Discussions endiablées autour du retrogaming et des consoles de jeux vidéo, micro-ordinateurs et Arcade. Amstrad / Atari / Bandai / Commodore / Nec / Nintendo / Sega / SNK / Sony / Microsoft


Château Aventure sur le Chat - Jeudi 23 août à 21h

Connexion

Récupérer mon mot de passe



Rechercher
 
 

Résultats par :
 

 


Rechercher Recherche avancée


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

forum.paderetro.com » Les limbes » Loisirs » [ Le coin cinoche ]

[ Le coin cinoche ]

Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 7]

1 [ Le coin cinoche ] le Lun 9 Oct - 11:04

marmotplay

avatar
Cerbère de la Manette

NinjaStorm a écrit:Une fois de plus aujourd'hui on baigne dedans depuis toujours on est donc habitué (Matrix / Terminator / Dark City...) et souvent fans.
çà, c'est peut-être un des problèmes aussi. Faut reconnaitre que l'esthétique et l’ambiance du film ont été bien repiquées depuis. Même dans des films pas très dark comme le Cinquième Élément, la référence est plutôt évidente pour la partie citadine du film. Je pense aussi à la ville de Coruscant dans Star Wars II et III par exemple. Ce film a un peu posé le cadre de ce que doit être une ville futuriste. D'ailleurs il serait bien que quelqu'un renouvelle un peu le concept.
NinjaStorm a écrit:Aucune idée si j'ai vu hier la version Final Cut, je ne pense pas car j'ai justement pensé à un moment qu'il manquait sévèrement de chose ET que le montage semblait discutable (pour ne pas dire foireux)
si t'as eu la licorne et la fin devant l'ascenceur, c'est sûr que ce n'est pas le montage d'origine. C'est soit la Final, soit la Director.
NinjaStorm a écrit:Parce que même Harisson Ford que j'aime beaucoup voire adore (c'est toute ma jeunesse ce type bordel ! <3) ne joue vraiment pas super bien.
Franchement, j'adore Harisson Ford, en plus je trouve que le mec fait simple (on a envie de l'avoir en voisin). Moi aussi il a baigné mon adolescence avec Le Fugitif, Danger Immédiat, les Indiana Jones et forcément, les Star wars. Mais en essayant d'être un peu objectif, j'ai quand même du mal à le mettre dans les Grands Acteurs. Il a plutôt bien choisi ses films (moins dans les années 2000) mais finalement, il ne m'a jamais sorti une prestation qui m'a mis sur le cul. Il a toujours eu un peu le même rôle de mec sympa, bon père de famille qui se retrouve au mauvais endroit. Mais j'adore quand même.

2 Re: [ Le coin cinoche ] le Lun 9 Oct - 13:29

Invité


Invité
C'est fou, on est d'accord sur toute la ligne Wink

OK, c'était donc la Final ou autre car il y avait bien la licorne (qui concrètement, et même si chacun pourra y voir ce qu'il veut et faire de la psycho de comptoir, ne sert à bordel-de-rien dans ce film c'est fou... vu que les rêves et aspirations de Deckard n'y sont jamais traitées/abordées)
Et effectivement, fin devant l'ascenseur et...... Générique ! Coupez !
C'te fin abrupte au possible ^^ (même si un brin optimiste)
C'est donc la vision la plus aboutie du film ou il y en a une autre encore un peu plus finie ?

Sinon ce qui est rigolo avec l'anticipation au sens large c'est de voir les dates dans ces films, genre là c'est... 2019.
Ptain les mecs, dans 1 an 1/2 on va avoir un ciel noir sans soleil, de la pluie acide (bon OK, tout ça c'est tout à fait plausible...), des voitures volantes, plus de téléphones portables et des robots plus humains que les humains ^^
J'aime Smile

3 Re: [ Le coin cinoche ] le Lun 9 Oct - 14:12

marmotplay

avatar
Cerbère de la Manette

NinjaStorm a écrit:Sinon ce qui est rigolo avec l'anticipation au sens large c'est de voir les dates dans ces films, genre là c'est... 2019
le 21 octobre 2015 est même passé (et que dire de 2001). D'ailleurs, j'ai l'impression qu'ils prennent moins de risques avec çà maintenant. Soit il mettent des dates vraiment lointaines, soit ils laissent le flou. En même temps, le cinéma est un art relativement neuf donc ils n'avaient pas du prévoir que ces films seraient toujours des références aujourd'hui (comme Nintendo ne devaient pas s'imaginer que sa NES serait encore "vivante" plus de trente ans après).
HS ninja:

NinjaStorm a écrit:C'est fou, on est d'accord sur toute la ligne Wink
Et oui tout arrive sur les forums  

4 Re: [ Le coin cinoche ] le Lun 9 Oct - 14:29

MacGregou

avatar
Maudit du Forum

Je me suis mal exprimé (très mal même) en disant que le film avait donné naissance au mouvement cyberpunk puisque celui-ci est effectivement apparu avant tout dans des oeuvres littéraires. Mais c'est bien le film qui a, le premier, donné une représentation visuelle  de ce courant, laquelle influencera beaucoup d'autres oeuvres de fiction.

Quant au rêve de Deckard sur la licorne, il a au contraire une importance majeure !! Et cela à cause du Blade Runner appelé Gaff qui vient chercher Deckard pour le mettre sur l'enquête, et qui n'aura de cesse de rester dans l'ombre derrière lui... un peu comme si il le surveillait. Ce Blade Runner fan d'origami laisse sa carte de visite à la fin du film quand Deckard revient chez lui pour s'enfuir avec Rachel. Et qu'est-ce donc ? Une licorne en papier. Ce qui laisse donc supposer qu'il a connaissance des rêves de Deckard, et que ces derniers ne sont donc que la partie d'une fausse psyché implantée... et donc Deckard serait un Réplicant !
Quand Deckard remarque cette licorne en papier juste avant de s'enfuir dans l'ascenseur, le petit regard qu'il lance montre qu'il a compris sa condition mais qu'il l'accepte comme une fatalité. Les premières versions du film montraient au contraire une sorte de Happy End où l'on voyait Deckard et Rachel sur une route sous un ciel bleu ; un dénouement qui enlevait au film toute sa saveur. Ridley Scott s'est battu pour, au contraire, offrir le film tel qu'il voulait qu'il soit, d'où cette version Final Cut qui s'arrête ainsi brusquement lorsque les portes de l'ascenseur se ferment.

D'autres indices laissent à penser que Deckard serait un Réplicant :
- la présence de nombreuses photos dans son appartement alors que les Réplicants ont l'habitude d'en conserver pour "concrétiser" leurs souvenirs factices.
- Rachel qui suggère à Deckard qu'il devrait essayer le test de Voight-Kampff sur lui-même.
- L'existence d'un plan dans le film où l'oeil de Deckard apparait subrepticement rouge, comme pour les Réplicants.
- Le fait que personne ne parle du passé de Deckard.
- Gaff qui semble surveiller Deckard plutôt que le seconder.

Les Réplicants étant utilisés, comme nous le dit le prologue du film, pour exécuter les basses besognes à la place des humains, il n'est pas superflu de croire que Deckard est lui-même un Réplicant qui a été créé pour s'acquitter d'une mission bien trop dangereuse pour un simple humain.
Et par conséquent l'on peut se demander si toute la population (ou du moins une importante partie) de la ville n'est pas elle-même constituée de Réplicants, et cela depuis longtemps.
Ceci constitue alors un miroir sur notre monde et sur la condition humaine où, finalement, on pourrait se demander si nos 70-80 ans de vie ne sont pas le résultat programmé d'une instance supérieure qui nous emploierait pour les basses besognes. Un "Dieu" qui nous aurait créé de toutes pièces pour des raisons purement matérielles, tout cela sans que nous n'en ayons la moindre conscience.
Après tout, s'il existe quelque part dans notre monde une société secrète où ses dirigeants âgés de plusieurs centaines d'années ont créé les petits humains que nous sommes, comment pourrions-nous le savoir ?... Bon, c'est sûr, j'extrapole un peu et là nous rentrons dans le domaine de la pure fiction, mais le "Dieu" que les religions vénèrent n'est peut-être qu'une instance supérieure aussi simple que cela.

PS : Je conseille la lecture du 3ème album de la BD "Sillage", intitulé "Engrenages", qui exprime très bien, par un scénario judicieux, ces rapports entre créature/créateur et religion bafouée que j'essaie d'expliquer.



Dernière édition par MacGregou le Lun 9 Oct - 14:48, édité 1 fois

5 Re: [ Le coin cinoche ] le Lun 9 Oct - 14:33

marmotplay

avatar
Cerbère de la Manette

@MacGregou a écrit:Et cela à cause du Blade Runner typé asiatique
c'est pas vraiment l'idée que je me faisais de l'Asie

le mythique Amiral Adama

6 Re: [ Le coin cinoche ] le Lun 9 Oct - 14:46

MacGregou

avatar
Maudit du Forum

Oui je viens de vérifier justement, avant de voir ton post ! ^^

J'sais pas, il a vraiment une gueule d'asiat dans le film. Bon bah je me suis gouré.

... Un peu de recherche sur le net m'a permis d'apprendre que le personnage s'appelle Gaff. Je vais éditer ça.

7 Re: [ Le coin cinoche ] le Lun 9 Oct - 14:54

MacGregou

avatar
Maudit du Forum

Tenez, une interprétation très bien développée de la théorie qui expliquerait pourquoi Deckard est un réplicant, et peut-être même le réplicant de Gaff lui-même :

https://ocastle.wordpress.com/2013/04/01/blade-runner-deckard-est-il-un-replicant/

8 Re: [ Le coin cinoche ] le Lun 9 Oct - 15:03

marmotplay

avatar
Cerbère de la Manette

je rigolais, t'as raison il fait un peu asiat dans Blade Runner. Mais dès qu'on parle de James Edward Olmos, je pense direct à Battlestar Galactica.

9 Re: [ Le coin cinoche ] le Lun 9 Oct - 15:15

Invité


Invité
Je ne dis pas que tu as tort @MacGregou (je te rejoins sur le fait que le film à été précurseur dans la vision esthétique d'un genre au cinéma et que ça fait un bail et que du coup, c'est impressionnant)
Je dis juste que, sans le bouquin derrière pour lancer les théories, et à moins de visionner 10 fois le film et aussi se poser 10.000 questions à chaque scènes, même celles qui n'apportent pas grand chose, il n'y a franchement aucun moyen au commun des mortels dont je fais parti de déceler tout ça en première lecture tout simplement parce qu'il manque pas des morceaux à ce niveau, il manque toute une partie.
L'origami pour moi montre simplement que maintenant Deckard devient une proie et plus un chasseur, et qu'il prend en main et accepte son destin en prenant l'ascenseur (on pourrait même avancer une théorie sur le libre arbitre des humains en opposé avec les réplicants justement, mais tout ça pour moi c'est pure spéculation de spéctateur et propre à chacun, le film ne dit et ne montre rien là dessus), mais n'avance rien sur sa condition éventuelle de réplicant. La seule information qu'on a à ce sujet mais qui, comme trop de choses dans le film à mon goûts, sont jeter là comme ça sans plus jamais être réutilisé ou développé c'est la question sur le Test, à savoir si lui l'a déjà passé sur lui-même ou non. D'ailleurs il ne répond pas et semble même s'en cogner, ce qui est un peu dommage.

10 Re: [ Le coin cinoche ] le Lun 9 Oct - 15:18

Oli

avatar
Cerbère de la Manette

@marmotplay a écrit:je rigolais, t'as raison il fait un peu asiat dans Blade Runner. Mais dès qu'on parle de James Edward Olmos, je pense direct à Battlestar Galactica.

Il était effectivement fantastique dans cette série.

Pour en revenir à BLADE RUNNER, bien sûr je rejoins totalement l'interprétation du Gregou (tous les indices sont là), et je vais mettre des spoilers mais en fait je me demande pourquoi parce que, n'ayant pas vu la suite ni rien lu à son sujet, je ne fais qu'extrapoler. Mais il est tout à fait possible que dans la suite...

Spoiler:
Deckard, en tant que Réplicant, soit à tour son chassé...

Mais connaissant Villeneuve, ça devrait être fait avec beaucoup de finesse.

Le 27 octobre au Japon... Je compte les jours... et les moutons électriques !

https://jeux.dokokade.net/

11 Re: [ Le coin cinoche ] le Lun 9 Oct - 15:18

MacGregou

avatar
Maudit du Forum

Cette théorie tiendrait la route si l'origami était un animal quelconque. Mais pourquoi une licorne, pourquoi cet animal dont Deckard a rêvé auparavant dans le film ?

12 Re: [ Le coin cinoche ] le Lun 9 Oct - 15:24

Invité


Invité
Je ne dis pas le contraire, mais pour moi, ce genre d'indices qui veut tout dire et rien dire n'apporte rien à un film, celui ci ou un autre.
Qu'il y ait plusieurs degrés de lecture c'est bien, mais que ça soit aussi nébuleux, et surtout mal raconté, je n'adhère pas.
Je suis sûr qu'en cherchant bien, on pourrait trouver (ou inventer) une théorie sur le fait que Deckard faisait du poney étant petit Smile (je plaisante, mais pour moi c'est un peu de l'ordre de l'absurde, même si oui, la théorie se tient tout à fait, et pas qu'un peu si tu lis ou as lu le bouquin)
Je pense qu'en 1h30 il y avait moyen de faire bien mieux au niveau scénatio et réflexion, certes on est en 1982 et on ne savait pas aussi bien narrer qu'aujourd'hui mais là, j'ai accusé un peu le coup quand même.
Ca reste un bon film, surtout esthétique finalement, et qui invite à lire les 200 pages et quelques du bouquin en une soirée ou deux (il me semble qu'il est étonnamment assez court)

13 Re: [ Le coin cinoche ] le Lun 9 Oct - 15:29

MacGregou

avatar
Maudit du Forum

Je pense au contraire qu'aujourd'hui on a tendance à trop vouloir narrer, ce qui laisse bien peu de libertés à l'interprétation. La grande force du film Blade Runner, justement, c'est qu'on n'explique rien noir sur blanc. C'est au spectateur de réfléchir et d'en tirer ses propres conclusions. Un film qui explique tout meurt assez souvent dès que son visionnage se termine : on nous a raconté une belle histoire, et puis voilà. Au contraire, un film qui laisse volontairement un flou alimente les discussions et survit encore, plusieurs dizaines d'années après, dans les conversations et les débats.

14 Re: [ Le coin cinoche ] le Lun 9 Oct - 15:29

marmotplay

avatar
Cerbère de la Manette

@Oli a écrit:
@marmotplay a écrit:je rigolais, t'as raison il fait un peu asiat dans Blade Runner. Mais dès qu'on parle de James Edward Olmos, je pense direct à Battlestar Galactica.

Il était effectivement fantastique dans cette série
Pour moi un monument cette série et contrairement à beacoup, la fin m'a parfaitement convaincu (j'ai même adoré).

Moi aussi, le fait que ce soit Villeneuve aux manettes me rassure, il est quand même "fin" donc à voir (mais quand?).

15 Re: [ Le coin cinoche ] le Lun 9 Oct - 15:32

marmotplay

avatar
Cerbère de la Manette

@MacGregou a écrit:Je pense au contraire qu'aujourd'hui on a tendance à trop vouloir narrer, ce qui laisse bien peu de libertés à l'interprétation. La grande force du film Blade Runner, justement, c'est qu'on n'explique rien noir sur blanc. C'est au spectateur de réfléchir et d'en tirer ses propres conclusions. Un film qui explique tout meurt assez souvent dès que son visionnage se termine : on nous a raconté une belle histoire, et puis voilà. Au contraire, un film qui laisse volontairement un flou alimente les discussions et survit encore, plusieurs dizaines d'années après, dans les conversations et les débats.
je suis d'accord avec toi, c'est chouette d’emmener du mystère. Là, j'ai l'impression que c'est très léger en fait. Quelqu'un qui le regarde juste comme çà (qui n'a pas lu le livre ou qui ne traine pas trop sur les discussions cinoches comme ici), je ne suis pas sûr qu'il se pose tant de question que çà. Ça manque un peu de "lapin à suivre".

16 Re: [ Le coin cinoche ] le Lun 9 Oct - 15:37

MacGregou

avatar
Maudit du Forum

Oui mais il faut voir pourquoi on regarde un film. Certains films se prêtent très bien au pur divertissement récréatif, mais pour d'autres on ne peut pas juste les "regarder comme ça". C'est valable pour tous les supports artistiques, d'ailleurs. On ne lit pas un Agatha Christie comme on lit un Kafka. Smile

17 Re: [ Le coin cinoche ] le Lun 9 Oct - 15:44

marmotplay

avatar
Cerbère de la Manette

non mais je suis tout à fait d'accord avec toi mais c'est pas dans ce sens-là que je voulais le dire. Je ne parle pas d'être didactique et de tout expliquer, au contraire, je trouve que çà manque un peu "d'invitations" pour se poser les questions justement. C'est à dire qu'en plus de chercher les réponses (ou interprétations), il faut un peu chercher les questions aussi.

18 Re: [ Le coin cinoche ] le Lun 9 Oct - 15:53

MacGregou

avatar
Maudit du Forum

Je te comprends. Mais il est parfois bien plus intéressant de chercher les questions que la réponse... parce qu'une question amène forcément plusieurs réponses.

... Pouuuh, c'est compliqué tout ça en fait ! Very Happy

19 Re: [ Le coin cinoche ] le Lun 9 Oct - 16:03

marmotplay

avatar
Cerbère de la Manette

le problème est qu'il faut proposer un chemin pour arriver à la question, faut aussi l’amener. Mais c'est marrant de voir que 35 ans après, ce film suscite toujours des débats.

20 Re: [ Le coin cinoche ] le Mar 10 Oct - 0:28

Invité


Invité
Vu Captain America Civil War
.... et ben une fois lancé, j'ai passé un très bon moment.
Je ne m'attendais pas à grand chose, je n'ai vu aucun des 2 précédents et ne suis absolument pas spécialiste des Avengers, du coup hormis quelques longueurs et passages un poil trop WTF-Hollywood (et un Iron Man qui m'a bien bien bien saoulé TOUT le film alors que je pensais être agacé par le boyscout) j'ai bien aimé Smile
Spiderman m'a bien fait marrer (et tout le passage dans l'aéroport est excellent)

21 Re: [ Le coin cinoche ] le Mar 10 Oct - 2:13

tetsuoshima

avatar
Homme de verre
Bien entendu que Deckard est un replicant..
Il faut voir le final cut et le director’s cut pour le comprendre mais c’est évident.
Même Ridley Scott dit que c’est ce qu’il souhaitait mais que bien sûr c’est juste sous-entendu dans le film.. Deckard va pas dire « hey les mecs vous avez vu je suis un replicant ! »
C’est juste subtil.
Et le penser être un replicant donne une toute autre saveur au film d’ailleurs.
Je l’ai vu un nombre incalculable de fois et je suis toujours autant subjugué par son ambiance.
Je pense que je vais prendre un RTT pour aller le voir (la suite) un matin de semaine au calme.
Pas possible d’aller voir la suite de ce chef-d’œuvre avec des bruits de trifouillage de paquets de bonbons et tous les ouechs de Lyon...

22 Re: [ Le coin cinoche ] le Mar 10 Oct - 4:02

MacGregou

avatar
Maudit du Forum

Je profite du sujet actuel de ce topic pour faire une requête :

Avec toutes ces discussions sur les Réplicants et la nature humaine m'est revenu en mémoire une sorte de dialogue que j'ai dû entendre je-ne-sais-où. Dans un film ou une série sûrement, mais peut-être, pourquoi pas, dans un jeu ou même une BD.

Une personne recommandait donc à une autre de ne pas se laisser tromper par les androïdes/robots, ou je ne sais quoi dont il était question. Ceux-ci croient avoir des sentiments, mais tout ce qu'ils font c'est imiter les émotions humaines afin de se croire réellement "humains".
..... Et ce truc m'obsède, impossible de savoir dans quoi il était question d'un tel truc !!! Et ça m'énerve !
Quelqu'un a une idée ?

23 Re: [ Le coin cinoche ] le Mar 10 Oct - 7:12

raginwulf

avatar
Cerbère de la Manette

Will Smith dans I Robot ? ^^ C'est pas un chef d'œuvre de philosophie mais c'est le genre de propos méfiant qu'il pourrait tenir dans la 1ère moitié du film.
Aucune idée sinon…

24 Re: [ Le coin cinoche ] le Mar 10 Oct - 7:50

tetsuoshima

avatar
Homme de verre
Ou alors dans A.I de Spielberg.
Quand le gamin veut pas qu’on l’abandonne dans la forêt ?

25 Re: [ Le coin cinoche ] le Mar 10 Oct - 9:34

Invité


Invité
Blade Runner tout simplement, non ?
C'est le vieux Tyrell qui dit un truc du genre à Deckard justement, quand il arrive aux bureau de la corpo, avant ou après le test sur Rachel.

@tetsuoshima
Bien entendu que dans le film, on en sait rien. Il peut être tout l'un ou tout l'autre, et c'est même si mal amené (cf. les discussions de la page précédente), même dans la Final Cut, que c'est loin d'être aussi clair, du moins chacun se fera ou non sa version..... et les 80% restants ne se seront même pas posés la question.
J'en reste sur mon point de vue que, ce même film sans le bouquin, et donc sans les théories induites par lui et par ceux l'ayant lu au fil du temps, on trouverait pas ça "subtile".
Un truc "subtile" par exemple c'est la toupie et ce qu'il y a autour dans Inception par exemple (les souvenirs), et y'aurait plein d'autres exemples mais là j'ai la mémoire en choucroute :/

Après, mais c'est un autre sujet, je préfère la "subtilité" du courant Mindfuck.
Généralement tu vois le film une première fois, tu prends une claque magistrale.
Et tu peux le revoir une seconde avec TOTALEMENT un autre point de vue et un degré de lecture complètement différent qui en fait un tout autre film, qui peut du coup t'amener à te poser encore plus de questions ou quoi.
Ca, quand c'est bien fait, c'est subtile pour moi aussi.

Tiens au fait, c'est quoi les diffs entre Normal/Final/Director et laquelle se veut la plus proche et la plus complète ?
Sachant que j'ai apparemment vu la Final (=licorne ?) et que j'ai bien aimé le film mais pas vraiment le traitement.

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 7]

Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum