Connexion

Récupérer mon mot de passe



Derniers sujets

» Le topic de la Nintendo Switch
par tetsuoshima Aujourd'hui à 22:34

» Le topic officiel de la Megadrive
par tetsuoshima Aujourd'hui à 22:27

» Vos jeux finis en 2017
par dandyboh Aujourd'hui à 22:21

» konichiwa
par marmotplay Aujourd'hui à 22:21

» A quoi vous jouez en ce moment?
par skyllneverdie Aujourd'hui à 20:26

» Here comes a new challenger
par tetsuoshima Aujourd'hui à 19:19

» The Wolfenstein II The new colossus Pc/ps4/Xone
par gatsuforever Aujourd'hui à 17:02

» Vos derniers arrivages !
par bigvilo Aujourd'hui à 15:40

» The Sexy Brutale (PC/PS4/Xone)
par ange_dechu_lucifer Aujourd'hui à 12:58

» Les noms de jeux ou consoles mal prononcés
par dandyboh Aujourd'hui à 9:56

Rechercher
 
 

Résultats par :
 

 


Rechercher Recherche avancée


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

forum.paderetro.com » L'enfer » Tests & Reviews » [TEST] Custom Robo Arena

[TEST] Custom Robo Arena

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 [TEST] Custom Robo Arena le Sam 31 Déc - 18:26

Battosai14

avatar
Nintenwhore

Nous allons parler aujourd'hui d'une série un peu méconnue de Nintendo. Une série contenant peu d'épisodes à ce jour mais avec un fort potentiel, le jeu qui nous intéresse est le dernier de cette série : Custom Robo Arena.




Noise est un petit studio de jeux vidéo fondé en 1996, il a été ensuite annexé par Marigul Management, une société détenue par Nintendo pour développer des jeux sur Nintendo 64. En 1999, soit trois ans après le lancement de la Nintendo 64, Nintendo décide d'éditer le premier jeu de Noise nommé Custom Robo, un jeu de science-fiction dans lequel les protagonistes utilisent des robots high-tech pour combattre dans des arènes fermées.

Le principal intérêt dans ce jeu réside dans la customisation de votre robot et dans les combats d'arènes. Ce premier jeu du petit studio japonais est un véritable succès au Japon si bien que Nintendo décide d'éditer un second épisode un an plus tard nommé Custom Robo V2, toujours sur Nintendo 64. Cet opus a, lui aussi, été un succès au Japon.

Un troisième épisode, Custom Robo GX, sortira quant à lui deux ans plus tard en 2002 et connaîtra lui aussi d'excellentes ventes au Japon. Malgré les très bonnes ventes de cette série, il faudra attendre le quatrième épisode en 2004 pour voir un épisode de la série Custom Robo sortir de l'archipel nippon et c'est sur GameCube que sort aux État-Unis Custom Robo : Battle Revolution (rebaptisé simplement Custom Robo aux US).
 


Les quatre grands frères au complet.


Ce test est donc consacré au dernier épisode en date de cette saga, Custom Robo Arena, premier épisode à arriver sous nos latitudes sur la nouvelle console portable de Nintendo : la Nintendo DS. Savant mélange de RPG et d'action/combat en 3D, le jeu est paru en octobre 2006 au Japon, soit trois ans après la fermeture de Marigul Management, et arrivera sur les étals américains en mars 2007, puis en Europe en mai 2007 et enfin en Australie en septembre 2007.



Jaquettes japonaise et américaine


L'histoire fait débuter votre personnage dans la chambre de sa nouvelle maison, dans la petite bourgade de Milcoeur. Votre père vient d'être muté pour travailler dans la grande société NéoBrain, une entreprise qui se spécialise dans la fabrication de Custom Robo, des robots miniatures modifiables devenus essentiels à la vie de tous les jours et à tous les niveaux de la société.

Opération de sauvetage, exploration sous-marine, maintien de l'ordre, aujourd'hui les Custom Robo sont partout. Mais surtout, ils sont devenus l'objet principal d'un nouveau sport de combat d'arènes appelé simplement les "Combats de Custom Robo". De nombreux tournois ont ainsi vu le jour dont la prestigieuse "Coupe Robo" regroupant les plus talentueux pilotes de Custom Robo.

Comment ces robots fonctionnent-ils ? Des chercheurs ont mis au point un système ingénieux permettant à une personne de pouvoir fusionner son esprit avec un Custom Robo. Cette méthode est simplement appelée "La fusion", et le pilote du robot est alors appelé "Psychopilote".

L'aventure commence lorsque votre héros reçoit en cadeau pour son premier jour de cours dans sa nouvelle école, son tout premier Custom Robo. Vous vous rendez donc dans votre lycée avec votre robot miniature fraîchement reçu, lorsque vous vous apercevez que des altercations entre membres des clubs de Custom Robo ont lieu au sein du lycée.

L'équipe des Malabars, dirigée par Josco, un psychopilote misant avant tout sur la force, tente encore de persécuter la frêle équipe des Premiers. Celle-ci est dirigée par Nina, ancienne psychopilote ayant perdu la faculté de fusionner avec un Custom Robo, qui s'avère être aussi la petite sœur du champion en titre de la dernière Coupe Robo : Victor.

Pour régler ce conflit les deux équipes tentent de s'affronter dans un combat de robots, malheureusement le club des Premiers est en manque d'effectifs et c'est à ce moment-là que Nina tente de vous recruter au sein de son club.

Dès la fin de votre premier combat, certaines personnes, dont Nina, vous font remarquer le fort potentiel de psychopilote qui sommeille en vous et vous proposent de vous entraîner pour participer aux futurs tournois inter-lycées qui donnent l'opportunité aux vainqueurs de participer à la fameuse Coupe Robo.

À partir de là, vos journées vont être rythmées par de nombreux combats qui vous permettront d'améliorer vos tactiques en amassant de l'argent pour acheter de nouvelles pièces et faire face aux différentes situations qui vous attendent.

Mais attention à vous, car dans l'ombre plane une menace. Il existe en effet un groupe de psychopilotes renégats qui utilisent leurs robots hors des arènes de combats à des fins criminelles et ces ignobles individus n'hésitent pas à utiliser des pièces illégales pour accomplir leurs méfaits... Ces pièces très puissantes sont censées être à double tranchant, car leur usage pourrait sévèrement blesser les utilisateurs.



L'aventure commence au saut du lit direction le lycée !


Si le scénario peut paraître léger au premier abord, il faut savoir que le soft bénéficie d'un véritable background très travaillé. Toute l'histoire de la création du Custom Robo y est détaillée, en citant des noms de grands scientifiques, d'industriels, ou en passant par des dates clés dans l'évolution de cette technologie.

Les développeurs ont donc pris la peine de faire plaisir à ceux qui aiment en apprendre un maximum sur l'univers d’un titre auquel ils jouent, mais cela leur a aussi permis d'ajouter de petites subtilités à leur jeu comme des interrogations écrites sous forme de QCM apparaissant lors de certains jours d'école.
Il est d'ailleurs important de souligné l’excellent travail de traduction qui à été fait et qui apporte beaucoup à l'ambiance générale du jeu.

Pour le reste, on retrouve assez nettement la patte Nintendo, et surtout l'aspect Pokémon dans ce soft, le héros allant de lycée en lycée afin d'affronter leurs différents champions pour au final pouvoir participer à la Coupe Robo qui rappellera à certains la Ligue Pokémon. De plus, la mystérieuse organisation qui tente de mettre des bâtons dans les roues du héros rappelle étrangement la Team Rocket de Pokémon.

En dehors de ces petites similitudes, Custom Robo Arena possède son propre univers et une histoire bien plus fournie que son homologue qui vous entraînera dans différentes villes et vous réservera même quelques petites surprises qui raviveront votre intérêt.



Votre aventure commence par l'activation de votre Custom Robo !


La partie suivante porte sur la réalisation du soft de Noise.

Custom Robo Arena possède dans l'ensemble une patte graphique assez particulière. Bien que le jeu soit sorti pratiquement deux ans après la sortie de la console, Custom Robo Arena arbore dans ses phases d'exploration un style graphique très simpliste et épuré. Là encore, la vue du dessus et les graphismes colorés rappellent fortement l'autre grande série de Nintendo. Mais, de part cette patte graphique, Custom Robo Arena possède son propre univers basé sur la science-fiction.

Les décors sont assez diversifiés et détaillés, mais au final la carte reste assez petite et l'on en fait rapidement le tour. Petite anecdote, lors de la localisation du jeu en Europe, quelques petits changements de décors ont été faits, ainsi par exemples l'eau des fontaines est violacée en Europe tandis qu'elle sera orangée au Japon.

Le charac-design des personnages est moderne et suffisamment agréable visuellement pour souligner le travail effectué par Yoshiharu Sakakibara. On ressent très bien le côté manga shonen à travers les illustrations des différents protagonistes.



Quelques petits exemples d'artworks très agréable pour l’œil.


Les sprites des personnages sont bien réalisés mais, hormis les personnages principaux, les autres sprites sont bien trop communs et manquent grandement de diversité. De plus, le sprite du héros est loin d'être le plus réussi ce qui fait qu'on a du mal à y trouver un certain attachement ; en gros, il manque cruellement de charisme.



Autant les artworks sont réussis, autant le sprite du héros laisse à désirer...


Lors des phases de combats, le style graphique de Custom Robo Arena change du tout au tout, laissant de côté l'exploration 2D pour un mode de combat en arène entièrement en 3D.

Les combats se passent dans diverses arènes aux thèmes variés à l'aide de robots miniatures très bien détaillés et au charac-design très réussi. Sur ce point on peut féliciter le travail de Yoshitaka Mizushima qui nous offre dans ce soft un très grand nombre de châssis et de pièces de robots faisant preuve d'une grande originalité et d’un sens du détail poussé.
Cet homme avait travaillé sur quelques jeux tels que Time Crisis (charac-designer, en 1996) ou Pokémon Channel (graphiste, en 2003) avant de devenir le superviseur de l'épisode GameCube de Custom Robo sorti en 2004.

Les joueurs ont vraiment un large choix de matériel ce qui rend quasi impossible l'éventualité de tomber sur un Custom Robo identique au sien. Et ça c'est vraiment une très bonne chose, surtout lorsque le jeu s'appelle "Custom Robo" Arena !

Autre point très agréable, cette diversité de pièces favorise un nombre très important d'animations et celles-ci sont vraiment réussies malgré le support.



Quelques exemples de châssis trouvable dans Custom Robo Arena.


Nous allons maintenant parler du gameplay de Custom Robo Arena et le moins que l'on puisse dire c'est que l'équipe de Noise a mis la barre très haut à ce sujet.

Nous en avons parlé plus haut dans le test, l'approche générale du jeu de Noise se rapproche dans les grandes lignes de Pokémon. Votre personnage va devoir parcourir les rues des différentes villes en vue du dessus afin d'atteindre ses objectifs et celui-ci rencontrera sur son chemin divers personnages secondaires qui lui proposeront de faire des combats de Custom Robo.

Les combats se déroulent dans de grandes arènes carrées parsemées d'obstacles. Appelées "Virtuarènes", ces arènes arborent différents thèmes et différents level designs, allant de la simple arène de combat aux décors futuristes à une grotte souterraine remplie de lave en fusion, en passant par un parc naturel, une arène sous-marine, ou encore un jardin d'enfant. Ces arènes ont différentes tailles afin de favoriser certains profils de combat et de mettre en place des combos plus puissants, le but étant de réduire à zéro la jauge d'énergie de votre adversaire avant que celui-ci ne fasse de même avec la vôtre. Pour cela votre Custom Robo possède tout un tas de coups qu'il va vous falloir assimiler afin d'optimiser au mieux leurs utilisations et ainsi réaliser des combos dévastateurs.



Les rencontres avec vos adversaires se feront simplement dans la rue.


Afin de mettre votre adversaire à terre, votre robot de combat possède différents types d'attaques : des armes légères, des missiles, des drones et des rushs. Chaque partie de votre combattant est modifiable afin d'intégrer des armes aux caractéristiques qui leur sont propres pour parfaire votre tactique en fonction de l'adversaire que vous combattez.

Le châssis permet de choisir votre type de « champion », allant du petit mais très rapide robot jusqu'au massif mais très endurant combattant, en passant par des châssis plus équilibrés. Le bras droit de votre robot possède l'arme principale, celle-ci permettant de tirer des projectiles de trois types différents : Portée Courte, Portée Moyenne, Portée Longue.

Le bras gauche possède les bombes dont la trajectoire peut être définie par le joueur et qui peut varier en fonction de l'arme. Les drones sont de petites bombes qui se déplacent indépendamment sur le terrain, leur nombre et leur mode de déplacement varie beaucoup selon l'équipement sélectionné. Enfin, les jambes vous seront utiles afin d'exploiter au mieux les déplacements, les sauts, les rushs aériens ou encore les charges de votre Custom Robo.

Les charges sont des attaques frontales causant de lourds dégâts à votre ennemi, mais vous laissant momentanément vulnérable. Ces moments de vulnérabilité diffèrent en fonction du robot. Certains châssis seront donc vulnérables avant la charge, d'autres pendant ou après celle-ci.

Il est d'ailleurs très surprenant de voir que malgré cette multitude de coups et d'animations détaillées votre robot répond parfaitement au doigt et à l'œil, tout ceci sans ralentissements.



Quelques exemples d'attaques parmi la multitude proposé.


Bien entendu Noise ne compte pas vous faciliter la tâche lors du choix de votre équipement, car chaque partie du Custom Robo possède une cinquantaine de pièces d'armements différentes et une vingtaine de pièces pour les jambes.

Toutes ces armes ne seront pas disponibles dès le début du jeu, mais vous pourrez les acheter au fur à mesure de votre avancée dans le scénario.

Il faudra bien prendre en compte que chacun de vos adversaires aura un style et un équipement différents, et qu'il vous sera impossible d'entreprendre de terminer l'aventure avec le même arsenal d'un bout à l'autre du jeu. D'où la nécessité de tester et d'acheter différents types d'armes en prévision de vos futurs combats.

Par exemple, si vous rencontrez un adversaire qui utilise des pièces d'armements très efficaces pour le combat au corps à corps, il vous sera alors fortement recommandé d'équiper votre robot de pièces liées au combat à distance afin de tenir votre adversaire à l’écart.

Une fois que vous aurez trouvé l'arme principale avec laquelle combattre, vous devrez trouver les bombes et les drones en complément de votre équipement, cela sera indispensable pour combiner vos attaques et créer des combos destructeurs.



Il vous faudra choisir votre type d'attaque avec attention.


Une fois votre adversaire KO, un écran de performances apparaît et vous attribue une note en fonction de trois caractéristiques : PS (nombre de points de vie perdus durant le combat), Temps (temps utilisé pour neutraliser votre adversaire) et Combo (tient compte du plus gros combo réalisé durant le match).
Plus ces notes sont élevées et plus votre prime de combat sera substantielle. Cette prime est représentée en argent et en étoiles, l'argent servant bien entendu à vous acheter de nouvelles pièces dans les magasins et les étoiles servent à augmenter votre grade de Psychopilote.
Autre petit détail de gameplay très intéressant : après chaque duel votre Custom Robo s'encrasse, ce qui vous obligera à passer par le garage pour le nettoyer régulièrement à l'aide de votre stylet. Si vous trouvez cette particularité un peu farfelue, sachez qu’elle n’a pas été mise là par hasard. En effet lorsque votre robot s'encrasse celui-ci perd de ses performances ; un robot trop encrassé et vos capacités en seront amoindries.
En plus de tous ces éléments de gameplay, le jeu vous proposera au fil de l'aventure quelques petites subtilités qui viendront s'ajouter aux éléments déjà présents tels que la "Fusion Pure".
Côté gameplay le soft de Noise est donc vraiment complet et même si l'on pourrait lui reprocher une trop grande ressemblance à Pokémon ou Yu-Gi-Oh à travers ses phases d'explorations, tout le système de customisation et de combat est quant à lui original et vraiment bien pensé. Et c'est bien là son gros point fort !



Un bon entretien de son robot est la clé de la victoire !


Intéressons-nous maintenant à la durée de vie que nous offre Custom Robo Arena.

Le jeu vous propose une aventure très rythmée avec peu de temps morts qui vous tiendra en haleine une bonne trentaine d'heures, mais en contrepartie il s'avère que le jeu est extrêmement scripté ce qui provoque beaucoup d'entrave dans le gameplay ; et ce, pendant plus de la moitié de l'aventure principale. Ce n'est qu'une fois la quête principale terminée que le soft révèle tout son potentiel. En effet, une fois le scénario bouclé, vous aurez en quelque sorte accès à l'intégralité de la carte en "mode libre" ce qui vous permettra de découvrir le jeu avec toutes les possibilités débloquées comme par exemple les missions de combats qui seront alors toutes réalisables à cet instant, ou encore l'achat de toutes les armes et de tous les châssis.

Ce dernier point est d'ailleurs assez important car, comme nous l'avons indiqué en début de paragraphe le jeu se révèle très scripté, voire même trop scripté. Le scénario du jeu tourne principalement autour de votre héros et de ses Custom Robo Modèles Mark II et III et, de ce fait, l'accès aux autres châssis est extrêmement restreint si bien qu’en découvrir de nouveaux ne se fait que très très tardivement, et certains préféreront ne pas en changer du tout.
La faute en incombe aussi à un manque total de didacticiel dans l’aventure, qui aurait pu faciliter la compréhension de tous les paramètres qui entrent en jeu et qui aurait permis aux joueurs de mieux comprendre comment choisir un châssis ou une arme mieux adaptés en fonction des situations de combat.

Il en est de même pour les combos. Un didacticiel aurait été grandement apprécié, car ceux-ci sont assez aléatoires. En effet les enchaînements de coups sont à effectuer avec une précision diabolique ce qui fait qu'un combo n'est validé qu'une fois sur trois minimum... Une aide à la découverte des timings pour lancer les attaques aurait pu faciliter leur compréhension.

À la place de didacticiel pour les combos, sachez que l'équipe de développement a préféré cacher dans le jeu des puces électroniques contenant des vidéos de combos dans lesquelles vous sont présentés divers Custom Robo avec différents équipements et vous présentant l'un des nombreux combos possibles. Sur les trente puces cachées dans le jeu, vingt vous présentent un combo différent, les autres étant des vidéos des cinématiques du jeu.



Ces puces électroniques sont cachées un peu partout dans le jeu.


Concernant la difficulté, celle-ci ce révèle être assez inégale. L'aventure principale s'avère être assez facile, jusqu'à l'apparition d'ennemis utilisant des "pièces illégales". Ces pièces, aux pouvoirs destructeurs incroyables, sont censées provoquer chez l'utilisateur des effets secondaires très nocifs... Mais les développeurs ont oublié de mettre en place les dits "effets secondaires", du coup l'utilisation de ces pièces surpuissantes est totalement abusive et la difficulté du jeu en devient extrêmement élevée.

Si le jeu devient très ardu mais largement faisable avec un ennemi utilisant une seule pièce illégale, celle-ci devient juste abominable lorsque votre adversaire utilise deux ou plus de ces armes. Heureusement, pour palier à ce gros problème, l'équipe de Noise a mis en place un système d'aide qui vous permettra après quelques défaites face à un ennemi de choisir si vous souhaitez lui donner un handicap (l'ennemi peut commencer le combat avec 25%, 50% ou 75% de vie en moins en fonction du nombre de défaites que vous aurez subies face à lui).

Bien entendu ces armes illégales ne vous seront pas autorisées dans l'aventure principale, néanmoins lors de la seconde partie du jeu vous aurez la possibilité de mettre la main sur ces pièces et d'entamer un véritable carnage.
Autre petit bémol concernant les arènes de combats : si au début du jeu celles-ci sont parfaites pour des combats effrénés, vous rencontrerez vers la fin de la quête principale des arènes de combats au design abominable dans lesquelles les affrontements ne seront plus votre priorité. Ces arènes sont de véritables salles de tortures durant lesquelles vous préférerez éviter les obstacles et tenter de survivre plutôt que d'entamer un combat contre votre adversaire (et accessoirement prier pour que celui-ci meurt frappé par un piège avant vous...).
Heureusement il n’existe pas plus de trois arènes dans ce cas-là sur la trentaine disponible, et c'est tant mieux. Imaginez-vous face à un adversaire utilisant seulement cinq pièces illégales dans une arène où vous risquez de frôler la mort à chaque pas... Cela vous fait rêver, avouez !





Les pièces illégales sont reconnaissables à leurs tête de mort violette ainsi qu'à leurs stats incroyables...


Jusque là nous n'avons parlé que du mode solo, mais si Custom Robo Arena possède un concept si complexe c'est avant tout pour pouvoir offrir aux joueurs des combats en multijoueurs d'une grande intensité ! En effet, le véritable intérêt de la campagne solo est de pouvoir débloquer un maximum de pièces de robots afin de customiser son champion en prévision de futurs combats en local ou en ligne.
En local vous pourrez, si votre ami n'a pas le jeu, utiliser le mode "Jeu une carte" afin que votre ami puisse télécharger le jeu et effectuer des combats en arène avec un Custom Robo de base. L'intérêt est donc que chaque joueur ait une cartouche afin de lancer une partie "Multi-carte" pour que chacun puisse alors bénéficier de son robot personnalisé. Les combats sont régis par des règles fixées par les joueurs : nombre de combats, temps limité, utilisation de pièces illégales ou non, robot qui s'encrasse, sont quelques-unes des règles possibles lors d'un match.
Ces règles sont là pour donner plus d'intensité aux matchs sachant qu'entre chacun d’eux les joueurs ont la possibilité de modifier leurs Custom Robo pour plus de surprises.
Les combats en ligne s'articulent autour des mêmes règles, à l'exception du profil Psychopilote qui se mettra à jour après chaque match afin de pouvoir vous donner des informations sur votre progression (nombre de matchs, nombre de victoires/défaites, etc...).



Le principal atout de ce jeu, le multijoueur !


Donc pour résumer, Custom Robo Arena bénéficie d'une durée de vie plus que correcte en solo si vous souhaitez venir à bout de tous les challenges qu'il propose. L'intérêt principal du jeu étant bien évidemment le mode multijoueurs qui permet des combats de grande qualité contre des amis ou en ligne. Hormis la difficulté inégale du mode solo, le soft de Noise propose clairement un divertissement plus que rentable.
Le point suivant traite de la bande-son du jeu, qui tout comme pour le charac-design des robots a reçu une attention toute particulière afin que l'ambiance shonen manga futuriste soit bien présente. Et les développeurs ont bien travaillé sur ce point, les bruitages des robots et autres tirs d'arsenal rendent très bien ainsi que tout ce qui touche aux bruitages des décors.
Côté musiques, celles-ci sont très rock et donnent la pêche. Là aussi l'atmosphère manga est très présente, de plus les morceaux collent vraiment bien aux séquences de jeu. Ceci est dû au très bon travail de Kenzi Nagashima, Takayuki Nakamura, Tsubasa Waga et Shingo Yasumoto. Des personnes plutôt méconnues dans le métier sauf pour Takayuki Nakamura qui a travaillé sur de nombreux jeux tels que Streets of Rage, Star Ocean Blue Sphere, MJ Moonwalker, Lumines ou encore Meteos.
En conclusion, Custom Robo Arena est un très bon jeu qui, malgré quelques défauts techniques, ravira les fans du genre. Donc si vous aimez les gros mechas bien stylés, la customisation, les tactiques de combats, et que vous avez des amis partageant la même passion, ce jeu est fait pour vous ! Et si ce n'est pas le cas, le mode histoire de ce jeu sera une parfaite introduction aux néophytes du genre.
Cette licence a vraiment un potentiel incroyable pour devenir une série incontournable et il serait vraiment dommage de la laisser dormir dans un tiroir. Malheureusement, vu les faibles ventes de ce jeu dues en partie à une communication désastreuse, il est peu probable que l'on revoie un épisode sur nos consoles actuelles.

Les points forts :
- Un background très détaillé
- La customisation complète de son robot
- Armement gigantesque
- Le design des robots
- Le côté tactique pour remporter les matchs
- L'idée de l'entretien du robot
- Les bruitages très convaincants
- Les musiques rock vraiment sympas
- Le mode multijoueurs awesome


Les points faibles :
- Le héros au charisme d’huître
- Manque de diversité dans les sprites
- Carte de la ville assez petite
- Manque de didacticiel
- Scénario beaucoup trop scripté
- Pièces illégales totalement abusées
- Quelques arènes abominables


Note finale du testeur : 15/20


Merci à @MacGregou pour la correction de ce test ! Thumleft



Dernière édition par Battosai14 le Lun 2 Jan - 22:58, édité 3 fois

http://www.dg2s.fr

2 Re: [TEST] Custom Robo Arena le Dim 1 Jan - 15:01

Battosai14

avatar
Nintenwhore
Aller je UP pour ceux qui seraient passer à côté d'un peu de lecture Smile

http://www.dg2s.fr

3 Re: [TEST] Custom Robo Arena le Lun 2 Jan - 13:45

ange_dechu_lucifer

avatar
Administrateur

Quel succès. J'essaye de m'insérer au milieu de toute cette foule sur le topic.

http://paderetro.com/

4 Re: [TEST] Custom Robo Arena le Lun 2 Jan - 14:34

caaen

avatar
Maudit du Forum

WOUHOU
WOUHOU
Wouhou
wouhou
wouhou
wouhou

5 Re: [TEST] Custom Robo Arena le Lun 2 Jan - 14:41

Battosai14

avatar
Nintenwhore
Ah mais quelle bande de bâtards !!!

Lisez donc un peu au lieux de me pourrir se magnifique test

http://www.dg2s.fr

6 Re: [TEST] Custom Robo Arena le Lun 2 Jan - 15:10

Jon

avatar
Cerbère de la Manette

j'ai testé le jeu sur N64 jap, et c'est vraiment fun, surtout en multi (la barrière de la langue m'a découragé de tenter le mode 1 player) !

7 Re: [TEST] Custom Robo Arena le Lun 2 Jan - 15:33

Battosai14

avatar
Nintenwhore
Oui le côté RPG en Jap ça doit pas beaucoup aidé, surtout que si le premier épisode est aussi scripter que celui là, ça doit vraiment être galère pour avancer XD

http://www.dg2s.fr

8 Re: [TEST] Custom Robo Arena le Lun 2 Jan - 17:36

MacGregou

avatar
Maudit du Forum

Alors je te laisse 2 passages à refaire tout seul, et tu trouves le moyen de me faire une faute ?

"Le bras gauche possède les bombes dont la trajectoire peut être définie par le joueur et qui peut variée en fonction de l'arme."

Change-moi ça en "varier", pitit Batto ! ^^

9 Re: [TEST] Custom Robo Arena le Lun 2 Jan - 18:12

Battosai14

avatar
Nintenwhore
Lol désolé Gregou je modifie ça de suite Smile
Mais du coup les phrases sont plus compréhensible du coup ? Smile

http://www.dg2s.fr

10 Re: [TEST] Custom Robo Arena le Lun 2 Jan - 18:34

MacGregou

avatar
Maudit du Forum

Oui ça va, j'ai compris ce que tu voulais dire. Effectivement, pour le premier passage, ce n'était pas clair du tout. Maintenant tout est ok je pense. Wink

11 Re: [TEST] Custom Robo Arena le Lun 2 Jan - 22:51

dynnelle

avatar
Cerbère de la Manette

Très bon test comme d'habitude chouchou. J'aimerais pouvoir écrire des test comme ça^^

http://fr.dawanda.com/shop/mathilde-26SweetJewelsShop

12 Re: [TEST] Custom Robo Arena le Mar 3 Jan - 12:15

ange_dechu_lucifer

avatar
Administrateur

Bah il est cool celui de cooking mama, hé. ^^

http://paderetro.com/

13 Re: [TEST] Custom Robo Arena le Mar 3 Jan - 12:54

Battosai14

avatar
Nintenwhore
Bien sûr qu'il est chouette sont dossier de Cooking Mama Smile
Faut pas se dévaloriser comme ça

http://www.dg2s.fr

14 Re: [TEST] Custom Robo Arena le Mer 4 Jan - 20:01

dynnelle

avatar
Cerbère de la Manette

ben ça me motive à vous faire un ptit test moi aussi tiens. au boulot!

http://fr.dawanda.com/shop/mathilde-26SweetJewelsShop

15 Re: [TEST] Custom Robo Arena le Jeu 5 Jan - 7:15

caaen

avatar
Maudit du Forum

Sérieusement, il est vraiment sympa ce test! Merci Batto!

16 Re: [TEST] Custom Robo Arena le Jeu 5 Jan - 15:54

MacGregou

avatar
Maudit du Forum

Je ne connaissais pas, pour ma part, ce jeu sur DS. Mais je n'aime pas vraiment les mechas, encore moins dans un style manga "enfantin". Donc je n'y jouerai sans doute jamais. Cela dit, merci pour la découverte ! Wink

17 Re: [TEST] Custom Robo Arena le Jeu 5 Jan - 16:40

Battosai14

avatar
Nintenwhore
Merci les loulous Smile

C'est intéressant que tu aborde ce point Gregou, Parce que à l'époque moi c'est vraiment ces deux points qui m'ont attirés.

À l'époque j'avais lu les tests de ce jeu avant de me décidé de l'acheter, et le point important qui m'avait décidé de le prendre, c'est que ce jeu sentait bon l'influence Shonen Manga à plein poumons.

En fait pour être plus précis, c'est le fait, qu'un jeu vidéo reprenne autant les codes du Shonen manga et en fasse un bon jeu qui m'a interpeller. Car oui on ressent l'inspiration Manga dans beaucoup de jeu vidéo, notamment les RPG de l'époque, mais là c'était comme si on avait un concentré du magasine Shonen Jump dans les main et le seul jeu qui m'avait fait cet effet là auparavant, bah c'était Pokémon...

Alors que l'on soit clair, je ne parle pas bien entendu de Shonen Manga qui ont été adaptés en jeux vidéo après, comme Captain Tsubasa, Yu-Gi-Oh et j'en passe, mais bien de jeux vidéos qui pourraient à eux seul créer des mangas, des animés, des goodies, rien qu'avec leur contenu vidéoludique.

Comme je l'ai dit, à l'époque je ne connaissait que Pokémon avec lequel j'avais eu se ressentit et on connait le succès qu'a eu ce jeu.

Mais Custom Robo Arena n'as pas eu ce succès... POURTANT, je me dis, que ce jeu à surement inspiré d'autres studio, car deux ans plus tard Level 5 sort un jeu qui sent lui aussi bon le Shonen Manga, Inazuma eleven ! Et avec son matraquage marketing en parrallèle : Mangas, Série TV, Goodies ect...
Et bien cette série à connue un succès monstrueux.

Et Level 5 je pensent qu'ils ont du jouer et aimé Custom Robo Arena et sentir le potentiel pompe à fric de se jeu puisqu'en 2008 ils développent LBX Little Battlers Experience qui est exactement le même principe que Custom Robo Arena mais avec un matraquage marketing de fou (Manga, Série TV, goodies...) pour atteindre la cible se ce genre les jeunes enfants.
Du coup LBX à super bien marché au Japon là où Custom Robo Arena à fait d’honnêtes résultat.

Bref, tout ça pour dire que oui clairement à la base je pense que c'est un jeu dont le public était assez "enfantin" et qui peut être si il avait marché aurait été décliné en jouets pour la cour de l'école qui sait ?

http://www.dg2s.fr

18 Re: [TEST] Custom Robo Arena le Lun 6 Mar - 20:45

ange_dechu_lucifer

avatar
Administrateur

Petit up pour dire que le test est programmé pour ce jeudi sur le site. ^^

http://paderetro.com/

19 Re: [TEST] Custom Robo Arena le Lun 6 Mar - 21:01

Battosai14

avatar
Nintenwhore
Thumleft Thumleft Thumleft
Merci grand chef Smile

http://www.dg2s.fr

20 Re: [TEST] Custom Robo Arena le Mar 7 Mar - 12:02

ange_dechu_lucifer

avatar
Administrateur

T'as intérêt à être très gentil avec moi.

http://paderetro.com/

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum