Connexion

Récupérer mon mot de passe



Derniers sujets

» Le topic de la Nintendo Switch
par tetsuoshima Aujourd'hui à 22:34

» Le topic officiel de la Megadrive
par tetsuoshima Aujourd'hui à 22:27

» Vos jeux finis en 2017
par dandyboh Aujourd'hui à 22:21

» konichiwa
par marmotplay Aujourd'hui à 22:21

» A quoi vous jouez en ce moment?
par skyllneverdie Aujourd'hui à 20:26

» Here comes a new challenger
par tetsuoshima Aujourd'hui à 19:19

» The Wolfenstein II The new colossus Pc/ps4/Xone
par gatsuforever Aujourd'hui à 17:02

» Vos derniers arrivages !
par bigvilo Aujourd'hui à 15:40

» The Sexy Brutale (PC/PS4/Xone)
par ange_dechu_lucifer Aujourd'hui à 12:58

» Les noms de jeux ou consoles mal prononcés
par dandyboh Aujourd'hui à 9:56

Rechercher
 
 

Résultats par :
 

 


Rechercher Recherche avancée

Mots-clés les plus tagués
1#mafialyonnaise
2#psvita
3#lrg
4#donkeykong
5#ps4


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

forum.paderetro.com » L'enfer » Tests & Reviews » [TEST] Driveclub - Playstation 4

[TEST] Driveclub - Playstation 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 [TEST] Driveclub - Playstation 4 le Lun 28 Sep - 15:52

Alto

avatar
Dieu de la cartouche

Driveclub
Développeur : Evolution Studios
Année : 2014
Plate-forme : Playstation 4
Genre : Course

Sorti en octobre 2014 (alors qu’il était initialement prévu en même temps que l’arrivée de la PS4), Driveclub était le premier jeu de course de la console de Sony. Autant dire qu’il était attendu par un grand nombre de joueurs qui voulaient faire trembler les murs du salon à grands coups d’accélérateur.

Les développeurs d’Evolution Studios ne sont pas des inconnus pour les possesseurs de PS3. C’est à eux que l’on doit la série des Motorstorm, des jeux de course fun, au gameplay simple mais au challenge relevé pour peu que l’on ait envie d’en voir le bout. Le partenariat entre le studio britannique et Sony se poursuit sur cette génération avec Driveclub. Là encore, le jeu se veut immédiatement accessible, mais qu’en est-il vraiment ? Autant le dire tout de suite : défenseurs de la simu, passez votre chemin.

Sans atteindre le niveau d’un Need for Speed, le jeu reste tout de même assez permissif, les collisions et les sorties de route ne faisant perdre qu’un temps assez relatif. Cette accessibilité séduira un grand nombre de joueurs dès le départ, y compris celui qui n’a pas pris le volant d’un bolide virtuel depuis des lustres. Etonnamment, passer dans l’herbe est sévèrement puni (ralentissement forcé de votre véhicule), alors qu’on pourrait se dire que c’est presque obligatoire de « couper » pour gagner du temps dans un jeu d’arcade. Surprenant. Les sensations de vitesse, elles, sont bel et bien au rendez-vous, grisantes dès les premières courses, et on prend un plaisir immense à écouter rugir les moteurs tout en admirant les magnifiques paysages qui nous entourent. Inde, Canada, Norvège, Chili ou encore Ecosse, il est bien difficile de s’ennuyer devant la diversité des lieux traversés dans le mode Carrière. Même si l’on n'atteint pas les critères d’une simulation, la conduite varie suffisamment d’un véhicule à l’autre pour que l’on ait rapidement ses préférés.


La BAC Mono, une des petites "bombes" du jeu

Là où on peut facilement dresser un parallèle avec les Motorstorm, c’est dans la difficulté du jeu. Les premières épreuves se terminent facilement à la première place, mais dès que l’on se plonge un peu plus dans le mode Carrière, il faut se retrousser les manches pour décrocher toutes les étoiles. Car, oui, il ne suffit pas de finir premier pour terminer le jeu à 100 % : chaque épreuve vous demandera en plus de boucler un tour en un certain temps, de prendre la trajectoire idéale (modélisée au sol) sur une certain portion du circuit ou d’atteindre un score de drift défini au préalable. C’est d’ailleurs là que Driveclub se révèle diablement addictif : chaque course ou drift est truffé de défis à battre, obligatoires ou non, avec en ligne de mire le score de vos amis à exploser ! Il n’est donc pas rare de refaire une course pour avoir la simple satisfaction de faire passer vos amis derrière vous au classement, d’autant que les temps de chargement sont quasiment inexistants (très agréablement surpris sur ce point). Et si le cœur vous en dit, vous pouvez même viser le haut du classement mondial, qui se met à jour à la fin de la course. Une sorte d’émulation permanente, en somme, qui vous pousse à vous surpasser. Personnellement, je me situe très souvent dans les 15 000 premiers (voire les 1000), tandis que gatsu végète aux alentours de la 400 000e place. Fin de la digression.


Tiens, gatsu est en ligne

Enfin, si vous pensez avoir réalisé la course de votre vie, vous pouvez l’envoyer en tant que défi à vos amis ou à des inconnus. Si vous restez en haut de la feuille des temps pendant toute la durée du défi (que vous aurez définie au préalable), à vous les précieux points d’expérience ! Bref, il faudra un peu de temps pour finir le mode Carrière à 100 % (225 étoiles). A noter que le jeu a bénéficié de deux DLC gratuits de 45 étoiles chacun, ainsi que de 16 ( !!!) autres DLC payants, là encore de 45 étoiles, tous accessibles via le Season Pass. Au total, il y a donc 1035 étoiles à remporter.

J’avais un peu peur que le jeu soit surtout pensé pour son multi, mais fort heureusement, il n’en est rien, et le solo n’a pas été bâclé. Toutefois, l’aspect communautaire est bien présent, notamment via les clubs qui peuvent regrouper jusqu’à six personnes. A mesure que vous gagnez de l’expérience en solo, vous emmagasinez également des points pour votre club, ce qui vous permet de débloquer des véhicules, des stickers ou des peintures (non déverrouillables autrement). Le club vous permet aussi de lancer des défis interclubs. Rien de révolutionnaire, mais c’est est une fonctionnalité sympathique qui renforce le sentiment d’appartenance à un groupe.


Certains paysages sont de toute beauté


Graphiquement, le jeu est très joli. Les véhicules sont très bien modélisés, les décors sont superbes et fourmillent de détails (fumée, particules, objets animés divers dans le public ou sur la piste), et le jeu bénéficie d’un cycle jour/nuit dynamique. Vous pouvez donc commencer une course de nuit et la terminer de jour, et inversement. Tournant à 30 fps, le jeu n’a jamais montré le moindre signe de faiblesse, y compris sous la pluie, contre 11 concurrents. L’interface est claire, bien pensée, et plutôt stylée, avec une bonne musique. Les véhicules et les tracés sont suffisamment nombreux pour ne pas ressentir de lassitude, et les DLC ont apporté une bonne dose de fraîcheur à l’ensemble.

L’intelligence artificielle reste le point noir du jeu. Elle se contente de suivre une trajectoire définie et de plus, elle souffre de ce que j’ appelle le « syndrome de l’élastique ». Quand elle est devant vous, elle n’avance pas, mais une fois que vous êtes en tête, il est impossible de distancer les autres concurrents, même en sortant la course de votre vie. Il est donc frustrant de perdre du temps derrière des boulets en début de course (notamment quand vous devez faire un temps bien précis sous peine de ne pas décrocher l’étoile) et de veiller à ce qu’ils ne vous dépassent pas de nulle part quand vous êtes en tête. Certes, cela renforce le sentiment de peloton groupé, de « paquet », mais il est dommage de voir des concurrents ne jamais anticiper votre position ou ne pas être affectés quand vous leur rentrez dedans, à l’heure où on trouve les Drivatars chez la concurrence. On en vient presque à se faire volontairement rentrer dans le pare-chocs pour gagner de la vitesse, les dégâts étant purement cosmétiques. Cela reste néanmoins plaisant de devoir batailler jusqu’aux derniers mètres, même si on a parfois le sentiment d’être face à une difficulté artificielle.


La transition jour/nuit est très réussie

En résumé, et malgré une IA perfectible, Driveclub offre une expérience très plaisante, avec d’excellentes sensations manette en main et un défi permanent. Une bonne surprise.

Graphismes : 4/5
Gameplay : 4/5
Bande-son 4/5
Durée de vie : 5/5
Note globale : 17/20
Note testeur : 15/20 (pour l’IA)



Dernière édition par Alto le Lun 28 Sep - 18:40, édité 1 fois

2 Re: [TEST] Driveclub - Playstation 4 le Lun 28 Sep - 16:00

Tonka

avatar
Tueur de Grospixels
Les screenshots sont vraiment tirés du jeu ? Si oui, il est magnifique Shocked

J'avais joué à la démo à Carrouf et je l'avais trouvé mou pad en main et graphiquement plus proche d'un jeu PS3. Yavait pas photo avec le Forza que j'ai testé.

Tu suscites mon intérêt Smile

3 Re: [TEST] Driveclub - Playstation 4 le Lun 28 Sep - 16:01

Junkers

avatar
Diamond Dog
J'aime beaucoup ce système d'étoiles et cette difficulté croissante. Je viens de l'avoir et je m'éclate bien dessus pour l'instant, c'est vrai que la sensation de vitesse et le fun sont au rendez-vous Wink

Merci pour le test Wink

https://www.youtube.com/channel/UCTYHsz_z9Uo01VcAYPWUDIA

4 Re: [TEST] Driveclub - Playstation 4 le Lun 28 Sep - 16:12

Alto

avatar
Dieu de la cartouche
@Tonka a écrit:Les screenshots sont vraiment tirés du jeu ? Si oui, il est magnifique Shocked

Oui, oui, c'est comme ça chez moi Smile

5 Re: [TEST] Driveclub - Playstation 4 le Lun 28 Sep - 16:31

gatsuforever

avatar
Adorateur du Pal
Tu as tout dit mon cher @Alto et même dit que j'étais mauvais dans les jeux de course mais je l'assume et je m'éclate aussi comme un fou sur drive club. Ayant forza 6 et drive club, je passe nettement plus de temps sur drive club que Forza. Le jeu propose également une vue cockpit qui est du plus bel effet avec des intérieurs bien modélisé .
Il m'es déja arrivé de voir les voitures de l'Ia faire du hors piste ou se crasher entre eux au point d'en voir un au travers de la route. Mais il est vrai qu'une fois le premier parti, il est vraiment super dur de le rattraper.
Comme je ne cesse de ne le repeter à @Alto . Depuis Gran turismo 4 (sur ps2) , j'ai jamais été aussi accroché par un jeu de voiture. Et ca serait dommage de gacher son bonheur surtout qu'il coute presque rien maintenant... mais bon prévoir un patch de 11go quand même.

Très bon test de @Alto , pour qui veux on a crée un club paderetro . Donc si vous voulez pleurer comme moi en voyant les chronos de cet extra terrestre des jeux de course venait nous rejoindre dans notre club et plus on vous fait gagner des voiture Smile

Comme je n'aurai pas été objectif face à ce petit bijoux comme until dawn (qui n'a rien avoir) je lui aurai mis un bon 17/20 , mais grand manitou des jeux de course @alto a parlé et sages sont ses paroles.

6 Re: [TEST] Driveclub - Playstation 4 le Lun 28 Sep - 17:46

Giovanni

avatar
Administrateur

Très surpris du test.... Moi je pensais que c'était un jeu de simu raté. Il s'est fait assassiner par la presse en plus..

Si c'est de l'arcade, que c'est fun et facile d'accès, ça m'intéresse beaucoup plus du coup !

7 Re: [TEST] Driveclub - Playstation 4 le Lun 28 Sep - 17:54

Junkers

avatar
Diamond Dog
Facile d'accès et fun, je confirme. Moi qui suis pas trop simu et qui me suis fait chier sur Forza 4 (ou 5, je sais plus), là j'accroche beaucoup plus !
(Je parle de Forza car, même si ce n'est clairement pas de la simu pure, c'est déjà trop axé simu à mon goût)

https://www.youtube.com/channel/UCTYHsz_z9Uo01VcAYPWUDIA

8 Re: [TEST] Driveclub - Playstation 4 le Lun 28 Sep - 18:23

gatsuforever

avatar
Adorateur du Pal
Drive club c'est simple, c'est le meilleur jeux de course auquel j'ai pu m'essayer sur next gens Smile je ne compte pas les nfs car c'est du burnout like, mais niveau plaisir de jeu drive club mais la bare vraiment très haut.

9 Re: [TEST] Driveclub - Playstation 4 le Lun 28 Sep - 18:41

Alto

avatar
Dieu de la cartouche
@Giovanni a écrit:Très surpris du test.... Moi je pensais que c'était un jeu de simu raté.

Shocked

C'est étonnant, je ne pense pas avoir vu Sony le présenter comme tel !

10 Re: [TEST] Driveclub - Playstation 4 le Lun 28 Sep - 19:12

gatsuforever

avatar
Adorateur du Pal
C'est la presse qui ont descendu le jeu, injustement. Ils ont du faire deux parties et se sont lancés dans la rédactions du test . Tu devrai changer ton appellation car dieu de la cartouche lol mdr, il ne doit pas t'en rester beaucoup je pense lol mdr, moi je dirai soit 'Alain Proust " ' le fou du volant" ca t'irait mieux, du coup tu passera pour le spécialiste des jeux de caisse du forum ^^ Wink .

Super chase Hq tu l'avais testé chez moi? Tu en avais pénsé quoi?

11 Re: [TEST] Driveclub - Playstation 4 le Lun 28 Sep - 19:33

Alto

avatar
Dieu de la cartouche
Ah non, pas testé, celui-là Wink

12 Re: [TEST] Driveclub - Playstation 4 le Lun 28 Sep - 19:52

Giovanni

avatar
Administrateur

@Alto a écrit:
@Giovanni a écrit:Très surpris du test.... Moi je pensais que c'était un jeu de simu raté.

Shocked

C'est étonnant, je ne pense pas avoir vu Sony le présenter comme tel !

Bah je sais pas, c'est moi qui me suis fait des films tout seul alors... Je le rajoute a ma wishlist PS4 ^^

13 Re: [TEST] Driveclub - Playstation 4 le Lun 28 Sep - 20:15

Alto

avatar
Dieu de la cartouche
Je vais le garder précieusement, ce jeu, je serai là quand tu l'achèteras

14 Re: [TEST] Driveclub - Playstation 4 le Lun 28 Sep - 20:36

Giovanni

avatar
Administrateur

Premier trimestre 2016 normalement Smile

15 Re: [TEST] Driveclub - Playstation 4 le Lun 28 Sep - 21:16

gatsuforever

avatar
Adorateur du Pal
@Alto a écrit:Je vais le garder précieusement, ce jeu, je serai là quand tu l'achèteras

@Alto : Drive club c'est un jeu qui ne se vend pas Smile , il est tellement bon que tu te surprendra a refaire une tour de piste de temps en temps Wink .
SInon white night tu vas le prendre? Outlast? J'ai dl la démo de l'éléphant qui défonse tout, faut que je test et faut que je me re refasse diying light (je suis à deux doigt de craquer mais faut pas... il va baisser encore...).
Par contre chose étonnant sur le live, les démo c'est comme sur l'eshop on peut les essayer qu'un nombre de fois limité... c'est nul cà....

16 Re: [TEST] Driveclub - Playstation 4 le Mar 27 Oct - 14:08

Alto

avatar
Dieu de la cartouche
Aujourd'hui, j'ai signé le 87e temps mondial sur un championnat (3 courses cumulées). Pas peu fier Cool

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum