cette génération de consoles !


GRAPHISMES : 4/5
Malgré une technique pas forcement maîtrisée, la direction artistique rattrape très largement le coup. Une ambiance à la fois malsaine et angoissante qui vous fera frissonner de plaisir.

BANDE SON: 5/5
L'une des plus belle réussite de ce titre. Une bande son maîtrisée de bout en bout qui installe une atmosphère terriblement inquiétante.

GAMEPLAY : 4,5/5
Malgré une certaine lourdeur dans les déplacement et les combats, je me dis, avec le recul, que ce système est au final totalement adapté au genre survival horror.

DUREE DE VIE: 5/5
Long, difficile et loin d'être linéaire, le jeu vous emmènera dans des recoins insoupçonnés. Les quêtes secondaires sont, bien évidemment, à faire, puisqu'elles apportent un intérêt indéniable au titre tout en étant particulièrement inspirées.

NOTE DU TESTEUR : 18,5/20

2 Re: [TEST] Silent Hill: Downpour le Lun 5 Mai - 23:13

gatsuforever

avatar
Adorateur du Pal
Trés bon test Vava. Je suis pafaitement d'accord avec tes avis sur le jeu. Je trouve même que d'un point de vue technique le jeu s'en sort pas mal. Après c'est le genre qui veut que le jeu ne joue pas sur la surenchère d'effet spéciaux et de tableau qui en mettent plein la vue.

C'est un jeu qui a malheureusement subit injustement les foudres de la presse et des premiers retours des joueurs. Ce n'est peut être pas le meilleur des Silent Hill mais ca reste un trés bon épisode.

Si je dois te conseiller d'en faire, je ne saurai que trop te conseiller le 2 et 3 qui sont juste excellents et qui n'ont pas trop mal vieillis, le 4 est spécial et un peu répétitif sur la fin mais l'idée principal du jeu est juste génial. Le incoming sur ps3 est pas mal aussi, mais les scène de combat sont juste horribles, mais niveau angoisse il est vraiment excellent (rien que le tout début de jeu est tout bonnement excellent).

Le silent Hill origins aussi est trés bon, mais il est pas facile a choper sur ps2, mais il est bien plus facile a choper sur psp, et il est disponible sur le psn sur la ps Vita.

Je suis fan de la licence Silent Hill ^^

3 Re: [TEST] Silent Hill: Downpour le Lun 5 Mai - 23:16

Invité


Invité
Merci gatsu   

Je pense me chopper la réédition HD de Silent Hill 2 et 3 sur PS3. Est-ce qu'elle vaut le coup?

4 Re: [TEST] Silent Hill: Downpour le Lun 5 Mai - 23:23

gatsuforever

avatar
Adorateur du Pal
Elle est super bugé. Konami n'avaient pas conservé les codes sources des jeux originaux. Donc du coup les développeur ont du broder pour combler les manques et bug liée au code du jeu non fini qui leur a été fourni.

http://www.jeuxvideo.com/articles/0001/00016777-silent-hill-collection-hd-test.htm

Au passage, le jeu en occaz vaut presque le triple que le jeu en neuf ^^

http://jeux-video.fnac.com/a3674029/Silent-Hill-HD-Collection-Jeu-PlayStation-3?oref=ad52526b-99af-aa7b-9668-d8f8c1791e4f&Origin=PA_JV_LIEN

5 Re: [TEST] Silent Hill: Downpour le Lun 5 Mai - 23:25

Invité


Invité
Tou! Quelle honte   

6 Re: [TEST] Silent Hill: Downpour le Lun 5 Mai - 23:29

gatsuforever

avatar
Adorateur du Pal
Le top c'est ca Smile en cherchant bien tu pourra peut être en dégoter un à moins de 30euros. Mais n'ébruite pas tes recherches car tu vas te créer de la concurrence (surtout sur Gamo)

7 Re: [TEST] Silent Hill: Downpour le Lun 5 Mai - 23:31

Invité


Invité
Je n'ai malheureusement plus de PS2  

Très sympa cette édition en tout cas  Thumright 

8 Re: [TEST] Silent Hill: Downpour le Lun 5 Mai - 23:33

gatsuforever

avatar
Adorateur du Pal
Tu as le silent hill 2 3 et 4, en plus de leurs notices et ca reste un bel objet de collection Smile

J'ai aussi la version sur Vita qui est vraiment anecdotique...

Le shattered sur ps2, Wii et psp est vraiment le moins de tous à mon gout. C'est une sorte de remake du 1er revisité, mais avec un système qui fait qu'on ne combat pas les ennemis mais on ne fait que les fuir...

9 Re: [TEST] Silent Hill: Downpour le Mar 6 Mai - 0:40

Oli

avatar
Cerbère de la Manette

Merci pour le test, je dois avouer être moi aussi passé à côté de ce jeu...

gatsuforever a écrit:Elle est super bugé. Konami n'avaient pas conservé les codes sources des jeux originaux. Donc du coup les développeur ont du broder pour combler les manques et bug liée au code du jeu non fini qui leur a été fourni.

http://www.jeuxvideo.com/articles/0001/00016777-silent-hill-collection-hd-test.htm

je n'ai pas rejoué à SILENT HILL 2 depuis des lustres (pas fini à l'époque, j'étais terrorisé !). J'ai toujours hésité à acheter cette compil' HD. Mais peut-on faire confiance aux testeurs pro ? Là dans le lien que tu donnes, ils critiquent le fait qu'il n'y ait ni SILENT HILL 1 ni le 4 dans la compilation. Ok, mais ce c'est pas grave (pour moi). Ensuite ils critiquent le gameplay, qui aurait vieilli. Là aussi, moi ça ne me dérange pas - on est sur un forum de retrogaming, que diable. Enfin ils précisent que, graphiquement, SILENT HILL 2 a pris un "sacré coup de vieux". Idem moi je m'en fiche (j'ai rejoué à SILENT HILL 1 l'an dernier sur PS1, j'étais à fond dedans, ni le gameplay, ni les graphismes ne m'ont dérangé). Donc voilà ma question : qui a vraiment testé cette compil' HD, ici ? Parce que j'aimerais avoir l'avis d'un vrai joueur, pas de jeuxvideocom ou gamekult...(je ne cite même plus gameblog, ils sont dans une autre dimension).

Prend-on le même plaisir avec cette compil' HD sur PS3, qu'avec les jeux originaux sur PS2 ?

https://jeuxvideoetdesbas.wordpress.com/

10 Re: [TEST] Silent Hill: Downpour le Mar 6 Mai - 0:45

gatsuforever

avatar
Adorateur du Pal
J'ai cette compile mais je n'y ai pas joué. J'ai refait silent hill 2 sur ps2 récemment et c'est toujours un plaisir de jouer à ce jeu.

Il me semble avoir lu quelque part que sur les versions HD, le brouillard est nettement moins présent que sur la version ps2. Je trouve ca dommage car le brouillard apporte énormément à l'ambiance de ce silent hill 2, rien que ca je ne peux que te conseiller de jouer à Silent Hill 2 sur ps2.

11 Re: [TEST] Silent Hill: Downpour le Mar 6 Mai - 1:04

ange_dechu_lucifer

avatar
Administrateur

Gatsu, tu vas surtout mettre le jeu dans la console et y jouer 1 heure.   

http://paderetro.com/

12 Re: [TEST] Silent Hill: Downpour le Mar 6 Mai - 1:04

MacGregou

avatar
Maudit du Forum

Il ne peut pas, il a Terracon à faire avant.   

13 Re: [TEST] Silent Hill: Downpour le Mar 6 Mai - 1:13

ange_dechu_lucifer

avatar
Administrateur

à moins qu'il soit sur CTR.   

http://paderetro.com/

14 Re: [TEST] Silent Hill: Downpour le Mar 6 Mai - 5:25

gatsuforever

avatar
Adorateur du Pal
@ le gregou: Je ne l'ai pas vu venir celle la ^^

15 Re: [TEST] Silent Hill: Downpour le Mar 6 Mai - 10:54

Oli

avatar
Cerbère de la Manette

gatsuforever a écrit:J'ai cette compile mais je n'y ai pas joué. J'ai refait silent hill 2 sur ps2 récemment et c'est toujours un plaisir de jouer à ce jeu.

Il me semble avoir lu quelque part que sur les versions HD, le brouillard est nettement moins présent que sur la version ps2. Je trouve ca dommage car le brouillard apporte énormément à l'ambiance de ce silent hill 2, rien que ca je ne peux que te conseiller de jouer à Silent Hill 2 sur ps2.

Donc si j'ai bien suivi, le souci c'est le brouillard moins dense sur SH2 HD et quelques ralentissements sur SH3 HD (si j'en crois le test de jvcom) ? Ça peut valoir le coup quand même alors... J'aimerais me reprendre une PS2, mais ça va pas être avant un moment alors...j'hésite... Mais merci pour les précisions.

https://jeuxvideoetdesbas.wordpress.com/

16 Re: [TEST] Silent Hill: Downpour le Mar 6 Mai - 11:59

gatsuforever

avatar
Adorateur du Pal
Apres je ne l'ai pas verifié. Mais il me semble avoir lu qu'il y aurait pas mal de bug dans la version commercialisé du au faite que les develloppeurs se sont basés sur une version non finalisé pour faire leur compilation HD. Et que suite aux mauvais premiers retours sur le jeu, un gros patch doit être installé pour corriger tous les bugs.

17 Re: [TEST] Silent Hill: Downpour le Mar 6 Mai - 12:09

ange_dechu_lucifer

avatar
Administrateur

J'adore, on a le gars qui a le jeu mais qui se base sur les on-dit, et tous les autres qui attendent qu'il mette ce même jeu dans la console pour les vérifier.   

http://paderetro.com/

18 Re: [TEST] Silent Hill: Downpour le Mar 6 Mai - 14:18

gatsuforever

avatar
Adorateur du Pal
J'ai plus le temps et la motivation de jouer Monsieur Adel en ce moment Sad j'essayerai de tester le jeu cette nuit pour dire mes impressions.

19 Re: [TEST] Silent Hill: Downpour le Ven 9 Mai - 2:12

gatsuforever

avatar
Adorateur du Pal
ange_dechu_lucifer a écrit:Gatsu, tu vas surtout mettre le jeu dans la console et y jouer 1 heure.   

J'ai testé le jeu pendant une heure durant. Et mon avis rejoinds un peu les critiques existantes pour la compile silent Hill HD.

Je n'ai joué qu'au 2 vu que j'ai fini la version ps2 il y a quelques mois, pour avoir un meilleur élément de comparaison.

Je vais commencer par les points positifs.

Le jeu propose le scénario bonus avec Mary qui n'était disponible que sur Xbox, et sur la trés rare version director cut sur ps2.
Deuxième bonne chose, c'est le choix entre les dialogue de la version d'origine, ou bien de nouveau doublage


Les points negatifs :

La qualité de la vidéo des cinématiques qui fait peine à voir.
Le jeu commence après la cinématique dans les WC, et la je constate que le jeu a été simplement lissé donc pas d'amélioration graphique (chose classique pour les versions HD)
Le fameux brouillard...en toute honnêteté, il est nettement mieux fait sur ps2 que sur la version HD. Je m'explique, le brouillard ressemble plus à des rectangles de pixels qui surgissent en haut de l'écran (chose bien visible lors de la descente en direction du cimetière), de plus le brouillard de par le lissage des textures semble nettement moins présent que le jeu sur ps2.
Cela est bien visible lors de l'apparition du première ennemi, qui est à peine visible sur ps2 et qu'on distingue à peine lorsqu'il s'enfuit, et qu'on voit intégralement sur ps3 enlevant le coté mystérieux de cette apparition.
Malgré un brouillard moins dense sur la version HD, le jeu sur ps3 souffre d'un clipping monstrueux. On voit à peine à plus de 5mètres, et avec la mauvaise gestion des effets de brouillards c'est d'autant plus visible.

Je ne dirais qu'une chose après cette heure de jeu sur la version HD, le Silent Hill 2 doit être fait sur Ps2 plutôt que sur ps3/X360.

Je n'ai pas encore testé silent hill 3.

20 Re: [TEST] Silent Hill: Downpour le Ven 9 Mai - 12:47

Oli

avatar
Cerbère de la Manette

gatsuforever a écrit:

Le jeu propose le scénario bonus avec Mary qui n'était disponible que sur Xbox, et sur la trés rare version director cut sur ps2.
Deuxième bonne chose, c'est le choix entre les dialogue de la version d'origine, ou bien de nouveau doublage

Tiens ! Pourtant j'ai vu beaucoup de gens couiner par rapport au nouveau doublage - l'ancien étant donc toujours disponible, je ne vois pas où est le problème finalement.


gatsuforever a écrit:
La qualité de la vidéo des cinématiques qui fait peine à voir.

Oui mais il n'y a pas de downgrade n'est-ce pas ? Si on y jouait sur PS2, ce serait pareil je pense, non ? Donc pour moi c'est un faux problème.

gatsuforever a écrit:
Le fameux brouillard...en toute honnêteté, il est nettement mieux fait sur ps2 que sur la version HD

Ok donc voilà le seul vrai gros problème de ce portage "HD". La honte quand même. Merci pour tes explications Gatsu (je pense que je vais me prendre la compil' sous peu, finalement, n'ayant toujours pas de PS2...et comme je suis pas mal dans le trip survival actuellement...)

https://jeuxvideoetdesbas.wordpress.com/

21 Re: [TEST] Silent Hill: Downpour le Ven 9 Mai - 13:05

gatsuforever

avatar
Adorateur du Pal
Concernant la qualité des cinémtiques je trouve ca quand même honteux qu'aucun effort n'a été fait par les developpeur pour en augmenter la resolution.

Autant sur ps2 ca ne me derange pas mais autant sur ps3 on s'attend à mieux. J'ai joinds une video à les explications. Regarde la sequence de la descente vers le cimetierre et ensuite la sequence avec l'apparition du premier monstre. Ca saute aux yeux ce maudit effet de brouillard de la version Hd.

Si je devais refaire le jeu, ca serai sur ps2 sans hesité.

En fouinant sur le net, le silent hill 3 est truffé de bug sur cette compile Hd.

Si tu veux te mettre au Silent Hill autant te les choper sur ps2, surtout qu'il en existe 5 ( le 2 , le 3, le 4 the room, le 5 Origin, le remake du 1er le Shattered Memories)

22 Re: [TEST] Silent Hill: Downpour le Ven 9 Mai - 13:10

Invité


Invité
chouette test, faudrait que je me le fasse celui ci!

23 Re: [TEST] Silent Hill: Downpour le Ven 23 Mai - 19:44

Giovanni

avatar
Administrateur

 Très bon test Wink Tu m'a tenu en haleine du début a la fin. "Un des meilleurs jeux de cette génération de consoles" really? tu t'es pas un peu emballé? Ca a l'air très old school vu la manière dont tu le décrit !


gatsuforever a écrit:

Je cherche ça a pas cher pour ma collec mais bon rien a faire, ca va etre 25-30 balles a mettre

24 Re: [TEST] Silent Hill: Downpour le Ven 23 Mai - 20:11

Invité


Invité
Merci l'ami  Wink 

Oui, très sérieux, un jeu clairement sous estimé qui m'a mis une grande baffe dans les dents   

25 Re: [TEST] Silent Hill: Downpour le Ven 23 Mai - 22:11

gatsuforever

avatar
Adorateur du Pal
@Gio: a 25-30euros ca vaut largement le coup pour les hits que c'est. Je suis content de l'avoir ce silent hill collection Smile

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum