Discussions endiablées autour du retrogaming et des consoles de jeux vidéo, micro-ordinateurs et Arcade. Amstrad / Atari / Bandai / Commodore / Nec / Nintendo / Sega / SNK / Sony / Microsoft


Connexion

Récupérer mon mot de passe



Rechercher
 
 

Résultats par :
 

 


Rechercher Recherche avancée

Mots-clés les plus tagués

-29%
Le deal à ne pas rater :
TV TCL 50C721 (2021) – QLED, 4K – 50″ (127cm) (Via ODR + code ...
374.99 € 530.99 €
Voir le deal

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

forum.paderetro.com » L'enfer » Micro-Ordinateurs » PC » King Quest VII: the princeless bride

King Quest VII: the princeless bride

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

mickmack

mickmack
Bikini Games Master
King quest 7 est un point n click de Sierra sorti pour Noel 1994.

King Quest VII: the princeless bride 727661-roberta-williams-king-s-quest-vii-the-princeless-bride-dos

Comme dans les autres opus, on dirige des personnages de la famille royale de Daventry (ici Vanadice et sa fille Rosella) pour des aventures dans un monde féérique digne des pires disney.

LA grosse nouveauté de cet épisode 7 est la représentation graphique: on est quasiment sur du dessin animé interactif.

King Quest VII: the princeless bride 562022-roberta-williams-king-s-quest-vii-the-princeless-bride-windows

Les cut scenes sont du niveau d'un disney direct-to-video, ce qui n'est pas mauvais. Et tous les persos du jeu sont animés magnifiquement, vraiment comme un dessin animé comme un cartoon. Soyons honnête, pour l'époque, c'est assez révolutionnaire et prodigieux. Ca me rappelle un peu Larry 7 mais qui est sorti plus tard...


King Quest VII: the princeless bride 727664-roberta-williams-king-s-quest-vii-the-princeless-bride-dos


Le jeu est un p&c classique: objets, inventaire, lieux à visiter...
Dialogues avec les personnages aussi, mais plutot frustrants: pas de choix de dialogues, on écoute simplement. J'ai toujours pensé que ça rendait les dialogues ennuyeux du coup.

King Quest VII: the princeless bride 727688-roberta-williams-king-s-quest-vii-the-princeless-bride-dos

Le style graphique oscille entre le disney, pour la prestance des personnages et le côté féérique, et le cartoon pour quelques persos délirants et les perspectives biscornues. Mais il est bon, homogène, pertinent. Difficile d'y trouver à redire.

L'histoire est coupée en 6 chapitres: on controle dans 3 d'entre eux la mère, et 3 la fille, qui heureusement se retrouveront. Je n'ai pas parlé du scénario: la princesse ne veut pas se marier et la mère veut la caser, soudainement la fille tombe dans une mare magique et disparait, la mère doit la retrouver...

Bien sûr comme dans un disney tout finira bien et la princesse embrassera le prince. Dans la bonne fin... Dans la mauvaise, c'est plus creepy. Déjà très bien d'en avoir mis 2, ingénieux.

King Quest VII: the princeless bride 562025-roberta-williams-king-s-quest-vii-the-princeless-bride-windows

D'ailleurs, le déroulement du jeu est effectivement ingénieux: il n'existe pas une solution linéaire, mais souvent au moins 2 moyens de résoudre un problème. Par exemple on doit affronter un scorpion, eh bien on peut la battre avec une espèce de lance, ou si on l'a trouvé, une mixture anti-insectes. C'est malin de proposer plusieurs alternatives à certains problèmes.

LEs dialogues sont tous audio et en français, bravo... Alors certes, on sent bien que quelques persos secondaires sont joués par le même acteur qui change sa voix, mais Sierra faisait le boulot. Le résultat n'est pas si mal.

Mais alors, avec tant d'éloges, pourquoi un manque flagrant d'enthousiasme?

King Quest VII: the princeless bride 727668-roberta-williams-king-s-quest-vii-the-princeless-bride-dos

Simple: le jeu est lent. Mais lent... LEs animations sont extrêmement détaillées mais ralentissent du coup chaque action. Il faut venir et revenir dans les mêmes lieux, ce qui prend un temps fou car les persos se déplacent très lentement. Les dialogues et cutscenes sont interminables...

Et du coup, alors qu'on devrait être scotché par l'ambiance, les animations, les graphismes... vient poindre l'ennui. Quand on est bloqué, visiter tous les tableaux pour savoir quoi faire ou trouver l'objet oublié peut prendre plus de 30 minutes... On finit presque par sauter les dialogues tellement on en a marre. Je ne sais pas si c'est dû aux limitations techniques de l'époque, ou si c'est un parti pris, mais c'est juste insupportable...

Autre point négatif, la musique. La chanson d'intro veut faire très disney mais elle est (heureusement) bien plus oubliable que libérée délivrée. Et les musiques ingame sont... nulles. Sans intérêt, énervantes, limite musique d'ascenseur.

Quand je pense que dans KQ5, on avait ça...



qui avait même été chantée pour la version CD



Bref, un jeu incontestablement magnifique et travaillé. Mais trop peu optimisé (ou optimisable?). Le même jeu en vitesse x3 et c'était bon. Ou avec une map de déplacement. Putain c'était trop demander?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum