Discussions endiablées autour du retrogaming et des consoles de jeux vidéo, micro-ordinateurs et Arcade. Amstrad / Atari / Bandai / Commodore / Nec / Nintendo / Sega / SNK / Sony / Microsoft


Le Pad&Retrogame de septembre : Nigel Mansell's World Championship

Connexion

Récupérer mon mot de passe



Rechercher
 
 

Résultats par :
 

 


Rechercher Recherche avancée


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

forum.paderetro.com » L'enfer » Consoles rétros 3D » Nintendo Game Cube » Resident Evil Zero (GC)

Resident Evil Zero (GC)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Resident Evil Zero (GC) le Sam 8 Sep - 11:03

wiiwii007

avatar
Cerbère de la Manette




Genre : Survival Horror
Sortie : 2002
Développeur : Capcom Production Studio 3, Navire Amiral (scénario)
Éditeur : Capcom
Autres plateformes :Wii, Xbox One, PS4, Xbox 360, PS3, PC


Le 23 juillet 1998, un train appartenant à la compagnie pharmaceutique Umbrella, l'Ecliptic Express, est attaqué par des milliers de sangsues. Alors que les passagers et l'équipage sont tués, un jeune homme mystérieux surveille le chaos qui en résulte depuis une colline. Deux heures plus tard, les S.T.A.R.S, l’unité d’élite de la police de Racoon City spécialisée dans le sauvetage est envoyée en hélicoptère pour enquêter sur une série de meurtres cannibales dans les montagnes Arklay. Sept membres sont à bord : Enrico Marini, le chef de l’escouade, Edward Dewey et Kévin Dooley, les deux pilotes, Kenneth J. Sullivan, grand connaisseur en chimie, Forest Speyer, un tireur d’élite, Richard Aiken, l’opérateur radio, et, enfin, Rebecca Chambers, jeune infirmière de 18 ans récemment diplômée, qui effectue ici sa première mission.

Tandis que l’hélicoptère poursuit son chemin, une panne de moteur force les S.T.A.R.S à un atterrissage tumultueux dans une forêt. En fouillant les environs, l’agent Rebecca Chambers de Bravo Team découvre l’Express, désormais immobile, et l’explore... Elle découvre avec horreur que les passagers et l’équipage se sont transformés en zombies...





Dernière édition par wiiwii007 le Ven 14 Sep - 14:51, édité 1 fois

2 Re: Resident Evil Zero (GC) le Sam 8 Sep - 11:37

wiiwii007

avatar
Cerbère de la Manette

Mon épopée 2016:

Bon j'ai commencé #Resident Evil Zero. Je me suis mis en Hard et c'est parti !

Mes premières impressions ne sont pas top top en ce début de jeu. Il y a trop de choses que je n'aime pas qui sont regroupées en peu de temps. Le premier truc qui m'a un peu fait chier c'est les cinématiques : ça s'arrête toutes les 3 sec ! Ensuite, trop de portes dans un si petit endroit : ça s'arrête toutes les 3 sec ! Puis il y a des objets de partout : je m'arrête toutes les 3 sec pour les prendre ! Et enfin, deux perso à gérer : on est dans l'inventaire toutes les  

Le début du jeu est trop coupé, je ne m'amuse pas et la peur s'en va avec...

Pour le moment je suis toujours dans ce con de train, il faut que je trouve les freins pour l'arrêter, j'espère vite partir de là et retrouver un semblant d'espace et jeu. Le point positif c'est que le jonglage entre les deux perso risque d'être sympa, du moins je l'espère.

----------------------------------

En réponse à Oli et fafnir...

L'endroit est sympa, sur le coup j'étais content mais putain il faut arrêter d'arrêter le jeu tout le temps ! Je viens d'aller voir la date de sortie et je comprends mieux, c'était l'époque où les cinématiques prenaient de l'ampleur...

Si tout le jeu est comme ça, je ne vais pas l'apprécier c'est certain...

----------------------------------

J'étais en plein speed pour appuyer sur le frein à l'opposé du train, mais le petit de ma copine a fait une entrée surprise dans le salon, résultat j'ai sursauté comme un con et j'ai arrêté ma partie pour qu'il puisse dormir ce soir...


----------------------------------

Bon je viens de me barrer du train, enfin !!!!

Marre de recommencer cette séquence assez ardu dès le départ car pleine de cinématiques dans un endroit trop étroit. Je viens donc d'atterrir dans un manoir comme j'aime bien.

Ambiance qui me correspond beaucoup plus, et premier truc sympa : la caméra qui suit tes mouvements.    Très bonne idée ça. Sinon j'ai vite sauvegardé pour être tranquille, mais je n'ai pas plus avancé.

En tout cas je revis, cette histoire de train était sympa dans l'idée, mais en jeu, pas pour moi.

----------------------------------

Sinon j'ai bien avancé sur RE Zero, je me ballade un peu partout, je chope pas mal d'objets mais très peu de munitions... J'ai un peu peur d'être à cours en ce moment, je m'applique donc à bien gérer mes runs entre deux sauvegardes. Ça prend du temps mais c'est primordiale, du moins en " difficile ".

Là j'ai récupéré un lance grenade et des cocktails Molotov, ça fait du bien. Certains monstres me font très peur (les monstres aux bras qui s'allongent) car je n'arrive pas encore à les buter sans niquer toutes mes munitions. Pour le moment je les esquive, je verrai plus tard si il faut absolument les dégommer ou non.

Je suis rassuré en tout cas, je retrouve un Resident Evil comme j'aime. Le seul truc un peu chiant c'est qu'on passe vraiment trop de temps dans l'inventaire à cause des deux perso. Je viens tout juste de comprendre que l'on peut switcher entre " la coop " et " le solo " avec le bouton Start... C'est déjà mieux mais il faut vraiment je me perfectionne dans la navigation d'inventaire pour moins me prendre la tête.

C'est mieux, j'apprécie beaucoup plus maintenant  

----------------------------------

Je commence à croire que je vais galérer... Je viens de battre un " Cent-pieds " géant ! Il m'a bien fait chier ce con, je voulais absolument le niquer qu'avec le couteau. Le hic c'est que Rebecca se faisait défoncer à chaque fois avant que je puisse le dégommer...

Au bout de 2, 3 essais comme ça, j'ai compris que ce n'était pas possible, donc je l'ai buté en trois secondes avec le fusil ^^ Sauf que maintenant il ne me reste plus grand chose comme balles J'ai quand même un peu avancé et trouvé quelques munitions supplémentaires ouf !

J'espère que le coup de l'horloge me débloquera des pièces sympathiques pour mon ravitaillement.

Toujours aussi bien mais je trouve que les énigmes sont bien plus simples que dans le premier opus. Alors soit c'est parce que je connais désormais le délire, soit elles sont véritablement faciles. A voir par la suite mais pour le moment je ne bloque sur rien.

----------------------------------

Je continue tranquillement Resident Evil Zero.

Je suis allé voir ce qu'il y avait dans les salles auparavant bloquées (horloge). J'ai donc récupéré ce qu'il me fallait pour résoudre l'énigme de la salle principale. Direction -> le Sous sol !

Un petit spoil au cas où:
Nouveaux lieux, nouveaux ennemis et révélations ! Il y a désormais des araignées qui bloquent la route, et surtout, on en sait plus sur l'histoire.

J'ai pris soin de ne pas gaspiller mes munitions donc esquives sur esquives pour rester en vie, avec un seul perso à la fois sinon ce n'est pas possible. Passé la première porte, puis la seconde, je suis arrivé dans une salle de torture, et, coopération oblige, j'ai dû séparer les deux complices. C'est pas un souci, je préfère gérer seul.

Après une visite rapide des alentours j'ai remis en route la machine : cinématique ! Très bonne d'ailleurs, car elle n'a pas duré longtemps et m'a appris beaucoup de choses sur l'opus 1, parfait. De retour au jeu, j'ai dû faire vite pour sauver Rebecca qui est restée accrochée à une paroi. J'ai donc fait demi-tour pour retrouver un passage oublié, mais le grand méchant a lâché les fauves : enfin les singes fous !    Très vifs, et vraiment pas évident à esquiver, je n'ai pas eu le choix, je les ai explosés ! Il faut bien que je grille quelques cartouches de temps à autres...

Après une belle boucherie à coup de lance grenade, j'ai pu sauver la belle ^^

Re cinématique, un peu moins bonne à mes yeux car je m'attendais à ce genre d'histoire. Mais c'est pas mal, j'ai quand même bien apprécié, c'est pas trop long, et surtout ça permet de calmer mes pulsions après ce délire horrifique.

Une bonne sauvegarde m'a fait du bien !

Pour le moment j'aime beaucoup, je suis à fond dedans, l'histoire me plait, les énigmes sont un peu trop simples mais bon... Les musiques sont toujours aussi oppressantes, le duo me plait (j'ai pris le temps de me familiariser avec l'inventaire) et le Switch de perso avec les boutons de la manette fait le taff. Il y a également de très bons petits détails : la poussière lorsque l'on marche sur les tapis, les reflets dans les vitres etc.

Pour le moment, mis à part le début, je suis conquis

----------------------------------

Je continue ma quête et je suis plutôt satisfait de ma session :

Spoiler:

Après avoir volé une clef, sans heurt, aux deux monstres cannibales qui m'attendaient dans une pièce, j'ai atterri dans une sorte de salle d'entrainement au combat. Le premier truc que je vois, un placard, je l'ouvre avec ma nouvelle clef et hop : une amélioration pour mon pistolet ! Qui devient totalement inutile à ce stade du jeu. Donc gros soulagement car du coup toutes mes balles minutieusement gardées vont servir !!! (+ de 100 cartouches en stock !)

Peu après, je me suis fighté avec deux monstres tout droit sorti de Turok 2 ! Je récupère ma clef et me casse de là. Je rejoins ma partenaire et on reprend la route jusqu'à une énigme... (Oui et celle là, je ne l'ai toujours pas comprise, ça m'a gonflé, je l'ai réussis au pif...). Il faut allumer des bougies qui correspondent à des animaux plus ou moins fort dans un ordre précis. J'ai rien capté...

Au final grâce à cette énigme j'ai pu récupérer un élément important pour la suite de l'histoire : " une plaque Umbrella ".

Ensuite, grâce à ma nouvelle clef, et à la résolution de quelques énigmes sympathiques (joli clin d’œil au 1er opus d'ailleurs), j'ai pu acquérir une nouvelle " plaque Umbrella ", et ce qu'il me faut pour récupérer la dernière dehors, devant le manoir. Une fois la dernière plaque prise, je suis allé placer tout ça au bon endroit. L'énigme résolue, le manoir m'a ouvert l'accès à un nouveau territoire... Une église.

Je peux enfin sauvegarder, je ne me fais pas prier ^^

De retour dans le jeu, je sors de ma petite pièce et bim ! Un boss !! Très sympa à voir mais inutile ^^

C'est un peu le reproche que je ferais à cette maniabilité si particulière (très bonne à mes yeux). Pendant tout le jeu elle fait le taff car elle ajoute de l'angoisse, mais pour les boss je trouve ça pas super. Le problème c'est qu'ils ont pris en compte que les joueurs allaient galérer à diriger le perso, du coup les boss sont trop peu dangereux.

Après une belle enculette de la part du jeu -> " Tu vas avoir besoin d'un objet que tu as laissé tout au début, tu te souviens le train ? L'explosion ? Le harpon ? Ben voilà, tu peux y aller... " -> Retour à la case départ, puis retour dans l'église...    

Le grappin m'a permis de grimper sur le toit de l'église pour redescendre et remettre en marche l'ascenseur. Une fois pris, je me suis retrouvé dans ce qui semble être un laboratoire souterrain. J'ai pris le temps de visiter un peu les lieux et je me suis arrêté pour sauvegarder.

----------------------------------

J'approche de la fin !

Spoiler:
L'ascenseur me menait bien dans un laboratoire souterrain. Tout y est défoncé, c'est vraiment flippant comme endroit... Et vu que je suis un péteux j'ai pas trop traîné dans le coin. J'ai donc enchaîné les salles sans grosses difficultés, après 2 " Zombies aux bras élastiques " (maintenant je sais les battre ^^) dégommés, puis quelques Zombies "normaux " etc. j'ai récupéré deux clefs qui m'ont permis d'avoir une nouvelle clef, puis un cadran pour enfin arriver dans une sorte de mini gare...

Le petit train en panne, il a fallu faire quelques acrobaties avec Rebecca et son grappin pour arriver à remettre en marche tout le binz ! Une fois fait -> Nouvelle destination -> L'usine !! Mais en perdant mon petit Billy au passage qui s'est fait attraper par un monstre...

J'ai beaucoup aimé les décors, c'est franchement très beau. Chaque salle te met toujours un peu plus la pression. Après avoir fait un petit tour d'horizon, j'ai débloqué un méga ascenseur ! La descente aux enfers terminée, je me suis dirigé vers un autre ascenseur. Manque de bol il va falloir me battre contre un boss qui me semble familier ! " Gaspillage " de balles obligatoire...

Une fois dégommé, j'ai pris le petit ascenseur qui m'a mené à un poste de contrôle, celui-ci m'a permis, via une mini énigme, de rallumer toutes les lumières de l'usine. C'était beau à voir ^^

Me voilà parti à la recherche de mon compagnon, et, quelques salles plus tard, je l'ai retrouvé bien déglingué, mais vivant. Retour en arrière oblige, on a continué notre route parsemée de petites énigmes qui vont de chiantes (les caisses en bois) à facile à réaliser. Les nouveaux ennemis se révèlent être très résistant, j'ai vidé pas mal de chargeurs pistolet ! Mais au bout du compte la récompense est bien là : Point de sauvegarde et ravitaillement, ouf !

Ma session s'est terminée ici.

----------------------------------

Resident Evil Zero terminé en difficile !!

Suite et fin:
Bah voilà, j'ai enchaîné les salles jusqu'à l'arrivée de " Titan le retour ". D'ailleurs c'était un peu un coup d'enculé de le mettre à ce moment là, j'étais plutôt content de mon économie de balles d'armes importantes mais là... J'ai dû passer la moitié de mes munitions ! Enfin, je ne pense pas avoir le choix...

J'ai continué mon périple en résolvant quelques énigmes assez convenues, pour enfin arriver devant le grand patron ! Surpris de ne pas pouvoir sauvegarder avant le boss (alors que sur la carte on voit un point de sauvegarde !), j'ai énormément flippé. J'ai donc pris mon courage à deux mains et j'ai tiré tout ce que j'ai pu !!! Je m'étais bien préparé au cas où donc je l'ai défoncé directe !  

Une fois le boss achevé, je suis parti à la recherche de munitions car de toute évidence, le combat final ne s'arrêtera pas là. A mon grand désarroi, je n'ai rien trouvé dans la salle du boss, je suis donc vite allé me réfugier dans la salle de sauvegarde désormais accessible. J'ai enfin pu me ravitailler en munitions et en soins, mais ça restait très très short...

Le retour du dernier boss était bien sympa, mais j'ai franchement flippé de devoir tout refaire à cause d'un éventuel manque de munitions. Je m'y suis repris à plusieurs fois pour trouver la bonne tactique avec ce qu'il me restait. J'ai dû défoncer sa première phase juste avec mon pistolet pour m'en sortir - D'ailleurs je conseille à ceux qui s'aventure dans ce jeu en " Difficile " de vraiment économiser les balles, et ce, du début à la fin de l'aventure ! Car même comme ça c'était limite !!!

C'est limite abusé, mais très honnêtement, une fois le boss achevé, j'ai ressenti une belle fierté    

Et voilà, la fin est archi classique donc je ne m’étalerai pas dessus.

Petite conclusion :

J'ai adoré le jeu, presqu'autant que le premier opus (l'effet de surprise n'était plus là), le scénario fait le taff si l'on ne demande pas énormément de détails, ça reste très simpliste et prévisible. Perso, je ne demande pas plus à ce genre de jeu, j'ai donc bien apprécié qu'ils n'inondent pas le jeu de cinématiques.

Les graphismes sont du même acabit que le premier volet, donc très très bon, le son fait encore une fois très bien le boulot et l'immersion est totale (je joue avec un bon casque audio, et dans le noir ^^). Le seul reproche que je lui ferais est le fait que les énigmes sont beaucoup trop simples/logiques. Le binôme est une bonne idée selon moi, mais il faut absolument passer un peu de temps à s'entraîner avec l'inventaire et le Switch de perso pour ne pas que ça devienne un calvaire à gérer.

Au final j'ai mis + de 11H ingame (Ils ne prennent apparemment pas en compte le temps passé en pause) contre + de 14H pour Resident Evil premier du nom.


Que de souvenirs

3 Re: Resident Evil Zero (GC) le Mar 11 Sep - 0:48

Tylano

avatar
Cerbère de la Manette

Excellent jeu! le simple fait de trouver Rebecca Chambers en perso jouable m'avait suffit pour acheter le jeu à l'époque! En fait, le jeu est énorme sur pas mal d'aspects et capcom cherche à innover et ça marche plutôt bien!
Par contre, Resident evil zéro manquait un peu de fraicheur et la recette surprenait un peu moins qu'à ses débuts.

4 Re: Resident Evil Zero (GC) le Mar 11 Sep - 10:34

mickmack

avatar
Bikini Games Master
c'est le prochain que je fais sur GC, tiens Smile

5 Re: Resident Evil Zero (GC) le Mar 11 Sep - 10:46

wiiwii007

avatar
Cerbère de la Manette

Ben si tu accroches, tu vas te régaler Very Happy

6 Re: Resident Evil Zero (GC) le Mar 11 Sep - 13:16

fafnir

avatar
Vainqueur des Jeux Retrolympiques Saison 2
Le mal aimé et pourtant très bon re0.

Il a souffert de la lassitude qu'avaient les gens de la formule.

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum