Discussions endiablées autour du retrogaming et des consoles de jeux vidéo, micro-ordinateurs et Arcade. Amstrad / Atari / Bandai / Commodore / Nec / Nintendo / Sega / SNK / Sony / Microsoft


Château Aventure sur le Chat - Jeudi 23 août à 21h

Connexion

Récupérer mon mot de passe



Rechercher
 
 

Résultats par :
 

 


Rechercher Recherche avancée


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

forum.paderetro.com » Les damnés » Débats » Les mauvais scenario de rpg.

Les mauvais scenario de rpg.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Les mauvais scenario de rpg. le Jeu 9 Avr - 9:36

Tylano

avatar
Cerbère de la Manette

Habituellement, les gens aiment parler des bons scénarios de rpg et vanter leurs qualités!
Mais quel est le rpg dont vous avez trouve le scénario mauvais, insipide...Voire incohérent ou autres défaut qui vous aura déçu de l'aventure?

2 Re: Les mauvais scenario de rpg. le Jeu 9 Avr - 16:14

MacGregou

avatar
Maudit du Forum

Intéressante cette idée de topic. Voici les mauvais scénarios de RPG qui me viennent à l'esprit :


- Star Ocean 3 (PS2) : j'avais acheté le jeu car tous les avis étaient élogieux. Je me suis fait chier sur le jeu dans son intégralité à cause de nombreux éléments qui seraient hors-sujet ici, mais j'ai retenu le scénario minable et mal branlé.
Pour faire court, on est embarqué au début de l'aventure dans une guerre entre 2 nations ; classique. Ca traine un peu en longueur, le rythme est mou, mais je suppose que ça peut encore aller. Puis retournement de situation à un moment de l'aventure, et on sort de ce conflit pour aborder une sorte d'autre arc narratif (je ne sais plus exactement quoi, hélas.). Et, vers la fin du jeu, on "sort" du monde dans lequel on cheminait pour se rendre compte qu'il ne s'agit que d'un programme virtuel, une sorte de "jeu vidéo" créé de toutes pièces par un "grand créateur", si je me souviens bien. Bam, le conflit du début entre les 2 nations n'est plus jamais ramené sur le tapis (en gros tout ce qu'on a fait n'a servi à rien), on se rebelle contre le vilain créateur, on l'éclate (boss final), et voilà. Fin.
Une sorte de tambouille japonaise à la Matrix insipide, avec des arcs narratifs qui n'ont aucune utilité, et un développement final abrupt et insipide. Une grosse merde de scénario.

- Final Fantasy 12 : Si ce 12ème volet de la saga a au moins le mérite de proposer un monde cohérent (Ivalice) avec sa propre Histoire, ses nations, son passé, l'histoire "active" à laquelle participe le joueur est en revanche fade, inintéressante, sans rebondissement aucun, et simplissime.
Comment résumer le scénario de FF12 ? En gros, Vaan, le "héros" (qui d'ailleurs est inutile à l'histoire. Pour info, Balthier était à l'origine prévu pour être le personnage principal mais les grandes pompes de Square ont décidé qu'il fallait un héros "jeune" pour attirer le public ; quelle connerie !), met la main sur un artefact puissant recherché par les grands vilains de l'Empire. Empire qui, bien sûr, cherche à récupérer l'objet. S'ensuit une longue fuite face à ces assaillants de la part de l'équipe que l'on dirige. Arrive un moment où, finalement, l'Empire réussit à nous reprendre l'artefact. Merde alors ! Du coup l'Empire peut gagner la guerre ! Oui mais ah ah ! L'équipe apprend qu'il existe un autre artefact plus puissant qui peut contrer le premier artefact (vous suivez ?). Et donc, jusqu'à la quasi-dernière heure de l'aventure, on part à la recherche de cette relique légendaire. Pouf, on met la main dessus. Ah, mais l'équipe se rend compte que l'objet est inutile finalement. Donc bon, que faire ? Bah zou, on va éclater la gueule du grand méchant, et puis voilà, ça résoudra le problème.
Un scénario bateau, très mal construit, qui reflète bien les problèmes internes qu'a rencontré FF12 à l'époque dans son développement (membres de l'équipe partis, scénariste qui a quitté le navire, etc...).

- Persona 3 (PS2) :  Ange_Déchu va sauter au plafond, mais bon. Pour préciser, ce n'est pas l'histoire que je critique. Celle-ci est au contraire très bien développée, intéressante, riche en rebondissements. Ce que je n'ai en revanche pas aimé et m'a fait "sortir" de Persona 3, c'est la prépondérance d'absurdités à la sauce japonaise.
Pêle-mêle : un chien avec des ailettes sur le dos, un gamin de 9 ans qui est plus mature qu'un adulte de 18-19 ans, une cyborg-androïde-arme secrète....
Désolé mais pour moi c'est bien trop "manga" et gâche tout le sérieux que l'histoire pouvait avoir. Les personnages de Persona 4, tout comme son scénario, sont bien plus recherchés, bien plus crédibles.

- Rogue Galaxy (PS2) : Qu'est-ce que ce jeu m'a déçu ! On me promettait des voyages interstellaires dans des paysages de rêve, des planètes fantastiques, une épopée grandiose. Je me voyais déjà jouer au "nouveau Phantasy Star". Il n'en fut rien.
Il est étonnant de constater qu'un jeu qui fait visiter ainsi plusieurs planètes a pu ainsi provoquer chez moi une sensation extrême de confinement. Couloirs, donjons linéaires bien trop longs et insipides, trame inintéressante qui se résumé à aller sur la planète A, résoudre un problème dont on a rien à carrer pour aider tel personnage (qui finira par rejoindre le groupe), aller sur une planète B et réitérer le processus jusqu'à un final mal amené où il faudra dézinguer le méchant. Un p'tit rebondissement téléphoné vers la fin, peu passionnant, et on bouclera ce jeu qui est l'exemple parfait d'un potentiel gâché.

- Wild Arms 4 (PS2) : Si j'ai vraiment aimé ce jeu (bien qu'il soit un peu le "mouton noir" de la série qui a toujours su garder un niveau d'excellence), ce n'est en revanche pas le scénario qui y a contribué.
Passons outre l'univers steam-punk du jeu qui tranche radicalement avec l'ambiance western si emblématique de la série ; un choix qui en aura rebuté plus d'un. Ce qui ne va pas avec WA4, c'est qu'il nous propose un scénario des plus conventionnels, sans rebondissement, avec de surcroit des personnages clichés et niais propres à trop de RPG japonais. Le gamin de 14 ans qui veut aider tout le monde, la p'tite lolita aux collants blancs et sandales violettes qui pousse des "hiii" et des "haaa"  à tout bout de champ... Il est très difficile de s'attacher  aux personnages.
Même les méchants sont anodins. Une des marques de la série est de proposer à chaque fois une véritable team de bad guys qui va nous faire opposition dans toute l'aventure, chacun de ses éléments ayant une personnalité et une histoire propres, souvent intéressantes. Chaque Wild Arms propose ainsi 4-5 méchants que l'on élimine un à un, ce qui est très gratifiant pour le joueur. Dans WA4, en revanche, la team des méchants est bien trop conséquente ! Il doit bien y avoir une dizaine de membres la composant, certains ne jouant qu'un rôle de figurants pour proposer un boss à tel ou tel donjon. Par conséquent, ces méchants ne sont pas développés, inintéressants, et n'apportent rien à l'histoire.
Histoire qui, d'ailleurs, un peu comme avec FF12, se révèle linéaire à en crever. Résumé du scénario : les méchants poursuivent la lolita car elle dispose d'un pouvoir qu'ils veulent exploiter. Le héros (de 14 ans...) veut la protéger. Ils s'enfuient. Ils rencontrent 2 autres personnages qui vont rejoindre la team. Et ils s'enfuient. Ils s'enfuient encore. Ils sont poursuivis, ils éliminent uns à uns les méchants, et puis ils s'enfuient encore... Et au bout d'un moment, paf, Jude (le héros) décide qu'il ne faut plus fuir, qu'il faut affronter les obstacles, blabla... Et donc, on va se jeter directement dans la gueule du loup, on éclate le gros méchant, et fin...
Bon, tout cela ne doit pas vous empêcher de faire le jeu qui est quand même très bon, fun, et propose un excellent système de combat. Mais soyez assurés qu'il s'agit peut-être du moins bon épisode de la série (avec le 2). Préférez le 1 (ou son remake américain Alter Code F), ou le 5.

- Kingdom Hearts Dream Drop Distance (3DS) : Rien que le titre idiot et incohérent du jeu devrait vous mettre la puce à l'oreille. KH 3D est un jeu qui veut se la jouer "cool" pour les ados de 13 ans qui vont se pâmer devant la dernière japoniaiserie disponible et crier à la poésie pour une mèche de cheveux de l'héroïne flottant dans le vent.
Le scénario de KH est tout bonnement incompréhensible. Tarabiscoté, tiré par les cheveux de 30 manières possibles, avec moult scènes cliché et nanardesques au possible. Il y a les héros, leurs clones, puis les clones des clones qui sont des rêves, d'autres qui sont le côté obscur, d'autres les coquilles vides nées lorsque qu'un côté obscur se détache ou qu'un coeur est libéré alors que la personne dispose d'une force intérieure trop grande et que l'amour est là pour sauvegarder la personnalité mais qu'il y a quand même une amnésie mais qu'il faut réunir le côté obscur avec la personne d'origine pour que la personnalité soit complète et que tout n'est qu'un rêve dans un matrice mais non finalement car le rêve était en fait la réalité et puis non et hiiii et haaa et on va tous manger une glace au goût salé en admirant le crépuscule avec nos amis car c'est beau l'amitié et.... Aaaahhhh, tuez-moi !
Le scénario des Kingdom Hearts patauge à mort, il se perd lui-même dans sa complexité, et l'on comprend tout de suite que les scénaristes eux-mêmes ne savent plus de quoi ils parlent et qu'ils tentent de noyer au mieux possible le poisson dans des circonvolutions narratives compliquées pour que l'ado inexpérimenté confonde cette complexité avec de l'intelligence. Une horreur !



C'est tout ce qui me vient à l'esprit pour le moment. J'apporterai d'autres exemples si je pense à d'autres jeux.

3 Re: Les mauvais scenario de rpg. le Jeu 9 Avr - 16:48

ange_dechu_lucifer

avatar
Administrateur

El Gregou a écrit:Intéressante cette idée de topic. Voici les mauvais scénarios de RPG qui me viennent à l'esprit :

- Persona 3 (PS2) :  Ange_Déchu va sauter au plafond, mais bon. Pour préciser, ce n'est pas l'histoire que je critique. Celle-ci est au contraire très bien développée, intéressante, riche en rebondissements. Ce que je n'ai en revanche pas aimé et m'a fait "sortir" de Persona 3, c'est la prépondérance d'absurdités à la sauce japonaise.
Pêle-mêle : un chien avec des ailettes sur le dos, un gamin de 9 ans qui est plus mature qu'un adulte de 18-19 ans, une cyborg-androïde-arme secrète....
Désolé mais pour moi c'est bien trop "manga" et gâche tout le sérieux que l'histoire pouvait avoir. Les personnages de Persona 4, tout comme son scénario, sont bien plus recherchés, bien plus crédibles.


Même pas, je préfère le 4. ^^

http://paderetro.com/

4 Re: Les mauvais scenario de rpg. le Jeu 9 Avr - 22:37

Musashi Oboro

avatar
Ninja Tune
@ange_dechu_lucifer a écrit:
El Gregou a écrit:Intéressante cette idée de topic. Voici les mauvais scénarios de RPG qui me viennent à l'esprit :

- Persona 3 (PS2) :  Ange_Déchu va sauter au plafond, mais bon. Pour préciser, ce n'est pas l'histoire que je critique. Celle-ci est au contraire très bien développée, intéressante, riche en rebondissements. Ce que je n'ai en revanche pas aimé et m'a fait "sortir" de Persona 3, c'est la prépondérance d'absurdités à la sauce japonaise.
Pêle-mêle : un chien avec des ailettes sur le dos, un gamin de 9 ans qui est plus mature qu'un adulte de 18-19 ans, une cyborg-androïde-arme secrète....
Désolé mais pour moi c'est bien trop "manga" et gâche tout le sérieux que l'histoire pouvait avoir. Les personnages de Persona 4, tout comme son scénario, sont bien plus recherchés, bien plus crédibles.


Même pas, je préfère le 4. ^^

Le mec fait le connaisseur, mais il m'a avoué ne pas avoir joué longtemps à Persona 3 ...

Pour ma part, j'en suis presque à 75 heures de jeu, et la date fatidique du 31 janvier n'est pas très loin ... j'accroche pas plus que ça au scénario, que je trouve assez anecdotique, même si certains twists sont sympas. Par contre, j'aime beaucoup le côté Visual Novel/vie étudiante, avec certains Social Link assez fouillés et intéressants.

Pas trop d'accord pour les persos, à part effectivement Aigis, qui ajoute pas grand chose si ce n'est le sempiternel "une IA peut-elle avoir une conscience ou des émotions" et tout ce qui suit ... les persos ne font pas trop "typé" manga par rapport à ce que j'ai pu croisé ailleurs. Ou du moins, c'est un poil plus soft. Et pas touche à Koromaru, je veux le même en vrai. Razz

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum