Connexion

Récupérer mon mot de passe



Derniers sujets

» Le topic officiel de la Wii U
par fafnir Aujourd'hui à 18:46

» [PS4] Until Dawn (2015)
par Oli Aujourd'hui à 17:07

» FURI (One, PS4, PC)
par Oli Aujourd'hui à 17:02

» La Toute Petite Collection de Yoake
par Battosai14 Aujourd'hui à 16:20

» [25 ans] Sonic Mania / Project Sonic 2017
par Tsubasa Aujourd'hui à 16:20

» Vos derniers arrivages !
par defskerus Aujourd'hui à 16:07

» Vos jeux finis en 2017
par Emeldiz Aujourd'hui à 13:21

» [PCE] Bootleg et copies pirates
par Warhol Aujourd'hui à 12:45

» Votre saga préférée
par zzoomm Aujourd'hui à 12:36

» Les jeux de course, le topic qui décoiffe
par Alto Aujourd'hui à 12:17

Rechercher
 
 

Résultats par :
 

 


Rechercher Recherche avancée


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

forum.paderetro.com » L'enfer » Current Gen & Next Gen » Zettai Zetsumei Toshi 4 Plus Summer Memories (PS4)

Zettai Zetsumei Toshi 4 Plus Summer Memories (PS4)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Oli

avatar
Cerbère de la Manette

Disaster Report 4 Plus: Summer Memories

Bon, pour moi c'est l'une des plus grosses annonces de ces derniers jours - mais j'ai des goûts bizarres ! Je suis fan de cette série, tout du moins des deux premiers jeux - jamais joué à l'opus PSP. Des jeux d'aventure généreux en milieu hostile, des catastrophes naturelles en pagaille, des immeubles qui s'effondrent comme des châteaux de cartes... Généreux oui, peut-être trop d'ailleurs, car les développeurs avaient parfois la folie des grandeurs, leurs jeux PS2 étaient par exemple techniquement un peu à la ramasse (à mon avis sur PS4 il ne faudra pas en attendre des merveilles non plus), quand certaines phases d'action bizarres arrivaient parfois comme un cheveu sur la soupe.

Des jeux imparfaits, mais néanmoins uniques !

Le 4ème épisode avait été annulé en 2011 à cause du tsunami. Le voilà qui renait de ses cendres. Je crois qu'il n'y a pas de date de sortie annoncée.

Un premier trailer (avec une chanson horrible) :

https://jeuxvideoetdesbas.wordpress.com/

fafy

avatar
Témoin de Nintendovah
C'est quoi le genre? Une sorte de survival en milieu urbain?

http://www.aros-tech.fr/

tetsuoshima

avatar
Homme de verre
Typiquement le genre de jeu original qui m'attire !

Oli

avatar
Cerbère de la Manette

@fafy a écrit:C'est quoi le genre? Une sorte de survival en milieu urbain?

Désolé, c'est vrai que je n'ai pas présenté la série car je pensais que tout le monde, ou presque la connaissait. Il y a deux jeux sur PS2, un sur PSP (auquel je n'ai jamais joué). Ce sont de vrais survival en milieu urbain (garanti 100% sans zombies !) qui ont lieu après/pendant des catastrophes. A titre d'exemple le premier jeu se déroule sur une île (artificielle si je me souviens bien). On débute sur un immense pont suspendu à moitié détruit sur le point de s'affaisser. C'est tout simplement génial. Il faut gérer la soif, la faim, ses objets, le Graal c'est le sac à dos ultime. Plus il est gros, plus on peut transporter de bouteilles d'eau ! On rencontre aussi parfois d'autres survivants, on peut discuter avec eux, choisir de les aider ou pas, ce qui peut créer de petits embranchements dans le scénario.

Après comme je l'ai déjà dit, ce sont aussi des jeux très imparfaits (ralentissements, maniabilité, caméra...). Mais comme l'a précisé Tetsu, c'est original.

Ce quatrième opus, je l'achèterai les yeux fermés. Peu importe qu'il se fasse descendre ou encenser dans les tests à venir. Un day-one en puissance pour moi ! Je suis vraiment content que les tremblements de terre de cette série connaissent des répliques jusqu'en 2016.

https://jeuxvideoetdesbas.wordpress.com/

Alto

avatar
Dieu de la cartouche
Le jeu de survie est hyper à la mode. Il n'y a qu'à voir tous ceux qui fleurissent sur Steam ou le programme Preview de la One (The Long Dark par exemple) !

tetsuoshima

avatar
Homme de verre
Je suis allé un peu me renseigner.
Donc les deux premiers Zettai Zetsumei sont sortis sur PS2.

En France le premier s'appelle SOS The Final escape.

Et le deuxième Raw Danger


Le troisième, sur PSP, n'est sorti qu'au Japon et en Corée du Sud.



Je ne crois pas que day of disaster sur Wii fasse partie de la série.

En tout cas voilà 2 jeux ps2 que je vais devoir me prendre!!
Merci Oli!!
En attendant des News du jeu!

Oli

avatar
Cerbère de la Manette

De rien !

Si vous voulez connaitre mon avis précis sur le premier épisode, je suis allé fouiller dans mes archives, j'avais rédigé une chronique du jeu dans sa version japonaise. En voici un copier-coller :



Avec DISASTER REPORT, attention les secousses : la série ayant rencontré un certain succès d’estime, ses tremblements de terre connaitront des répliques, sous la forme de suites. L’une encore pour la PlayStation 2, l’autre pour la PSP. Mais l’histoire de cette franchise très singulière est aussi tristement connectée à une catastrophe bien réelle. Le quatrième opus de la série, prévu sur PlayStation 3, aurait dû sortir le 10 mars 2011, avant d’être repoussé à une date ultérieure. Une date qui ne viendra jamais, puisque le 11 mars 2011 un tsunami ravagea les côtes de la région de Tôhoku et fut responsable de plus de 18000 morts ou disparus…sans même parler des conséquences gravissimes qui perdurent aujourd’hui encore dans cette partie du Japon – voire dans le pays tout entier, si on prend en compte la catastrophe nucléaire. Les producteurs du jeu prirent leurs responsabilités en annulant officiellement le quatrième épisode quelques jours après. Oui, par un triste et obscur hasard, la sortie de ZETTAI ZETSUMEI TOSHI 4 a quasiment chevauché la terrible réalité – dont s’est toujours inspiré cette série de jeux vidéo, soit dit en passant.

DISASTER REPORT, sorti initialement en 2002, accuse hélas le poids des ans. Il faut dire que les développeurs ont eu la folie des grandeurs : des immeubles qui s’écroulent tout autour de vous, des piliers qui s’abattent par dizaines, des ponts qui s’affaissent (parfois lorsque vous êtes dessus !), un tsunami improbable et un building qui tangue dangereusement alors que vous êtes encore dedans. Ceci n’est qu’un petit échantillon de ce qui vous attend dans l’incroyable aventure contée dans DISASTER REPORT. Mais une telle distance d’affichage pour l’époque, autant d’évènements presque grandeur nature, tellement de détails et de mouvements à l’écran ne se font pas sans mal : le jeu rame assez souvent, et parfois violemment. Ajoutez à cela une certaine rigidité dans les déplacements, la caméra ringarde (oubliez le stick droit pour la contrôler) et l’obligation de passer dans les menus pour sélectionner un objet et l’utiliser, et vous aurez alors une petite idée des écueils qui vous attendent si vous vous lancez dans DISASTER REPORT aujourd’hui en imaginant que vous aurez droit à un jeu aussi user friendly que la plupart des titres actuels.

Mais ces soucis techniques sont, aussi, ce qui fait le charme du jeu. Je m’explique. On sent vraiment que les développeurs sont allés au bout de leurs idées, de leur trip « fin-du-mondesque » sans trop se soucier si tout tiendrait dans une PlayStation 2 et surtout s’ils avaient suffisamment de talent et d’argent pour peaufiner tout ça. Une attitude déraisonnable, non professionnelle… ou rêveuse ? Moi j’ai tout de suite penché pour la dernière solution. DISASTER REPORT est un jeu qui va au bout de lui-même, porté par des développeurs qui voulaient absolument y mettre tout ce qui leur passait par la tête. Et j’ai adoré ! Si, comme moi, vous êtes retrogamer dans l’âme et pouvez faire fi de certains soucis techniques pour vous plonger littéralement dans une aventure hors du commun, vous risquez bien de ne jamais vouloir remonter à la surface ! Et le jeu vous y aidera : inondations, torrents de boue et tsunami vont rivaliser d’efforts pour vous faire boire la tasse. Mieux : le soft a l’intelligence de jouer la carte de la variété puisqu’il alterne les phases de survie avec rationnement, recherche de son chemin en territoire hostile et gestion de la soif, les phases de « panique » où il vous faudra courir en évitant des pièges scriptés et joliment mis en scène et enfin des phases de plate-forme pure, durant lesquelles vous devrez par exemple marcher en équilibre sur des barres suspendues au-dessus de terribles flammes ou vous faufiler lentement sur la corniche d’un immeuble à plusieurs dizaines de mètres de hauteur. Ces phases de plate-forme, bien qu’assez rigides à cause de la maniabilité du personnage, n’en demeurent pas moins parfaitement jouables : il n’y a pas de morts injustes une fois que l’on a bien compris comment prendre en main les mouvements du héros. Un dernier détail : pour éviter de tomber dans le vide, pensez-bien à presser le bouton R1 en cas de secousse sismique. Cela aura pour effet de vous accroupir et donc de ne pas perdre l’équilibre.

Malgré ses défauts, qui ne seront étrangement pas corrigés dans le deuxième épisode toujours pour la PlayStation 2, DISASTER REPORT constitue un divertissement hallucinant, original et varié. L’ouverture est dantesque : sur un pont gigantesque et suspendu sur le point de s’écrouler ! La suite sera du même acabit : un métro délabré, des immeubles qui tombent comme des dominos, un vrai sentiment d’isolement (renforcé par l’absence totale de musiques), des camions qui paraissent tomber du ciel (hallucinant) et toujours cette menace constante inhérente au vrai survival : la fatigue, le rationnement obligatoire (votre sac à dos n’est pas énorme), la gestion de la soif mais aussi des autres survivants. En effet, des dialogues incluant plusieurs réponses auront pour conséquence de vous proposer des intrigues complètement différentes et donc des fins variées. Quel pied, vraiment. Oui quel pied de pouvoir jouer à une aventure réaliste et prenante, un survival sans monstres ni zombies ! Un soulagement…de courte durée ? Plus ou moins, car sur la fin, l’intrigue de DISASTER REPORT emprunte un chemin bien peu convaincant, fait de...
spoiler:
complot politique et de mercenaires équipés d’armes de guerre – attendez-vous à devoir subir quelques phases d’infiltration ridicules et peu logiques (criez à dix mètres d’un ennemi, dans certaines scènes il ne se déplacera pas pour venir vous chercher).


Il serait malgré tout dommage de démolir un tel jeu pour sa faute de goût finale – et puis c’est subjectif, certains joueurs pourraient apprécier ce changement de ton. DISASTER REPORT demeure un jeu comme on en fait peu et qui mérite que l’on passe outre ses écueils techniques, surtout qu’il peut être refait plusieurs fois afin d’en goûter les différentes difficultés (ça n’a rien à voir quand la soif vous gagne plus rapidement), de dénicher ses petites scènes accessoires, ses secrets et multiples objets (souvent utiles) voire ses intrigues parallèles. Un véritable tsunami vidéoludique, c’est dit !

PS : les versions américaine et européenne ont été remaniées puisque certains des personnages principaux ont été occidentalisés… en les affublant de cheveux d’un blond platine presque exubérant. Un parti pris un brin dérangeant…

https://jeuxvideoetdesbas.wordpress.com/

fafy

avatar
Témoin de Nintendovah
@Oli a écrit:C'est tout simplement génial. Il faut gérer la soif, la faim, ses objets, le Graal c'est le sac à dos ultime. Plus il est gros, plus on peut transporter de bouteilles d'eau ! On rencontre aussi parfois d'autres survivants, on peut discuter avec eux, choisir de les aider ou pas, ce qui peut créer de petits embranchements dans le scénario.

Ah ok, ce genre de Survival là... Je m'y suis essayé avec Don't Starve Giant Edition sur WiiU (dont la forme est bien différente mais le fond reste le même: survivre en gérant la faim, la soit, le morale, la peur du noir,...) et je dois avouer que même si j'ai trouvé ca très sympa au départ (genre les 4/5 premières heures), j'ai vite lâché l'affaire par manque de motivation...

http://www.aros-tech.fr/

Oli

avatar
Cerbère de la Manette

Non, non Fafy, ces jeux n'ont rien à voir. Et si tu t'inquiètes d'avoir soif trop souvent, tu peux paramétrer le jeu en easy : ton perso y est beaucoup plus résistant, il y a très, très peu de chance que tu meures de soif.

https://jeuxvideoetdesbas.wordpress.com/

NinjaStorm

avatar
Cerbère de la Manette

Les jeux PS2 sont sympas (je ne les ai lancé que rapidement pour tester avec un pote) donc je devrais dire "ont l'air" plutôt que "sont".
En tous cas, il est sympa de les avoir ne serait-ce que pour l'originalité du genre et aussi pour la collection car il me semble que l'un des deux est (un tout petit peu) coté, peut-être le Raw Danger genre dans les 15 balles et l'autre dans les 6-7 si je ne dis pas de bétises (faudrait que je vérifie mon fichier savoir à combien j'avais eu les miens)
En tous cas, à garder sous le coude ce N°4 éventuellement, en espérant qu'il y ait eu des améliorations depuis 2011 aussi Wink

Fellock

avatar
Cerbère de la Manette

Ca fait vraiment plaisir quand on connaît l'histoire de ce jeu et les terribles conséquences qui ont suivi.
Il devait sortir le 10 mars 2011 puis a finalement été repoussé à un vague "printemps 2011". Le 11 mars s'est produit la terrible catastrophe du Tôhoku. 3 jours plus tard, Irem annonçait l'annulation pure et simple de ce titre (dont le développement était pourtant pratiquement terminé). D'autres jeux ont également été annulés au Japon comme Motor Storm Apocalypse.
Cette annulation qui a coûté cher a forcé Irem à quitter le secteur du jeu vidéo.

C'était sans compter sur Kazuma Kujo, le père des Zettai Zetsumei Toshi qui a pu récupérer la nouvelle licence avec son nouveau studio et poursuivre le développement du titre. On peut espérer un lifting de ce qui a été fait. Je pense aussi le prendre Day-One pour soutenir ce projet.

tetsuoshima

avatar
Homme de verre
Oui prenez le au Japon ! Qu'on ait une chance de l'avoir en Europe!

naoned_west

avatar
Diable Geek

bonne info..

Je connais pas mal cette série !
J'ai hâte...

tetsuoshima

avatar
Homme de verre
http://www.gamekult.com/actu/sos-the-final-escape-4-se-met-au-ps-vr-A171103.html

Segata

avatar
Possédé du Pad

Bonne nouvelle pour les possesseurs VR

tetsuoshima

avatar
Homme de verre

Oli

avatar
Cerbère de la Manette

Merci pour la vidéo.

Ça fait un moment qu'on n'a pas eu de nouvelles du jeu d'ailleurs... Confused

https://jeuxvideoetdesbas.wordpress.com/

tetsuoshima

avatar
Homme de verre
La demo VR date de décembre 2016 apparemment.
Donc 2017 ça va être bon je pense.

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum