Connexion

Récupérer mon mot de passe



Derniers sujets

» Le topic officiel de la NES
par wiiwii007 Aujourd'hui à 11:54

» Le topic officiel de la PS4
par ange_dechu_lucifer Aujourd'hui à 11:44

» Limited Run Games (LRG)
par ange_dechu_lucifer Aujourd'hui à 11:34

» A quoi vous jouez en ce moment?
par NinjaStorm Aujourd'hui à 11:30

» NEW Danganronpa V3 [PS4 et Vita]
par ange_dechu_lucifer Aujourd'hui à 11:26

» La lecture du retrogamer
par defskerus Aujourd'hui à 11:22

» Strider Hiryû
par Oli Aujourd'hui à 11:14

» [VIDEO] Yakuza 0
par Junkers Aujourd'hui à 10:45

» La SNES Mini et la Genesis flashback
par Fellock Aujourd'hui à 10:40

» Le topic officiel de la XboxOne
par Lechatperché Aujourd'hui à 10:09

Rechercher
 
 

Résultats par :
 

 


Rechercher Recherche avancée


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

forum.paderetro.com » L'enfer » Tests & Reviews » [PCEngine SCD] Faussete Amour

[PCEngine SCD] Faussete Amour

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 [PCEngine SCD] Faussete Amour le Ven 13 Mar - 10:12

Grif


Possédé du Pad

Pour ceux qui n'auraient pas eu la chance de lire ce test (PP, Revival) je le ressort des profondeurs ici. Pour ceux qui connaissent pas ce jeu, voici pour le découvrir....



Titre : FAUSSETE AMOUR
Éditeur : Naxat
Année : 1993
Genre : Arcade Action
Joueurs : 1
Support : Super CD






Je vous présente un test en totale exclusivité car j'ai invité l'héroine du jeu à participer.

G :Bonjour Melle Corque Lans, votre prénom c'est Corque ou Lans ? Vous etes la principale protagoniste de ce jeu, racontez nous un peu le scénario.

C : Bonjour Griffon. Mon prénom dans le jeu c'est Corque, pour nous autres humains ca parait bizarre mais dans ce monde c'est très courant (en réalité je m'appelle Sophie). Il s'agit de l'histoire d'un Royaume nommé Belia qui est envahi par une secte du nom de Holy Cask qui pratique un culte du diable noir et maléfique. Leur chef Goat Bone, est un tyran sanguinaire qui n'hésite pas à ravager et détruire les village qui ne se soumette pas à leur secte. Dans un village, Meriya, la soeur de Corque, est enrolée contre son grés et devient une méchante malgré elle. Grace à un ami de son père qui lui fournis le necessaire, Corque, son armure et son épée va affronter les méchant et sauver sa soeur.





G : En somme c'est une histoire assez classique, avec un déroulement du style Dracula X ou Valis ?
C : oui tout a fait. C'est assez linéaire, mon personnage avance et frappe les grosses bêtes toutes plus bizarres les unes que les autre, d'un autre cotés faut etre bizarre pour faire parti de cette secte volontairement. Il y a parfois des passages secret ou je peux y trouver des petites fées qui vont me donner des artéfacts. Ces petites fées je les retrouve aussi tout le long du jeu, si je leur tire dessus avec mon épée à chaine elles me donne soit une armure, soit un pouvoir, ou encore une vie.



G : Alors justement, comment se déroule l'action, a part lancer votre chaine-épée vous faites quoi ?
C : J'ai plusieurs cordes à mon arc. Je peux sauter, lancer ma chaine pour m'accrocher a des plateformes, et ainsi me balancer comme tarzan : pour l'anecdote, une fois j'ai meme fait le cris de tarzan, mais les producteurs l'ont coupé au montage, j'ai été bien déçu... Je peux aussi faire tourner ma chaine autour de moi, comme dans Castlevania dont je me suis inspiré. Et enfin je récolte des fois des pouvoirs, et je peux les activer en sautant puis en frappant tout en maintenant la direction en bas.... il faut avoir le coup de main, je l'avoue.





G : Bon, et concernant votre armure vous avez une petite particularité, vous n'avez pas un peu tiqué au départ ?
C : Si si, quand j'ai lu le scénario pour la première fois j'ai refusé, je devait me retrouver en petite culotte rose bonbon dans un premier temps... puis toute nue.  J'ai réussi à obtenir d'avoir un justaucorps à la place de la culotte, comme Sailor Moon... Et enfin quand je meurt, je perds mon body et me retrouve nue (contrairement a Ghouls'N Ghost qui se transforme en squelette), mais dans le premier scénario je faisait face au joueur en mourant.... pas question ai-je dis, du coup je me couche sur le coté, et on ne voit qu'un sein.



G : Par contre dans les scinématique ou vous vois souvent de dos, avec une bonne vue sur vos fesses.
C : Et oui, ca j'ai pas pu le faire changer....




G : L'aventure est-elle longue ?
C : Non, en fin de compte il n'y a que 7 stages, pas tellement difficile, quoi que certains passage m'ont donné du fils à retordre, tout comme certains monstre de fin de niveau, mais vous verrez ca se fait vite et bien.



G : Vous n'etes pas un peu déçu ?
C : Oui et non. Oui parce que j'aurais aimé participer à une plus grand aventure pour mon premier jeu, et non parce que je visite quand meme des mondes différents, parfois inquiétant, meme s'ils sont de qualité inégal et parfois inférieur à d'autres production sur cette machine. C'est bien dommage, mais je me suis bien amusé avec Meriya (qui  est interprété par Jasmine, une amie dans la vie) et Robert, celui qui joue Goat Bone, est un vrai bout en train en réalité !




G : Sinon, avant de se quitter, d'autres regrets ?
C : Ha oui, ben oui, le compositeur... je sais pas ou ils ont été le chercher, ou si il avait trop mangé avant, mais honnetement les musiques sont lassantes, répétitives, et ne collent pas vraiment à l'action... c'est pas du John Williams si vous voyez ce que je veut dire (rire)



G : je vois je vois, donc pour résumer, vous estimez avoir fait une bonne prestation, avec un scénario classique et malgré une trop grande facilité, et vous attendez plus de votre prochain jeu ?
C : c'est un bon résumé. Mais n'hésitez pas a jouer quand meme avec mon jeu, on passe un bon moment !
G : ce jeu vaut-il sa cote selon vous ?
C : ha surement pas, personnellement je mettrais pas plus de 20 €, je suis honnête ! De toute façon j'ai jamais touché de royalties...
G : pour finir, un petit truc a donner à nos lecteurs ?
C : si vous voulez, une astuce.... si vous voulez me voir mieux, mettez le SCD dans un lecteur CD sans systeme Card 3.0, ca donnera ca :




G : Merci Corque d'avoir accepté cet interview, on se revois prochainement dans mon salon, a bientot !
C : a bientot a toi aussi, amuse toi bien!



Dernière édition par Grif le Ven 13 Mar - 10:17, édité 1 fois

2 Re: [PCEngine SCD] Faussete Amour le Ven 13 Mar - 10:15

fafy

avatar
Témoin de Nintendovah
J'adore le concept d'interview du personnage

http://www.aros-tech.fr/

3 Re: [PCEngine SCD] Faussete Amour le Ven 13 Mar - 10:23

mickmack

avatar
Bikini Games Master
tiens, un bikini game.

avec un titre totalement foireux, qui plus est, donc appréciable.

4 Re: [PCEngine SCD] Faussete Amour le Ven 13 Mar - 10:35

dandyboh

avatar
Maudit du Forum

Je connais ce jeu juste à cause de son titre Very Happy mais je ne savais pas du tout de quoi il en retournait.

Merci !

5 Re: [PCEngine SCD] Faussete Amour le Ven 13 Mar - 13:18

ange_dechu_lucifer

avatar
Administrateur

J'aime beaucoup ce jeu, mon second préféré (après sylphia) de la compile pce works. ^^

http://paderetro.com/

6 Re: [PCEngine SCD] Faussete Amour le Ven 13 Mar - 13:20

Grif


Possédé du Pad

ca tombe bien : http://forums.paderetro.fr/t3162-pcengine-scd-sylphia#262613

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum