Discussions endiablées autour du retrogaming et des consoles de jeux vidéo, micro-ordinateurs et Arcade. Amstrad / Atari / Bandai / Commodore / Nec / Nintendo / Sega / SNK / Sony / Microsoft


Le Pad&Retrogame de juillet : Du bon X comme on l'aime

Connexion

Récupérer mon mot de passe



Derniers sujets

» Vos jeux finis en 2018
par wiiwii007 Aujourd'hui à 18:53

» Phantasy Star (Master System)
par wiiwii007 Aujourd'hui à 18:50

» Vos derniers arrivages !
par Emeldiz Aujourd'hui à 18:30

» I have dreams.. or nightmares
par fiend41 Aujourd'hui à 18:19

» [Loterie] 7 lots par Mickmack (TAS le 20/07/2018)
par mickmack Aujourd'hui à 14:46

» Le topic de la Nintendo Switch
par YoakeNoOctave Aujourd'hui à 14:42

» Bucky O'Hare (Test NES)
par Emeldiz Aujourd'hui à 13:46

» [YOUTUBE] Vos chaines et vidéos préférées en rapport avec les JV
par Emeldiz Aujourd'hui à 13:29

» Shatterhand (NES)
par Emeldiz Aujourd'hui à 13:21

Rechercher
 
 

Résultats par :
 

 


Rechercher Recherche avancée


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

forum.paderetro.com » L'enfer » Micro-Ordinateurs » Amiga » [Amiga] Speedball 2: Brutal Deluxe

[Amiga] Speedball 2: Brutal Deluxe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 [Amiga] Speedball 2: Brutal Deluxe le Mar 29 Mar - 5:37

Oli

avatar
Cerbère de la Manette


SPEEDBALL 2: BRUTAL DELUXE
Année : 1990
Studio : The Bitmap Brothers
Éditeur : Image Works
Genre : faire du neuf contre neuf avec du vieux

À la fin du XXIème siècle un sport fait fureur auprès d’un public qui a la rage : le Speedball, mélange de handball et de jeux du cirque sanglants. Menez votre équipe Brutal Deluxe au sommet de la Première Division et régnez en champion sur l’univers des sports qui font et brisent des carrières… en même temps que les os de leurs propriétaires.



Passer du sympathique SPEEDBALL à l’inoubliable SPEEDBALL 2 relève de la baffe à gant clouté dont on ne se relève pas.
SPEEDBALL 2, sport futuriste et ultra violent, vous propose des parties à neuf contre neuf. Il s’agit, en gros, d’un dérivé de handball dans lequel tous les coups sont permis – et même recommandés, puisque blesser un joueur et le pousser vers la sortie vous gratifiera d’autant de points qu’un but ! Oui, dans SPEEDBALL 2 n’ayez pas peur d’être dur sur l’homme, en particulier le plus affaibli de l’équipe adverse – la barre d’énergie apparait à chaque fois qu’un joueur est sélectionné. Préparez-vous donc à distribuer les tacles glissés au niveau de la carotide sans compter – c’est d’ailleurs le meilleur moyen pour récupérer la balle. À moins d’opter pour l’interception plus classique. Mais moins sanglante.



Pour marquer un but, vous pourrez une nouvelle fois jouer des coudes, puisque dézinguer le gardien avant d’envoyer la balle en direction des cages est le meilleur moyen de s’assurer qu’elle finira bien à l’intérieur ! Ce déferlement de violence est l’une des forces de SPEEDBALL 2. La simplicité de son interface en est une autre, puisque avec un bouton et les huit directions d’un joystick, vous pourrez ainsi tout faire : tirer, passer au sol ou dans les airs, plonger avec le gardien, déclencher un tacle (et donc une petite accélération défensive), sauter ou encore donner un effet à la balle pour un tir en finesse – à peine quelques grammes dans un monde de brutes.



Au niveau des règles, SPEEDBALL 2 innove tout en s’inspirant du premier jeu de la série, qui proposait déjà un terrain un peu interactif : mécanismes déclenchant des bonus, des multiplicateurs de points et boutons irradiant la balle et brûlant les joueurs de l’équipe adverse – une technique extrêmement importante, voire vitale à haut niveau, mais qui a un revers : si vous vous faites chiper la balle lorsqu’elle est incandescente, celle-ci ne brûlera plus l’adversaire mais les joueurs de votre équipe ! Stress et brûlures au 4ème degré sur le visage garantis. Métal hurlant ?



Si les parties contre un autre joueur géré par un ami sont les meilleures, les Bitmap Brothers ont su rendre leurs différents modes solo suffisamment fournis pour intéresser sur la durée : ligue, knockout, cup, management only. La compétition solo la plus réussie est aussi, paradoxalement, la plus frustrante car elle ne s'étale pas sur plusieurs saisons : il s’agit de la ligue. Il vous faudra terminer en haut de la deuxième division afin de monter en première et ainsi décrocher le titre suprême. Classique mais efficace, avec un système d’upgrade et d’entrainement (virtuel, on ne le voit pas), ainsi qu’un mercato régulier qui vous permet d’acheter des joueurs contre des espèces sonnantes et trébuchantes. Ces joueurs sur le marché ont tous des stats différentes et, surtout, ils ont des trognes patibulaires (mais presque ^^) absolument inoubliables, qui portent la marque graphique indélébile de ce studio fabuleux qu’était The Bitmap Brothers.



SPEEDBALL 2 sur Amiga est un jeu absolument inoubliable pour les joueurs des années 90. Et je dis bien « sur Amiga » car les autres versions ont du mal à rivaliser – même sur Megadrive, qui s’en tire très bien malgré tout. Mais techniquement, on est loin du déluge de l’Amiga (couleurs, sons, musiques…). On sauvegardait aussi plus facilement sa progression sur micro ordinateur, et il était également possible d’immortaliser ses plus jolis buts sur une disquette vierge. Sans même parler du gameplay au joystick, bien plus ergonomique que le pad pour ce jeu – tout du moins pour moi.

Aujourd’hui, SPEEDBALL 2 a certes pris un petit coup de vieux. Mais contre un ami, un frangin ou une équipe d’un niveau pas trop éloigné du vôtre, le fun est total et les sensations grisantes.

_______________________________________________________

Version Amiga :



Amiga CD 32 (ADL l'a-t-il testée ?) :



Versions Amiga VS Atari ST :



Megadrive :



Master System :



GBA :



GB (!!) :

https://jeux.dokokade.net/

Sake C. Buenos

avatar
Maudit du Forum

Mythique !
(Je ne savais pas que c'était sorti sur (autant de) consoles

fafy

avatar
Témoin de Nintendovah
Ah mais grave! +1 pour le mysticisme Je l'ai sur mon Amiga et pour le coup, j'ai bien envie d'aller le chercher chez mes vieux pour m'y recoller un peu Thumleft

Pour le coup, je vais me faire une petite partie du premier sur MS

http://www.aros-tech.fr/

ange_dechu_lucifer

avatar
Administrateur

Speedball 2 !

yup, je l'ai fait sur CD32 (copie, pas bien !), et en fait, ce n'est qu'une version très légèrement améliorée de l'originelle amiga. C'est le meilleur de tous quoi. Sur console.

http://paderetro.com/

Oli

avatar
Cerbère de la Manette

@ange_dechu_lucifer a écrit:C'est le meilleur de tous quoi. Sur console.

Est-ce que la version CD 32 compte vraiment ? Un ordi au format console... Des fois je doute qu'elle existe vraiment cette machine

Sinon j'ai visionné une vidéo du jeu sur CD 32, et je trouve la musique moins chouette que sur Amiga. La mélodie est différente. Peut-être que je suis trop habitué à la musique originelle ?

https://jeux.dokokade.net/

fafy

avatar
Témoin de Nintendovah
@Oli a écrit:Un ordi au format console...

Je ne dirais rien, je ne dirais rien, je ne dirais rien....

http://www.aros-tech.fr/

Oli

avatar
Cerbère de la Manette

@fafy a écrit:
@Oli a écrit:Un ordi au format console...

Je ne dirais rien, je ne dirais rien, je ne dirais rien....

Oh tu veux dire que la PS4 et la One sont des ordinateurs déguisés

Mais ça ne me dérange pas, moi je mettais déjà des disquettes 3.5 pour jouer à la Super Famicom, alors le mélange des genres, hein...

https://jeux.dokokade.net/

fafy

avatar
Témoin de Nintendovah
Rooo ben quitte à citer des noms, on a aussi la XBox Originale qui n'est autre qu'un Pentium3 mais aussi la Pippin qui n'est autre qu'un Mac déguisé
Des disquettes 3,5 pouces pour la SFC??? Tu avais un Dr quelque chose?

http://www.aros-tech.fr/

bigvilo

avatar
Cerbère de la Manette

ICE CREAM!!! (comprendrons ceux qui y ont joué à l'époque)

http://jeuxcollector.fr/

mickmack

avatar
Bikini Games Master
ah, voila un jeu qui me parle Smile
à mettre dans la même catégorie que Killerball et Skateball sur CPC, mais en mieux bien sur.

Oli

avatar
Cerbère de la Manette

@fafy a écrit:
Des disquettes 3,5 pouces pour la SFC??? Tu avais un Dr quelque chose?

A l'époque j'étais lycéen, et j'appelais ça un "copieur". Je l'avais récupéré auprès de quelqu'un qui l'avait acheté en provenance de Hong Kong. J'avais des centaines de jeux. Je n'en suis pas particulièrement fier aujourd'hui, mais à l'époque je ne voyais pas vraiment le mal - surtout pour les jeux japonais.

@bigvilo a écrit:ICE CREAM!!! (comprendrons ceux qui y ont joué à l'époque)

La référence des vrais connaisseurs

Je me souviens d'ailleurs que c'est le détail qui m'a le plus frappé sur Megadrive : pas d'ice cream sur la belle de Sega  

@mickmack a écrit:ah, voila un jeu qui me parle Smile
à mettre dans la même catégorie que Killerball et Skateball sur CPC, mais en mieux bien sur.

SKATEBALL Very Happy J'attendais ce jeu comme un fou à l'époque. Je l'avais acheté puis en avais bien profité. Mais je dois avouer en garder des souvenirs particulièrement flous. Je viens de revoir une vidéo, et ça a l'air encore solide (pour du CPC).

Merci Mickmack, ça m'a donné envie de lancer une partie sur émulateur !

vidéo de Skateball:

https://jeux.dokokade.net/

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum