Discussions endiablées autour du retrogaming et des consoles de jeux vidéo, micro-ordinateurs et Arcade. Amstrad / Atari / Bandai / Commodore / Nec / Nintendo / Sega / SNK / Sony / Microsoft


Le Pad&Retrogame de juillet : Du bon X comme on l'aime

Connexion

Récupérer mon mot de passe



Derniers sujets

» FURI (One, PS4, PC et Switch)
par Musashi Oboro Aujourd'hui à 0:24

» Top 10 des jeux NES à faire en 2018
par Emeldiz Aujourd'hui à 0:10

» Power Blade (NES)
par Emeldiz Hier à 22:04

» [ Les spécialistes du ballon rond]
par wiiwii007 Hier à 21:29

» Vos jeux finis en 2018
par Emeldiz Hier à 21:28

» Tapons-nous sur la tronche !
par Junkers Hier à 20:56

» [25 ans] Sonic Mania / Project Sonic 2017
par raginwulf Hier à 18:22

» No Man's Sky (2016)
par Junkers Hier à 17:03

» Persona 5 (PS3 - PS4)
par Junkers Hier à 16:01

Rechercher
 
 

Résultats par :
 

 


Rechercher Recherche avancée


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

forum.paderetro.com » L'enfer » Current Gen & Next Gen » Nioh (PS4)

Nioh (PS4)

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 3 sur 5]

51 Re: Nioh (PS4) le Lun 5 Mar - 10:40

Junkers


Diamond Dog
Ah je t'assure qu'il s'utilise à l'écrit, depuis très longtemps même :

On le retrouve par exemple dans une correspondance de Flaubert : « À force de patauger dans les choses soi-disant sérieuses, on arrive au crime »

Maintenant, est-ce correct du point de vue des grands rigoristes de l'Académie française ? Non. Doit-on éviter de l'utiliser pour autant ? C'est là-dessus qu'on n'est pas d'accord toi et moi. Mais j'arrête le HS Smile

52 Re: Nioh (PS4) le Mer 7 Mar - 9:05

Fellock

avatar
Maudit du Forum

@fafnir a écrit:Tu verras qu'il y a un souci avec les niveaux conseillés pour certaines missions secondaires. J' ai tapé des missions niv 200 sans difficulté en étant niv 100 et pomper comme un Shadock sur des missions 150. Vraiment pas se fier au lvl de mission, c'est nawak.
Effectivement, je viens de terminer une leçon niveau 480 en étant niveau 263

53 Re: Nioh (PS4) le Dim 11 Mar - 11:54

Warhol

avatar
Démon Gamer

J'ai lancé (enfin) le jeu hier soir !

Il était tellement tard que je n'ai pas fini la Tour de Londres ...
Pour l'instant je n'ai pas vu le Japon et du coup le jeu fait vraiment penser à un Souls, ce qui n'est pas une mauvaise chose de toutes façons.

edit : C'est quoi ton pseudo PSN Fellock, car je crois qu'il y a de la coop possible sur ce jeu ? Wink

edit 2 : Trouvé, c'est Fellock ... pas facile à deviner.

54 Re: Nioh (PS4) le Lun 12 Mar - 8:22

Fellock

avatar
Maudit du Forum

Cool ! Je me sens moins seul du coup.
Je crois que je vais craquer pour un PS+ d'un ou trois mois.

Le premier niveau ne reflète pas vraiment le véritable gameplay, mais il est indispensable pour commencer à comprendre comment fonctionnent les armes avec les différentes "stance".
Par contre, dès le niveau 2, tout s'ouvre à nous et c'est là qu'on commence à apprécier toute la richesse du jeu, même si on peut sembler un peu perdu au début entre les points de compétences samouraï, ninja, onmyô, les titres prestige, les esprits, etc. J'ai passé plusieurs niveaux à galérer au début parce que je jouais comme dans "Bloodborne".
Mon conseil pour les premiers niveaux : il faut monter en priorité les stats attachées à ton arme principale. Par exemple, je joue avec les Dual Katanas donc j'ai monté les "compétences". Dans le menu des niveaux dans le sanctuaire, il y a une phrase explicative qui apparaît quand on sélectionne les stats. N'hésite pas non plus à solliciter l'aide en appuyant sur le bouton "option" qui explique simplement les différentes stats des équipements, etc.
"Magie" est également important parce qu'en montant cette stat, on obtient des points onmyo qui permettent de débloquer des magies(Talisman de feu qui entoure la lame de notre arme en feu, Talisman Kekkai qui permet à notre ki de tenir plus longtemps ou encore les talismans qui ralentissent nos ennemis, baissent leur puissance et leur résistance sans oublier les magies élémentales que je trouve indispensables).
"Dextérité" permet de booster le kusarigama(une arme peu évidente mais très intéressante à jouer qui se révèle rapide et efficace quand on la maîtrise) mais également de gagner des points de ninja pour apprendre des compétences également importantes (Poudre de puissance, la bombe poison, les pièges, etc). Je ne l'ai pas beaucoup monté parce que j'ai préféré tout axer sur les magies.
Enfin, "Esprit" me semble primordial. Monter cette stat permet de rendre nos armes vivantes plus performantes (en force et en durée) et de débloquer des bonus qui dépendent des armes (plus d'amrita, plus de chance, augmentation des dégâts de mélée lorsqu'on se rouve dans un état critique, etc). On récupère de nouveaux esprits tout au long du jeu. Au début, j'avais tendance à choisir le plus bourrin, mais à mesure que j'avance, j'en prends d'autres qui me semblent correspondre le mieux à ma façon de jouer et à mon build. Par exemple, les esprits que j'utilise en ce moment ne correspondent pas à ceux de mon build final. Je les garde pour le moment parce que ce sont ceux qui me semblent le plus efficaces pour farmer la mission qui me permet de monter en niveaux.


De mon côté, j'ai fini le deuxième DLC et j'ai commencé le troisième et dernier.

Sinon, je continue mon chemin dans la voie du démon et j'ai débloqué Maroboshi. Maintenant, c'est la fête du slip pour le grinding, que ce soit au niveau des armes mais aussi de l'amrita.

55 Re: Nioh (PS4) le Lun 12 Mar - 11:12

Warhol

avatar
Démon Gamer

Merci pour les conseils.

Hier soir j'ai terminé ma session en restant sur la première mission : l'île des démons et je n'ai pas encore affronté le premier Boss. J'en profite pour maitriser mon personnage.
J'ai moi aussi choisi les deux katanas, en me disant que ce serait un style de combat très rapide mais je me suis vite aperçu que les différentes postures changent complètement le gameplay, et c'est assez grisant de se rendre compte que ça multiplie énormément les possibilités.

J'y retourne de suite ! Bounce

56 Re: Nioh (PS4) le Lun 12 Mar - 16:58

Warhol

avatar
Démon Gamer

Les deux missions de l’île (principale et secondaire) terminées.
Je ne pensais pas que le scénario s’attacherait à garder autant de clins d’oeil - voir de similitudes -avec la véritable histoire de William Adams.
C’est une excellente surprise pour ma part, et cela amplifie mon immersion.

Coté gamaplay je commence à bien gérer mon perso et je ne me fais que très rarement surprendre.
C’est vif et assez intuitif, et finalement assez facile. Comme pour les Souls, il faut surtout être concentré et patient. J’aime cette philosophie de gameplay en tous cas.

57 Re: Nioh (PS4) le Mer 14 Mar - 2:45

Fellock

avatar
Maudit du Forum

J'ai ressenti la même chose que toi concernant William Adams.
Du reste, un truc que je trouve marrant, c'est que dans la réalité, William Adams a servi sous les ordres de Sir Francis Drake (ça fera peut-être plaisir aux amateurs de Nathan).

58 Re: Nioh (PS4) le Mer 14 Mar - 8:44

Warhol

avatar
Démon Gamer

J’avance tranquillement dans le jeu (je suis lvl 33 je crois) toujours avec autant de plaisir.
Là je viens de me faire les deux missions secondaires de la deuxième mission principale; et c’est assez grisant à la fin de connaître les maps par coeur (sachant qu’il n’y pas de map justement à disposition justement).

J’ai aussi essayé de m’adonner à la forge, mais je n’arrive pas à pondre autre chose que des armes ou armures en carton. Il va falloir que j'approfondisse ça.

@Fellock : T’as reçu mon MP ?

59 Re: Nioh (PS4) le Mer 14 Mar - 13:29

MacGregou

avatar
Maudit du Forum

Pour quelqu'un qui comme moi a détesté les Souls, est-ce que Nioh serait cependant une bonne pioche ?
Et tant que j'y suis, je pose la même question pour le jeu Bloodborne, aussi.

60 Re: Nioh (PS4) le Mer 14 Mar - 13:58

Warhol

avatar
Démon Gamer

Tout dépend de ce que tu as détesté dans les Souls ...

Si c’est le concept global, à savoir un RPG au gameplay exigeant nécessitant de la rigueur et de la concentration, ni Nioh, ni Bloodborne ne te satisferont.
Si c’est le système de niveaux fermés où le « die and retry » trouve tout son sens, là encore ni Nioh, ni Bloodborne ne sont faits pour toi.

En revanche, si ce qui t’a saoulé dans les Souls - elle était facile je sais - c’est surtout la « lourdeur » du perso (j’ai souvent entendu cet argument de la part des gens qui n’aiment pas les Souls), sache que Bloodborne et encore plus Nioh (semble t-il) propose un gameplay beaucoup plus vif et réactif.

J’ajoute aussi que le sujet et les périodes traitées (médiévale européenne pour les Souls, XIXeme pour Bloodborne et la toute fin de l’ère Sengoku pour Nioh), même fantaisistes, contribuent grandement à l’affinité que tu auras avec un de ces titres ... enfin selon moi.

61 Re: Nioh (PS4) le Mer 14 Mar - 14:09

MacGregou

avatar
Maudit du Forum

C'est surtout, effectivement, la lourdeur du gameplay et des choix d'ergonomie affreusement dépassés à tous les niveaux (menus, caméras, tares techniques...) qui m'ont fait détester les Souls. Pour moi, ce sont des jeux où de nombreux paramètres sont très mal fichus dans l'unique but de se revendiquer "jeu d egamers" quand, plus simplement, il s'agit souvent de fainéantise de la part des développeurs.
Pour faire court, je ne cracherais pas sur un jeu qui emprunterait un peu la formule des Souls mais avec un gameplay beaucoup plus arcade et "beat'em all", tout en étant à la pointe technologique.

Je recopie ici un long avis que j'avais laissé il y a longtemps sur le forum à propos de Dark Souls 2, pour qu'on se fasse une idée précise de ce que je raconte :

Je suis en train de faire le 2 édition Scholar of the First Sin sur PS3... et bon Dieu que je trouve ça nuuuul !!
Moche. 10 ans d'âge facile. Même pas de mouvements labiaux quand les PNJ nous parlent.
Des hitboxs complètement imprécises. C'est particulièrement visible contre le premier boss du jeu (une sorte de géant).
Limite injouable par moments.
Une caméra DE MEEEEEERDE. Avec un lock de MEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEERDE.
Un mapping de bouton ignoble (pour sauter, maintenir Rond afin de courir, et appuyer sur... L3 ??? Le Joystick gauche ?? Sérieux ????????)
Un inventaire confus.
Une absence totale de tutos. Alors je veux bien qu'on rentre dans le trip "Ah ah ah, petit joueur, ici c'est toi qui dois tout apprendre !", mais quand j'en viens à regarder sur Internet comment je m'y prends pour simplement m'équiper de sortilèges ou juste augmenter mon personnage de niveau, c'est bien qu'il y a un problème.
Une "fausse difficulté". Comprenez par-là que le jeu est ardu simplement parce que les ennemis font mal. Mais maintenant, j'ai compris qu'il suffit simplement de les coller, de leur tourner autour pour que ces cons frappent dans le vide, éventuellement faire une petite roulade pour éviter une attaque et se recadrer dans un axe prioritaire, et frapper. Ca s'arrête là. J'ai même buté 3 boss sur quatre avec cette technique.
Une parade avec le bouclier qui marche quand ça l'arrange. Alors je comprends que certains vont dire "On ne peut pas permettre un timing trop large, c'est Dark Souls, c'est gamer à fond tu voâââs...", mais quand un truc aussi important se fait à la frame près (apparemment), faut pas déconner non plus.


Et puis surtout... mais ce n'est pas fun à jouer !!!!! Tout simplement. Où est le plaisir ? Celui de l'accomplissement ? Celui de réussir quelque chose de difficile ? Ah ah mais jeunes naïfs, dans ce cas n'importe quel jeu mauvais peut être applaudi du moment qu'il est difficile ?
Pourtant les jeux ardus et bien foutus, ça existe. Monster Hunter 4 Ultimate, Phantasy Star 2, Contra the Hard Corps, Wonderful 101, DKC tropical Freeze, Bayonetta 1 et 2, les Pikmin, Metroid Prime... Tous ces jeux (et bien d'autres) proposent non seulement la gratification de l'accomplissement d'étapes exigeantes, mais ils sont aussi amusants. Et bien réalisés. Et avec un gameplay précis et non "injuste" (tu perds, ce n'est pas la faute d'une caméra aux alouettes, d'un ennemi en embuscade qui te frappe à travers un mur, ou d'un coffre piégé qu'on te place pourtant après un combat difficile).
Dans Dark Souls 2, je me fais chier. Ni plus, ni moins. J'avance sans conviction, histoire de. Je découvre quelques nouvelles pièces d'inventaire, youpi, je frappe un peu plus fort. Je meurs contre un ennemi mal placé, je me retape le chemin jusqu'à lui, je meurs, je me retape le chemin jusqu'à lui, puis je le bats. O Joie. Puis j'avance. Puis je meurs à nouveau en tombant dans un trou car la caméra n'a pas suivi. Et je dois recommencer. Mais entretemps, je ne gagne rien, je ne découvre pas le jeu, ça fait une heure que je suis sur un passage idiot et pas amusant pour un sou. Une heure que j'aurais pu mettre à profit dans un autre jeu pour, tout simplement, m'amuser sans chercher une sorte d'auto-glorification à passer un passage non pas difficile, mais tout simplement mal fichu.

Mais j'admire malgré tout Dark Souls 2 pour deux choses. Tout d'abord sa direction artistique qui, évidemment, est l'un des points forts du jeu (le seul ? ^^). Les ennemis ont la classe, les boss aussi, les environnements sont travaillés et il se dégage bien une ambiance étrange, grandiose par moments et poisseuse par d'autres. Sans une technique qui aurait 10 ans d'âge, ça serait presque joli, tiens !
L'autre chose qui force encore plus mon respect, c'est le talent du service marketing de Bandai Namco. En effet, c'est réellement un véritable tour de force (ou un "tour de farce" ?) d'avoir su tourner à leur avantage tous les innombrables défauts du jeu, pour en faire une mode "hype" dans laquelle les gamers en mal de reconnaissance s'engonceraient afin de trouver une sorte de sacro-sainte auto-glorification.
Attention, petite Magie Marketing en approche. Ou comment transformer la réalité pour que celle-ci profite au jeu (et à son éditeur et son développeur) :
Le jeu est moche ----> "Ah ah ouais mais c'est pour les vrais gamers qui regarderont le design et le gameplay avant tout."
Le jeu a une caméra de merde ---> "Ouais, mais c'est pour le trip rétro, vous voyez. C'est comme ça qu'on reconnait les joueurs qui s'investissent"
Le jeu a un lock de merde ---> "Pareil. Trip rétrooooo... Joueeeeeurs. Investiiiiissent... et puis 'cule un mouton !"
La gestion de l'inventaire est vraiment mal fichue ---> "C'est pour rajouter de la difficulté. Au début on s'est dit qu'on devrait bosser pour repenser quand même tous les aspects les plus élémentaires du jeu, mais comme ça nous faisait chier et qu'on n'a de toutes façons pas le talent nécessaire (ce qui explique pourquoi notre jeu est si en retard sur le plan technique, mais chut...) on a préféré tout laisser en plan et prétexter encore une fois que c'était pour rajouter au trip de la difficulté."
Quand même, c'est pas un peu archaïque cette jouabilité ? ---> "Pas archaïque. Exigeante ! Pour les vrais joueurs qui s'investissent. Pas comme ces petites merdes qui veulent des trucs trop bien calibrés comme The Last of Us ou Batman Arkham City.
Etc etc, ABRACADABRA !
N'oublions pas les p'tits dîners de luxe payés aux journalistes des sites, les dizaines de chèques pour s'assurer 1/3 de news consacré au jeu dans une fourchette de 2 mois avant ET après sa sortie, et encore un p'tit billet histoire de s'assurer une bonne note. Après tout, quand un jeu aussi beau, calibré, et difficile que Wonderful 101 se tape 14 sur jeuxvideo.com, il faut assurer ses arrières pour qu'un jeu laid, mal fichu, et injuste comme Dark Souls 2 se tape 17. Et payons encore plus cher pour Dark Souls 3 !! Histoire de se choper un bon 19/20, toujours sur jeuxvideo.com. Il faut que ça se vende ! Faisons de ces journalistes des putes à notre service, ALAKAZAM !

Hé oui. Dark Souls 2 (et par extension, j'irai jusqu'à dire toute la saga), c'est juste une putain de communication marketing de fou parfaitement orchestrée. "On te dit que ce jeu est techniquement daté parce qu'on met tout le reste en avant, qu'il est mal fichu parce qu'il est exigeant, et que cette difficulté à avancer dans le jeu ne fait que le rendre gratifiant. Si toi finir Dark Souls, toi être grand gamer, grand manitou puissant, toi avoir trèèèès grand pénis, si si ! Et tant pis si tu ne t'amuses pas, seule la gratification compte, c'est ce qui différencie les vrais joueurs de la masse".
C'est tout, il n'y a rien d'autre à comprendre. Dark Souls (là j'englobe la saga dans sa généralité), c'est juste un effet de mode se nourrissant du besoin d'auto-congratulation de certains joueurs, et non de leur besoin de passer un bon moment. Un public vaut bien l'autre, me direz-vous. Pourquoi pas. Mais, dans ce cas, qu'on arrête de le faire passer comme un jeu parfait, à la jouabilité parfaitement calibrée (c'est faux, putain de bordel !!), au point qu'il mériterait des 17 et 19/20. Il n'y a aucune honte à aimer un jeu moyen tant qu'on n'essaie pas de faire passer des vessies pour des lanternes, ou des tares de gameplay pour des coups de génie. Un point c'est tout.


En conclusion, que vais-je faire de ce Dark Souls 2 ?? Je vais encore essayer d'avancer un peu, histoire de voir si le déclic se produit, et histoire surtout de ne pas trop avoir l'impression de m'être fait enfiler de 20 euros. Mais, en toute franchise, je n'attends plus vraiment grand chose de cette aventure bringuebalante.
Allez. En fait, je crois qu'il va vite finir en vente dans ma boutique !

62 Re: Nioh (PS4) le Mer 14 Mar - 17:20

Warhol

avatar
Démon Gamer

Bah écoute, je viens de lire ta critique sur Dark Souls 2 (que tu n'avais pas fini apparemment ..), et que dire ?



Tout d'abord je suis d'accord avec toi sur une partie du fond de ton propos.
Certes, je n'ai pas joué à Dark Souls 2, mais j'ai un peu joué à Demon Souls sur PS3 et surtout à Dark Souls sur PC et je reconnais à travers tes critiques certaines lacunes traditionnelles de la série des Souls que j'ai bel et bien vu dans ces deux titres. D'ailleurs je n'ai jamais croisé quelqu'un expliquant que le jeu était exempt de tout défaut.
C'est notamment le cas sur les nombreux défauts techniques du jeu, même les plus grands fans de la série ont dû rager des heures sur les problèmes de caméra par exemple.
Aussi c'est vrai que ce ne sont pas les plus beaux jeux même si je ne trouve jamais le résultat hideux, grâce à une D.A. toujours très inspirée.
Je suis également d'accord avec tes remarques sur l'ergonomie des Souls, avec leurs menus peu pratiques notamment et comme toi je ne comprends pas l'intérêt de faire compliqué pour faire compliqué.
Mais voilà, les Souls arrivent tout de même à me donner beaucoup de plaisir à jouer, et pas seulement pour je ne sais quelle auto-satisfaction que tu décris, mais plutôt pour l'état vers le lequel ses jeux me transportent.
L'ambiance (visuelle et sonore) participe, selon moi, grandement à rendre le gameplay intéressant. C'est à dire que j'aime me mettre dans la peau de mon personnage, d'avancer à tatillon, de me dire qu'à tout moment un crétin peut surgir et me mettre un coup fatale, de deviner quelle sera la meilleure stratégie ou le meilleur équipement pour tel ou tel passage etc ... En fait je dirais presque - et c'est paradoxal pour des titres laissant une large part à la fantaisie - que le coté "réaliste" du gameplay et des ennemis participe grandement à l'immersion nécessaire pour surmonter les différentes lacunes de l'ergonomie. Prendre un coup de hache et mourir, c'est finalement assez logique.
Ceci dit, je comprends parfaitement que tout le monde ne soit pas égal face aux éléments suscitants cette immersion.

Cependant, je ne comprends pas ce qui peut te permettre d'utiliser une telle forme dans ton avis ?
Car j'ai rarement lu sur un forum un propos illustrant aussi bien ce qu'est le mot "diatribe".

Je dirais même qu'un tel manque de nuance, d'humilité, dans un propos m'interroge sincèrement sur la psychologie de son auteur. Heureusement, n'étant pas spécialiste de la discipline, je vais me convaincre que tu étais juste ivre ou plus simplement très en colère de ne pas être du même avis que les critiques de JV.COM - qui au passage semblent tellement souvent t'énerver qu'on se demande encore pourquoi tu te rends sur ce site ? -
Aussi je trouve cette proportion à ériger un avis personnel en vérité absolue très étonnante, surtout à propos d'une oeuvre partiellement artistique. Illustration : "Dark Souls 2 (et par extension, j'irai jusqu'à dire toute la saga), c'est juste une putain de communication marketing de fou parfaitement orchestrée", "Dark Souls (là j'englobe la saga dans sa généralité), c'est juste un effet de mode se nourrissant du besoin d'auto-congratulation de certains joueurs, et non de leur besoin de passer un bon moment"


Au final en te lisant j'ai l'impression que tu t'es tellement convaincu que cette série ne devait son succès qu'à des critiques JV corrompues que par simple posture il te sera interdit d'en apprécier un épisode.

Et du coup je m'interroge sur la sincérité de ta question initiale ? Souhaites-tu réellement en savoir plus sur Bloodborne ou Nioh (réputés comme de proches cousins des Souls) dans le but de les essayer, ou bien cherchais-tu simplement une nouvelle tribune pour lancer un avis qui semble irréversible ?

63 Re: Nioh (PS4) le Mer 14 Mar - 17:34

fafnir

avatar
Vainqueur des Jeux Retrolympiques Saison 2
Dark souls 2 est relativement désagréable dans son début d'aventure (surtout la versioh scholar à l'équilibrage pété) faute à quelques choix de game design un peu douteux absents des autres jeux de la licence tels que la compétence adaptabilité qui donne une hitbox moisie. Heureusement, ce défaut se gomme tout simplement en augmentant cette compétence.

La da n'est aussi pas très heureuse sur les premières zones (il y a du mieux par la suite), bien en dessous des autres souls.

J'ai quand même passé un bon moment sur ds2 mais c'est l'épisode le moins inspiré.

64 Re: Nioh (PS4) le Mer 14 Mar - 23:00

MacGregou

avatar
Maudit du Forum

@Warhol : Avant toute chose, je revendique effectivement cet avis comme une diatribe. Non, je n'en ai pas honte. Devrais-je ? Devrais-je mesurer mes propos sous le simple prétexte qu'il faut ménager la chèvre et le chou ?
Mais.... Redescends sur terre !!! Ici, c'est un forum ! Ce n'est ni le journal télé, ni Critic'Art, ni un site de jeux vidéo à but lucratif et à grande échelle. Ici, je me permets d'écrire comme je le désire. Que cela soit violent, dithyrambique, vulgaire ou posé. Le qu'en dira-t-on, je laisse cela aux journalistes soucieux de garder leur place sans choquer personne, sans finir dans un "Dorito Gate" qui a illustré, si besoin il y a encore de le prouver, que les éditeurs empoignent les couilles de la presse pro par une main de fer cloutée.
En conséquence de quoi, je n'ai pas à me justifier du ton de ma critique. Elle est violente et te choque ? Grand bien me fasse, elle a le mérite d'être franche et sans détour. Je te suggèrerais donc d'éviter les procès d'intention comme "Tu devais être ivre ou sacrément en colère" : tu n'as tout juste pas l'habitude de lire des avis tranchés et "vrais", à l'opposé de ce que la presse peut offrir en général. Je parle non seulement en conséquence de cause (je bosse dans un milieu journalistique et je sais à quel point on doit conserver une neutralité, parfois bien contraignante), mais aussi en tant que simple spectateur : il suffit d'aller lire n'importe quel article à débat sur jeuxvideo.com pour deviner que la conclusion sera TOUJOURS conciliante ; un "oui mais" toujours de circonstance pour ne froisser personne, tant les journalistes qui y officient ont peur de perdre leur public d'un côté, et les éditeurs de l'autre.

Pour en revenir à Dark Souls, le fond du jeu ne me gêne pas. J'aime les jeux exigeants, qui demandent d'analyser le gameplay, de farfouiller dans les menus d'un équipement varié, d'analyser chaque détail. Je n'ai pas peur de m'y reprendre à plusieurs fois pour démonter un boss, au contraire : un boss doit pour moi être un obstacle et non une simple formalité. Recommencer 10 fois un passage ne m'énerve pas tant que le jeu est bien fichu, tant qu'il s'agit d'un jeu où l'erreur est humaine... et non informatique.
Or, comment pardonner à Dark Souls sa technique de 10 ans d'âge ? Son ergonomie mal pensée ? Son gameplay lourdaud ? Son input lag ? Ses hitboxs atroces ? Ses ennemis qui te touchent à travers les murs ? Ses caméras qui feraient rire même une PS2 ? Comment oublier ses menus incompréhensibles, son manque de tutos pour des choses élémentaires qui deviennent ici d'une complexité mortifère (j'ai dû aller sur une FAQ pour savoir comment augmenter le niveau de mon personnage !!!) ?

ET comment ne pas désespérer lorsqu'on voit des avis complètement élogieux sur un jeu qui, objectivement, est bourré de défauts tout bonnement inacceptables ? Ah putain, tout le monde a gueulé sur les petits lags de Zelda Breath of the Wild mais toutes les tares techniques de Dark Souls, bizarrement, c'est pour le "trip hardcore gamer" ? Ben voyons... Trouves-tu normal que le 3ème épisode (que je reconnais ne pas avoir fait, mais il semblerait qu'il ne fasse pas beaucoup évoluer la formule...) se tape sur jeuxvideo.com un 19/20 ??? Une note qui est censée récompenser les jeux qui bouleversent le monde du jeu vidéo, qui apportent quelque chose, qui sont proches de la perfection à tous les points de vue.
Un Metal Gear sur PS1 révolutionne le jeu vidéo et son approche cinématographique.
Un Breath of the Wild révolutionne le principe de monde ouvert et de moteur de jeu.
Un God of War révolutionne le beat'em all 3D.
Un Tetris mérite la note parfaite pour son concept simple, mathématique, inadaptable en dehors de son support.
Dark Souls 3, que je prends donc comme exemple pour attester de la corruption régnant chez jeuxvideo.com, ne me semble rien révolutionner, et certainement pas s'approcher de la perfection absolue en matière de jeu vidéon. Et ses défauts, absolument évidents et ne pouvant passer le filtre de la critique objective, ne peuvent lui faire prétendre à ce fameux 19/20. Oui mais.... Plusieurs semaines (mois ?) avant son test, les pubs pullulaient sur jeux video.com. Les news aussi, pour tout et n'importe quoi. Et cela a perduré encore quelques temps après la critique. Quand même, vous parlez d'une coïncidence !!!

Mais le pire dans tout ça, c'est que ce battage médiatique contribue à un certain populisme abrutissant du titre dont il est question. Avant même d'acheter le jeu, les joueurs sont convaincus (puisqu'on parle tant de "ce" jeu) qu'il est forcément magnifique, incroyable, inattaquable, et que ses défauts ne pèsent pas dans la balance. Il y a une sorte de militantisme putrescent qui officie, où jeuxvideo.com et ses confrères dévient leurs critiques vers une sorte de propagande qui annihile tout jugement du lectorat, qui réduit leur pensée dans l'unique but de convaincre. On ne fait pas de critique : on dit que le jeu est bien, et que les défauts n'en sont pas. PAF, il ne faut pas penser le contraire, Dark Souls est un jeu pour gamer, il faut l'accepter tel qu'il est.

Mais... Et si j'ai de mon côté envie d'avoir un jeu comme Dark Souls, mais avec les défauts en moins ?
Un jeu exigeant mais où quelques tutos sont octroyés pour guider le joueur dans des démarches qui devraient être évidentes.
Un jeu où le moindre coup de hache pourrait me tuer, pourvu que cela ne soit pas à travers un mur alors que la caméra bégaye contre les textures du sol.
Un jeu où je perds contre des boss abominables, mais à cause de mes propres erreurs et non parce que je suis victime d'une hitbox détestable.
Un jeu où l'on me propose un petit scénario au lieu de pondre un "monde" où les blancs s'accumulent, sous prétexte que "c'est le joueur qui va devoir tout comprendre".
Un jeu où l'on pourrait bénéficier, au moins, de synchro labiale (j'espère quand même qu'ils ont corrigé ça pour le 3, hein ?)
Un jeu qui proposerait un gameplay moins pataud, des tactiques plus élaborées que "roulade au corps à corps, frapper dans le dos, répéter".

Tu comprendras alors que, oui, en toute honnêteté, j'aimerais trouver un titre qui prenne quelque peu la formule d'un Dark Souls sans tomber dans le piège d'une soi-disant exigence formatée à coups de défauts de conception évidents qu'on fait passer pour du "hardcore gaming". Un jeu sans menus rédhibitoires et mal pensés, sans technique de 10 ans d'âge, sans choix d'ergonomie stupides, sans nécessité d'aller toutes les minutes sur une FAQ pour comprendre des choses qui devraient être évidentes. Oh, et ne dis pas que je n'ai pas joué aux jeux. Environ 30 heures sur Dark Souls 2, et pas loin de 70 heures sur le premier épisode (j'ai arrêté dans une zone plongée dans la pénombre), c'est assez suffisant pour que mon avis sur les Dark soit éclairé (blague).

En conclusion, oui ma question au post précédent était sans arrière-pensée. Dark Souls étant en ce qui me concerne une série mauvaise car percluse de défauts qui empêche toute prise de plaisir, je demande donc à nouveau :

"Est-ce que des jeux comme Nioh ou Bloodborne, qui m'intriguent, sont foncièrement différents et ressemblent un peu plus à ce qu'on est en droit d'attendre lorsqu'on parle d'un excellent jeu vidéo ?

65 Re: Nioh (PS4) le Mer 14 Mar - 23:11

fafnir

avatar
Vainqueur des Jeux Retrolympiques Saison 2
Sans vouloir attaquer MH que je trouve très bon, ce qui me dérange un peu c'est le sens unique de tes reproches vis-à-vis de la franchise des souls.

N'y a t-il pas des hitbox plus que limites dans MH W ? Des caméras parfois indigestes ? Des monstres qui te touchent à travers les arbres et murs ? Une technique qui a 10 ans de retard ? (pour les épisodes antérieurs, encore que sur ps4 standard, le jeu rame ou voit sa résolution méchamment baisser par moment).

La réponse est oui et là, pas de problème que le jeu soit très bien accueilli.

Encore une fois, pas du tout pour attaquer MH sur lequel je prend beaucoup de plaisir.

66 Re: Nioh (PS4) le Mer 14 Mar - 23:21

MacGregou

avatar
Maudit du Forum

@fafnir a écrit:Sans vouloir attaquer MH que je trouve très bon, ce qui me dérange un peu c'est le sens unique de tes reproches vis-à-vis de la franchise des souls.

N'y a t-il pas des hitbox plus que limite dans MH W ? Des caméras parfois indigestes ? Des monstres qui te touchent à travers les arbres et murs ? Une technique qui a 10 ans de retard ? (pour les épisodes antérieurs, encore que sur ps4 standard, le jeu rame ou voit sa résolution méchamment baiser).

La réponse est oui et là, pas de problème.


Oui, oui, et oui. Et c'est d'ailleurs pourquoi j'ai apprécié les Monster Hunter antérieurs à l'époque de leur sortie, en considérant qu'ils étaient plus ou moins au niveau de ce qui se faisait actuellement.

C'est pourquoi je n'ai pas grand chose  à reprocher à l'épisode 4 Ultimate sur 3DS : on pouvait difficilement faire mieux sur le support. Mais oui, il faut composer avec l'absence de chat, l'ergonomie douloureuse de la console, les textures moches.

Or, quand Capcom a lancé Monster Hunter Generations, la coupe était pleine : il fallait clairement aller de l'avant. Et, crois-moi, je n'étais pas le seul dans la communauté à dire que Monster Hunter croupissait dans sa formule et sa technique datées. Ce que Capcom a fait avec Monster Hunter World, c'est bien ce que tous les fans de la série espéraient : un Monster Hunter avec une ergonomie plus moderne, et une technique enfin en phase avec les supports actuels.

Tes reproches vis-à-vis du dernier épisode de la série sont recevables, et je ne le nie pas. Effectivement la caméra est souvent imbuvable, en particulier dans la première map (la forêt) qui est bien trop surchargée et complexe). Dans les sondages de gamefaqs, elle revient d'ailleurs comme étant le terrain de jeu que tout le monde déteste tant il s'adapte mal à certains combats contre des monstres (les volants, principalement).
Pour les hitboxs, là je ne suis pas d'accord. Il faudrait que tu me donnes un exemple précis pour m'ouvrir les yeux. Hormis avec le Plesioth (et son coup d'épaule !!!) dans les épisodes antérieurs, la saga a d'ailleurs toujours été très stricte à ce niveau-là.
Enfin, je ne suis pas spécialiste de la PS4 mais, MH World étant le premier jeu que je fais dessus, je peux t'assurer que le titre m'a offert la stupéfaction graphique propre aux passages sur une console de nouvelle génération. Un peu comme lorsque je passais de l'Amstrad à la Megadrive (... bon, en un peu moins violent ^^). Ce que Monster Hunter World offre, on ne pourrait l'avoir sur de la PS3 ou de la Wii U. Impossible.

Cela dit, il a effectivement de nombreux petits défauts. Mais je n'agirai pas comme les adorateurs de Dark Souls, à les ignorer purement et simplement, à dire qu'ils sont là de manière voulue pour le trip "hardcore".
... Parce que bon, l'ergonomie du online très mal pensée, le chat textuel pourri, certains menus complexes, les paramètres de recherche de quêtes, les contrats qui s'accumulent, les déplacements relous entre les zones du village, les temps de chargement loooongs, le fait de ne pouvoir rester avec une équipe que l'on apprécie après une quête... Ben ouais, pour moi tout ça empêche MH World d'être un jeu aussi "parfait" qu'un Dark Souls 3, selon les critères de jeuxvideo.com (IRONIE).



Dernière édition par MacGregou le Jeu 15 Mar - 22:47, édité 1 fois

67 Re: Nioh (PS4) le Mer 14 Mar - 23:41

fafnir

avatar
Vainqueur des Jeux Retrolympiques Saison 2
Sur ps4 standard, le jeu est bien moins charmant visuellement en plus de ne pas être très stable dans la première et troisième zone et à quelques endroits des autres environnements.

Le jeu a, je pense, été optimisé ps4 pro et je trouve étonnant que les tests n'aient que de manière très superficielle évoqués ce souci d'opti sur ps4 standard.

Je ne le reprohe pas au jeu, je l'accepte comme beaucoup de défauts car il parvient sans problème à côté à m'amuser. C'est la même chose pour les souls me concernant qui ont des défauts mais qui parviennent à compenser tout ça avec de réelles qualités ludiques même si elles peuvent ne pas faire mouche chez toi.

Par ailleurs, à force on apprend à pallier beaucoup de défauts avec l'habitude, à opter ou non pour le lock etc Ce n'est pas du tout insurmontable au final même si j'ai bien en tête que ça reste des choses qui peuvent poser problème.

Pour les hitbox de mh world, j'ai eu pas mal de trucs étranges notamment sur le Nergi, Vaal, Barroth, Diablos. Il doit y avoir des vidéos sur le net j'imagine. C'était parfois flagrant. Mais bon encore une fois, j'arrive sans problème à passer outre comme les caméras. On apprend à éviter certaines configurations pour pallier à ça.

Pour revenir aux souls, j'ai parfaitement conscience des défauts de la série et je suis le premier à trouver les notes JVC trop hautes d'un point de vue purement objectif. Mais d'un point de vue subjectif, là, c'est une série que j'aime beaucoup depuis Demon's alors même que le jeu était encore pratiquement inconnu chez nous en 2010. Il fut un énorme coup de coeur, avant la déferlante Dark souls.

Ps : pour la zone dans le noir, le tombeau des géants j'imagine, il y a deux moyens de s'éclairer ^^

68 Re: Nioh (PS4) le Jeu 15 Mar - 11:22

Fellock

avatar
Maudit du Forum

Puisque personne ne t'a répondu sur "Nioh" qui, je le rappelle, est le sujet de ce topic, je vais le faire.

@MacGregou a écrit:Mais... Et si j'ai de mon côté envie d'avoir un jeu comme Dark Souls, mais avec les défauts en moins ?
Un jeu exigeant mais où quelques tutos sont octroyés pour guider le joueur dans des démarches qui devraient être évidentes.
Un jeu où le moindre coup de hache pourrait me tuer, pourvu que cela ne soit pas à travers un mur alors que la caméra bégaye contre les textures du sol.
Un jeu où je perds contre des boss abominables, mais à cause de mes propres erreurs et non parce que je suis victime d'une hitbox détestable.
Un jeu où l'on me propose un petit scénario au lieu de pondre un "monde" où les blancs s'accumulent, sous prétexte que "c'est le joueur qui va devoir tout comprendre".
Un jeu où l'on pourrait bénéficier, au moins, de synchro labiale (j'espère quand même qu'ils ont corrigé ça pour le 3, hein ?)
Un jeu qui proposerait un gameplay moins pataud, des tactiques plus élaborées que "roulade au corps à corps, frapper dans le dos, répéter".

Sans savoir si le jeu te plaira au final, je peux te dire que "Nioh" propose une histoire qui mélange faits et personnages réels(avec synchro labiale) et folklore japonais. Les personnages jouissent d'un bon design et l'histoire ets vraiment sympa à suivre pour qui s'intéresse au Japon de cette époque.
Concernant la technique, Nioh n'est pas le plus beau jeu de la gen actuelle, mais il se défend plutôt bien. Par contre, j'ai remarqué très peu de bugs (un problème de hitbox contre un seul monstre dans une mission particulière, mais là encore, rien de bien méchant puisqu'il suffit de s'écarter et de se rapprocher de nouveau). Par contre, jamais un ennemi ne m'a touché à travers un mur sauf les ninjas qui déchirent le sportes en papier pour nous sauter dessus, mais ça, c'est voulu.
Si certains boss ne sont pas tous évidents, mais on n'est pas au niveau d'un "Bloodborne".
Le gameplay est nerveux, les différentes armes nous proposent divers combos auxquels on peut ajouter de la magie et des techniques ninja. Bref, le jeu est très profond de ce côté-là.

Je l'ai déjà dit, mais dans "Nioh", on retrouve une petite dose de "Souls" sans les défauts que tu as pointés et une bonne dose de "Ninja Gaiden Sigma" la difficulté horrible en moins, dumoins dans les deux premiers modes de difficulté. Après, les choses se gâtent davantage.

69 Re: Nioh (PS4) le Jeu 15 Mar - 13:12

MacGregou

avatar
Maudit du Forum

Merci pour ton retour. Je voudrais aussi savoir si la progression se fait par "missions" ou niveaux délimités, ou bien si le jeu est un immense labyrinthe "ouvert" comme dans les Dark Souls.

Enfin, pourrais-tu développer un peu ceci :
@Fellock a écrit:Si certains boss ne sont pas tous évidents, mais on n'est pas au niveau d'un "Bloodborne".
Bloodborne est donc plus difficile et impardonnable, si je comprends bien ?
Je dois avouer que l'esthétique de Bloodborne m'attire plus, donc avoir quelques infos sur lui aussi ne serait pas de refus. Wink

70 Re: Nioh (PS4) le Jeu 15 Mar - 13:48

Fellock

avatar
Maudit du Forum

Le progression se fait par missions (principales et secondaires) que l'on choisit sur une carte découpée en régions. Bien sûr, pour accéder à la région suivante, il faut terminer toutes les missions principales de la région où on est.

Quant à ma phrase, elle est bancale parce que je l'ai réécrite en plein milieu, mais passons…

J'ai trouvé les boss de Bloodborne plus difficiles que ceux de "Nioh" parce que dans BB, notre perso n'a pas le panel de mouvements du héros de "Nioh". Ca change donc l'approche des combats. Comme je l'ai dit dans mon retour du jeu, au début de "Nioh", j'avais tendance à jouer comme dans "Bloodborne" : quelques coups puis esquive puis quelques coups, etc. Mais en progressant dans le jeu, j'ai découvert la puissance des afflictions, les sorts magiques que l'on pouvait apprendre, les techniques de Ninjutsu qui pouvaient m'être utiles, etc. Du coup, les combats sont vraiment différents de ceux d'un BB.
Dans "Nioh", j'en suis au NG++ (ce n'est pas vraiment un new game, mais tout comme), et mon but n'est pas de survivre face aux boss, mais de les exploser. Dans une mission, j'ai étalé une ogresse en trois coups, alors que lorsque je l'ai rencontrée pour la première fois, elle m'a fait rager en me démontant à plusieurs reprises. Pourtant, dans les NG, les boss sont beaucoup plus forts.


Concernant Bloodborne, je l'ai adoré. Je ne peux pas le comparer aux Souls auxquels je n'ai pas assez joué (une heure sur "Demon Souls". Mais le perso est plus lourdaud que dans "Nioh" (même si selon certains, il est moins rigide que dans les DS).
Techniquement parlant, le jeu me semblait plutôt beau à sa sortie. Mais, ce qui m'a déçu, c'est que le premier monde est tellement réussi que les suivants m'ont paru moins "intéressants” à découvrir.
Par contre, j'ai trouvé les combats de boss vraiment épiques.
Quoi qu'il ne soit, j'ai passé un très bon moment sur ce jeu.

71 Re: Nioh (PS4) le Ven 16 Mar - 5:23

Fellock

avatar
Maudit du Forum

Je doutais un peu de mon build… jusqu'à ce que je termine le dernier stage de la voie du démon en moins de 5 minutes avec le boss final qui n'a même pas tenu 30 secondes devant moi.
Je suis arrivé devant lui en arme vivante (changée à partir d'un état critique), les talismans extraction et pléiades activés pour recevoir de l'Amrita en continu, sans oublié le talisman Kekkai qui réduit ma consommation de ki et rallonge donc ma durée en arme vivante.
Du coup, j'ai fracassé le dernier boss en moins de deux.

Je me suis ensuite lancé dans quelques missions en Voie du Sage. Je trouvais la Voie du Démon difficile, mais alors là, on passe un sacré cap.

72 Re: Nioh (PS4) le Ven 16 Mar - 9:35

Warhol

avatar
Démon Gamer

J'en suis encore bien loin de tout ça semble t-il ...
Je suis level 37 et en arme vivante je dure 10 secondes à peine je pense.

73 Re: Nioh (PS4) le Sam 17 Mar - 10:45

Fellock

avatar
Maudit du Forum

Oui, c'est normal. Pendant le premier tiers du jeu, l'arme vivante survient simplement pour filer un bon coup de boost pendant un combat tendu, mais elle ne dure pas très longtemps.
Après, tout dépendra de ce que tu décides de monter et des qualités de tes équipements sans oublier les esprits gardiens que tu choisiras.
Disons qu'un Build de magique, d'arme vivante ou d'état critique ne sont pas nécessaires lors du premier run, même s'ils peuvent se révéler terriblement efficaces.
En revanche, en Voie du Sage (New Game +++), la magie devient indispensable sinon le jeu se transforme en véritable Bloodborne (en bien plus difficile).

74 Re: Nioh (PS4) le Sam 17 Mar - 18:43

Emeldiz

avatar
Cerbère de la Manette

je viens de seulement de percuter @macgregou mais, t'as un abo PSN et Bloodborne est justement gratuit ce mois-ci, DL et essaye un peu comme ça tu seras fixé pour celui-ci.

75 Re: Nioh (PS4) le Sam 17 Mar - 22:33

MacGregou

avatar
Maudit du Forum

Oui j'ai vu ça. Mais c'est le genre de jeux où, je pense, il faut s"investir un petit peu pour réellement en voir la profondeur. Et je suis toujours sur Monster Hunter World...
Mais il faudrait quand même que je pense, au moins, à le télécharger.

76 Re: Nioh (PS4) le Sam 17 Mar - 23:20

skyllneverdie

avatar
Cerbère de la Manette

tu dois pouvoir faire comme sur Xone tu commences à le DL et tu annules, il va se mettre dans les jeux en attente.... et tu le DL plus tard en sachant ou il est .... je fais ça pour le gold je prends acte de tout les jeux...

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 3 sur 5]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum