Discussions endiablées autour du retrogaming et des consoles de jeux vidéo, micro-ordinateurs et Arcade. Amstrad / Atari / Bandai / Commodore / Nec / Nintendo / Sega / SNK / Sony / Microsoft


Château Aventure sur le Chat - Jeudi 23 août à 21h

Connexion

Récupérer mon mot de passe



Derniers sujets

» Le topic de la Nintendo Switch
par Lechatperché Aujourd'hui à 16:27

» Le Cosplay
par ange_dechu_lucifer Aujourd'hui à 15:57

» Le topic Pokémon
par ange_dechu_lucifer Aujourd'hui à 15:21

» Le topic des Gunplas et autres maquettes à assembler
par ange_dechu_lucifer Aujourd'hui à 15:11

» Crash Bandicoot N. Sane Trilogy (PS4 / Xone / Switch)
par ange_dechu_lucifer Aujourd'hui à 14:55

» A quoi vous jouez en ce moment?
par fafy Aujourd'hui à 9:25

» Humour vidéoludique
par CTJ Aujourd'hui à 7:18

» Topic Linux
par CTJ Hier à 20:28

» Vos jeux finis en 2018
par defskerus Hier à 18:01

Rechercher
 
 

Résultats par :
 

 


Rechercher Recherche avancée


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

forum.paderetro.com » Les damnés » Débats » Les joueurs VS les collectionneurs !

Les joueurs VS les collectionneurs !

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 2]

1 Les joueurs VS les collectionneurs ! le Ven 10 Aoû - 18:22

Invité


Invité
Certains achètent uniquement des jeux pour y jouer et d'autres pour collectionner. Amassez pour le plaisir des yeux ou jouer à tous ses jeux, dans quelle catégorie vous situez-vous, les joueurs ou les collectionneurs ? N'y a-t-il pas une forme d'incompréhension entre ces 2 castes ? Les collectionneurs ne font-ils pas monter les prix au détriment des joueurs ?
Joueurs VS collectionneurs, fight !!!

Sorbey

avatar
Cerbère de la Manette

Ca fait quelques mois que je me pose des questions sur ma collec'.
J'ai l'impression que je suis devenue prisonnière d'un toc, j'imagine comme beaucoup d'entre nous.
Achat compulsif..

Le plaisir c'était au début où je voulais trouver mes jeux d'enfance.
Je pense que je vais faire un ménage (non je ne suis pas enceinte et je ne vais pas me marier !)

Bref dans 1/2h je serais enfin en vacances, je vais reposer mon cerveau !

STUNTM@N

avatar
Démon Gamer

@chrysaor a écrit:Certains achètent uniquement des jeux pour y jouer et d'autres pour collectionner. Amassez pour le plaisir des yeux ou jouer à tous ses jeux, dans quelle catégorie vous situez-vous, les joueurs ou les collectionneurs ? N'y a-t-il pas une forme d'incompréhension entre ces 2 castes ? Les collectionneurs ne font-ils pas monter les prix au détriment des joueurs ?
Joueurs VS collectionneurs, fight !!!

Un petit sondage aurait été intéressant... A mon sens, il n'y a pas un réel fossé entre les joueurs et les collectionneurs... Beaucoup de ceux qui se lancent dans le retrogaming le font pour la collection et le jeu à la fois... Les collectionneurs comme on l'entend ne sont pas si nombreux que ça... Je ne vois pas le réel intérêt de posséder des objets sacrifiant tout de même une place dans l'habitation pour simplement regarder la poussière s'accumuler dessus... Le jeu est clairement créé pour le divertissement, la collection n'est qu'un élément de plus... Perso, je collectionne et j'utilise à la fois, je fais juste attention au stockage pour que les boites ne soient pas trop abimées... On ne peut pas considérer le jeu-vidéo comme une collection à proprement parler... On collectionne les timbres, les maquettes ou autres mais ces objets n'ont comme utilité que le plaisir visuel... Réduire le jeu-vidéo à ça est quand même dommage...

Pour ce qui est de la hausse des prix, ce n'est pas une affaire de collection à proprement parler mais plus une histoire de tir aux pigeons... A mon sens, ce sont les vendeurs qui augmentent de manière artificielle les prix qui sont souvent assez élevés par la rareté du produit... On ne parle plus de collection mais de spéculation... C'est le cas dans de nombreux domaines... Les vrais collectionneurs n'hésitent pas à casser leur tirelire pour justement acquérir des biens possédés par ces personnes qui ne recherchent finalement que le gain... L'Homme a toujours la tendance à vouloir plus même si pour cela, il doit exploiter la corde des sentiments... Il suffit de se raisonner pour ne pas acheter à des prix indécents afin de forcer ces "vendeurs" à ne pas pratiquer de prix abusifs...

J'en profite pour aborder le problème des blisters... Je n'approuve pas le fait de vouloir retirer le blister d'un jeu dans le seul but de lancer une polémique à deux balles pour savoir finalement qui gueule le plus fort ou qui a la plus longue... On est tous différents, on a tous nos plaisirs donc je ne vois pas l'intérêt d'aller publier ce genre de vidéos dans l'esprit d'un pseudo "rebelle" afin de faire enfler un topic sur un débat inutile...

defskerus

avatar
Dieu Breton
Faut l'avouer je suis un acheteur compulsif ...
Mais je dépense pas des sommes folles non plus !
Quand je vois un jeu bien à pas trop cher, je me dis "prends-le, si ça se trouve tu le retrouveras jamais à ce prix-là" ...

J'ai quant même l'impression que c'est en train de me passer ! Pendant mes vacances, je n'ai pas fait de grandes journées shopping dans des villes à plus de 50km de chez moi, l'année dernière je l'avais fait !
Cette année, en 3 semaines de vacances, j'ai du avoir 10 jeux maximum, l'année dernière en 2 semaines, c'était plus 30 jeux ...

Peut être parce que j'estime aussi que j'ai assez de jeux comme ça ! Et que ça serais bien d'en finir plus avant d'en avoir plus !

Si un jour je me lances dans un full-set de blisters, j'irais me faire interner sur le champs Very Happy

T'soni [Lecks]

avatar
Démon Gamer

Au début j’achèté un jeu que je terminé avant de penser à en acheter un autre...
Frustré de les terminé trop rapidement j'ai commencé à en acheté un peu plus, tous les jeux que j'avais chez moi été fini et re fini... Puis je me suis repris un peu de retro qui m'a donné envie d'en avoir d'avantage... au final aujourd'hui je me retrouve avec plus de 2000 jeux et je joue souvent avec les mêmes... mon délire de full set ou de full set exclusivité me fait acheté des jeux auquel je jouerai jamais... mais bon j'essaie de jouer au moins une fois à tous

tetsuoshima

avatar
Homme de verre
En voila un pur débat.. Et je vais m'en donner à coeur joie et être d'une franchise totale.
N'en déplaise aux autochtones dirait Brassens.

J'ai horreur de la collection compulsive. Tout avoir sur tout. C'est ça le but? Et lorsqu'il est atteint on fait quoi? On se pent? On en a deja discuté sur le forum ou sur le tchat, mais le probleme de la place utilisée pour stocker des full set ça fait peur quoi deja. Je dis bien "des" full set. Exemple: un saké qui tente le full set NES (FAH) c'est beau je trouve. Au final y a pas tant de jeux que ça et c'est faisable. Il a une passion pour cette console et je trouve ça beau de se consacrer à tout avoir sur cette (ou une seule) console. en plus c'est gentillet, il se contente de FAH, il fait pas le famicom ni le nes US à ma connaissance, donc sa pathologie est gentillette.

Et niveau place ça reste surement gérable. Mais lorsqu'on tente d'avoir des full set sur tous les supports, c'est carremment un hangar qu'il faut pour stocker tout ça. Et je parle pas des finances necessaires pour arriver à acheter tout ça. Bien souvent cette soif de tout avoir, mène à des dérives qui déplaisent à la plupart d'entre nous. En effet tout avoir necessite de l'argent et tout est bon (dans le jambon) pour faire du pognon afin de financer sa collection. Crevardise, Ratissage, Spéculation, Cartmodding et cie...

Apres au niveau pathologique, là aussi on peut se questionner sur l'interêt de collectionner tous les jeux vidéos possibles et imaginables. Quel est le but recherché? Se faire mousser et asseoir sa personnalité narcissique afin de montrer qu'on est une legende? Compenser une peur de manquer, des blessures de l'enfances?? Je saurai pas vraiment dire, mais d'apres les specialistes, les collectionneurs, quelque soit le type de collection, ont bien souvent un profil psychologique assez proche.

Maintenant, où est la frontiere entre joueur et collectionneur? Je pense que les deux cotés de la frontieres sont liés . On peut être collectionneur et joueur. Mais on peut être plus joueur que collectionneur, voire carremment que joueur, et s'en foutre de ne pas garder un jeu qu'on a finit. Et on peut être plutôt collectionneur, mais jouer de temps en temps. Ou alors être uniquement collectionneur, et ne plus jouer du tout ou presque. Ce dernier cas est extremement rare je pense.

Je vais parler de moi un petit peu, et faire mon narcissique à mon tour. Depuis que j'ai commencé ma collection à temps complet il y a maintenant presque deux ans, je suis passé par tous les stades. Au départ, je rachetais des jeux Dreamcast, gamecube, PS2 et cie, que j'avais adoré, et je les payais super cher sur priceminister, n'ayant pas encore connaissance des cotes "réelles".

Puis je me suis orienté vers les 16 bits, et 8 bits, que j'avais laissé tomber depuis leur époque. (Excepté la NES que j'ai toujours possedé). Là j'ai trouvé le forum de l'hosto, et bam, je me suis dit, que j'etais vraiment pas si fou de jeux vidéos que je le pensais, vu les zigotos présents, et surtout pas specialiste vu la connaissance de certains, et vu les prix pratiqués, bien en de-ça de ce que j'avais l'habitude de voir.

Du coup petit à petit je me suis (ré)interessé à nos vieilles consoles, des jeux que j'avais loupés, des jeux que j'avais adorés, etc... Mais je me suis vite perdu , en achetant sur tous les supports, et en achetant parfois des jeux auquel je ne jouerai pas, genre des jeux SFC en lot sur le bon coin que j'ai jamais foutu dans ma console. Mais ça a vraiment pas duré longtemps. Bien vite, je me suis dit "de toute façon, t'auras jamais tout, et puis t'as vu, t'as le temps de jouer à presque rien finalement".

Partant de là, je me suis défini une règle: "ne pas acheter des jeux dont tu sais que tu n'y joueras pas". Deuxième regle: Ne pas acheter de jeux trop cher (frontière des 50€ pour un seul jeu jamais atteinte depuis mon arrivée à l'hosto)

Du coup aucun jeux complet achetés sur NES et SNES (sauf réelle affaire), vu que le seul interêt pour moi c'est le jeu. Il reste quand même un petit plaisir de posseder l'objet, la cartouche. Car au final je pourrai y jouer en emulation via mon PC connecté à ma TV, avec un port manette officiel NES ou SNES. Quelle serait la difference? Presqu'aucune, si ce n'est ce plaisir indescriptible d'encocher la cartouche, et de lancer le power on.

Donc je suis quand même atteint un petit peu au niveau compulsif malgré les règles que je m'impose pour ne pas tomber dans le n'importe quoi. Car des bons jeux, il y en a un bon paquet. C'est pourquoi, plus j'avance dans la collection, plus je suis exigeant avec les jeux que j'achete. Auparavant c'était les jeux jouables, maintenant ça devient les bons jeux. Apres ça deviendra peut être seulement les "tres bons jeux".

Chacun voit le truc à sa façon je pense. Mais la collection sans limite c'est se leurrer je pense. Comme je dis, une fois que tu as tout, tu fais quoi? tu collectionnes les verres à moutarde? Et puis on fait quoi? On transforme son chez soi en magasin/ entrepot de jeux vidéos? T'as interêt d'avoir une compagne/compagnon, qui a la même passion que toi, sinon c'est les scenes de ménages et une diffusion sur "confession intime" qui te guette.

Moi je dis, soyons moderés, reflechissons plus à ce qu'on achete, parlons plus jeux vidéos et plaisir de jeu, et moins de trouver des jeux à pas chers pour accumuler toujours plus (et souvent des merdes). A chacun de trouver sa recette, mais je trouve que les collection thématiques, comme celle de mickmack qui fait dans les bikini, comme Shion qui se fait ultra plaisir sur la PCE, comme Saké qui se fait super plaisir sur la NES, toadette avec son mario, son mec avec ses MGS etc.... ça fait d'eux des spécialistes dans leur domaine.

Apres ça empêche pas d'avoir des jeux sur d'autres supports, mais ça permet de se focaliser sur un objectif. Sinon on a vite fait d'être depassé par sa propre passion en s'apercevant quelques années apres, qu'on vit au milieu des jeux vidéos, et qu'au final y a aucune ligne directrice à cette passion qui est juste un dégueulis multicolore de jeux et consoles multisupports qui nous ont couté la peau du cul, et dont on a deja joué à 5% de tout ce qu'on a. Je parle même pas des jeux finis..

Enfin les blisters, là c'est le summum de la connerie pour moi, laisser un jeu sous blister qui ferait le bonheur d'un joueur potentiel qui se fout du blister, ça me fait ultra chier. C'est de la prise d'otage de jeux vidéo, où le ravisseur n'est autre que la collection compulsive qui habite l'individu concerné.

Sake C. Buenos

avatar
Maudit du Forum

T'es mignon Tetsu, vu comment t'etais parti j'ai cru que j'allais devoir me defendee et meme pas!

Deja, je suis deg je voulais lancer un sujet comme ça (en fait un peu different donc je le ferai quand meme)

Et j'ai plein de trucs a dire dessus, comme surement beaucoup (en tous cas oui vu ci dessus), il y a une grosse auto analyse a faire sur ce sujet, et des conclusions pas toujours reluisantes, je vais faire donc ça a tete reposée ce week end

Thomas/Yoshi

avatar
Possédé du Pad

Je vais être clair et direct. Pour moi, un jeu n'a aucune valeur sans avoir joué dessus. Je me considère comme un collectionneur à petite échelle. J'aime avoir ma cartouche/mon CD, ma boîte complète première édition, mes livrets. Mais si le jeu reste dans la boîtes, quel est l'intérêt ? C'est quoi ton histoire avec le jeu, les souvenirs que tu te remémores plus tard ? "Ah ouais, je l'ai payé super cher sur eBay, j'étais trop content d'avoir une boîte en carton que j'ai jamais ouverte !" Perso, j'aime collectionner des séries de jeux que j'apprécie. Mais vu que je veux des jeux complets, ça commence à vite devenir cher quand les jeux sont trop vieux. Alors j'achète les jeux jusqu'à la GBA/GC. Pour les jeux plus vieux, je me contente de les découvrir sur Console Virtuelle. J'achète les jeux de légende sur les consoles Nintendo, et ça me suffit. Surtout que trouver des originaux complets PAL n'est plus si facile de nos jours avec la NES ou la SNES. Et vu qu'à l'époque, je n'avais pas de console, je sais même pas ce qu'il y au censé avoir dans la boîte d'un jeu de l'époque. C'est une époque qui n'était pas la mienne (malheureusement) et je me sens un peu exclu de tout ce marché.
Enfin bon, pour revenir au sujet, je trouve ça triste les gens qui achètent en masse sans jouer moi…

http://twitter.com/Thomas_Yoshi

sansors

avatar
Diable Geek

Je n'aime pas jouer ou a de rare jeux, mais j'aime collectionner.

Certains tirent du plaisirs de jouer , d'autre presque pas ( comme moi ) moi j'aime voir un ensemble de chose, posséder toutes les version existantes de 360 niveau hardware, je sait que je ne jouerais jamais dessus car de toute manière je veux les garder telle quelle.

Après si certain on du mal a comprendre d’où vient le plaisir d'un collectionneur a posséder des jeux qu'ils n'utiliseras jamais, dite vous que votre plaisir de jouer a des jeux peut également être incompréhensible pour d'autre.

Quand on se lance dans une collection , c'est surtout pour le plaisir, et ça , ça ne s'explique pas, si on a les moyens de faire ce qu'on aime alors fessons le.

Personnellement je n'ai pas beaucoup de moyen mais presque tous ce que je récupère y passe, alors si c'était compulsif ca fait bien longtemps que j'aurais arrêté, c'est juste que j'aime faire ça ( et que je n’ai pas a me justifier la dessus et que de toute manière je ne pourrait que dire que c'est quelque chose que j'aime sans chercher plus loin).

A coté de ça je fait aussi la collection de timbre et des animees.

tetsuoshima

avatar
Homme de verre
@sansors a écrit:Après si certain on du mal a comprendre d’où vient le plaisir d'un collectionneur a posséder des jeux qu'ils n'utiliseras jamais, dite vous que votre plaisir de jouer a des jeux peut également être incompréhensible pour d'autre.

On est là pour débattre, si tous le monde avait le même avis ça serait pas drôle. Mais jusqu'à preuve du contraire, à la base, les jeux sont conçus pour être joué, pas pour être exposé sur une étagère. Mais je peux me tromper bien sur.
Donc dire que ça peut être "incompréhensible" pour des collectionneurs que des gens jouent à des jeux vidéos, c'est quand même ultra fort. Même Gio aurait jamais osé un troll pareil.

sansors

avatar
Diable Geek

Boarf c'est de l'exemple extrême hein Very Happy ( pis le troll ça fait du bien na ! )

Non sérieusement, moi je tire beaucoup de satisfaction a accumulé ce que je recherche pour ma collection, quand tu recherche durant 2 ans ta prototype kit, que tu galère durant des jours a negocier avec un ukrainien qui parle l'anglais comme ces pieds afin d'arriver a trouver les modalités, pour ENFIN recevoir ton bijoux a la maison, c'est quelque chose =D

tetsuoshima

avatar
Homme de verre
Ouais, toi ta thématique c'est le hardware, ça se respecte t’inquiètes Wink

sansors

avatar
Diable Geek

\0/ Le hardware c'est la vie de toute façon, il donne vie a vos jeux \0/

naoned_west

avatar
Diable Geek

question intéressante..

Si j'ai commencé comme un joueur, je suis devenu un collectionneur, et hélas, la place me manque aujourd'hui !

Je me suis franchement "éloigné" pendant plusieurs années, de mon hobbit favori, à collectionner "bêtement", sans réellement jouer... et çà, c'est une sensation que je ne souhaite à personne.

En tout cas, en vieillissant - pour moi - et pour toutes les choses que j’achète, l'attente est toujours une phase plus intéressante que la "possession" proprement dite.

Un collectionneur est juste un matérialiste "malade" (et les cause sont parfois plus profondes..). Il faut vraiment en prendre conscience, car cela peut avoir pas mal de conséquences négatives sur son entourage (famille, copine, conjoint,...).

C'est peut être aussi une question d’éducation ; on m'a appris à ne rien jeter, et du coup ... tout s'entasse !

En tout cas, aujourd’hui, je tente de profiter de ce que je possède uniquement, même si je n'arrive pas à m'éloigner facilement de la pub et du marketing outrancier que l'on nous impose.


tetsuoshima

avatar
Homme de verre
Voila un post d'une honneteté totale. Bravo naoned.
On sent que tu es un peu esclave de cette collectionite aigue.
Je pense que tant qu'on le vit bien, et qu'on est en accord avec sa conscience, collectionner des jeux vidéos c'est nice quoi. Le jour où on commence à se demander à quoi ça mene, voire à en souffir en ayant l'impression d'acheter sans réelle envie, c'est qu'il faut arrêter ou revoir notre mode de fonctionnement. Voir qu'on fait souffrir nos proches à cause de cette passion peut être aussi un element qui fait qu'on leve le pied.

Je pense qu'il faut savoir s'écouter. C'est la base pour ne pas tomber dans la consommation compulsive. Parceque là on parle jeux vidéos, mais les gens qui achetent des fringues sans arrêt en mettant quasimment jamais certains vetements, sont exactement dans le même processus.

caaen

avatar
Maudit du Forum

De mon coté y'a un peu des deux.

Je suis entré dans le rétro gaming y'a une petite dizaine d'année en choppant un lot super nes sur un vide grenier (une dizaine de jeux dont Dragon ball z la légende saien que je rêvais d'avoir quand j'étais petit.) Et justement c'est ça qui m'a donné envie de collectionner des jeux: Étant jeune, j'avais en tout et pour tout 6 jeux sur super nes (Bubsy, Sim City, Street fighter 2 turbo, Zelda 3, mario all stars et starwings). Une fois que j'ai récupéré la console, j'ai eu envie de 2 choses:

1- récupérer par tout les moyens les jeux que j'avais étant gamin
2- chopper tout les jeux qui me faisaient grave envie mais que je n'avais pas les moyens de m'offrir à l'époque


au fur et à mesure que je grandissait (et mon pouvoir d'achat par la même occasion), j'ai étendu mes recherches à ma première console (la master system) puis à une console que je n'avais jamais possédé mais sur laquelle je jouais régulièrement chez un pote: la megadrive (sur laquelle je kiffais jouer à Ecco, Golden Axe et les jeux disney).

Depuis, j'ai fais l’acquisition de la plupart des consoles avec lesquelles je joue plus ou moins. je ne touche quasiment jamais à ma N64 par exemple mais au contraire, en ce moment, je m'éclate sur la Neogeo (encore que là, j'essaye de torcher Magician Lord l'éclate est donc toute relative) ou encore la Mega Drive.

Voilà donc comment je suis entré dans le rétro gaming. La collection fait donc partie intégrante de ma passion bien que l'idée finale c'est de jouer aux jeux.

Malheureusement je dois bien admettre que j'ai des jeux achetés en broc auquel je n'ai jamais touché (Un bref coup d’œil sur l'étagère saturn et je cite histoire d’illustrer mes propos: MYST; Sega Tourning Car; Firestorm; Command and Conquer.)
C'est un peu le piège des Brocantes: on sait jamais sur quoi on va tomber. Du coup quand je trouve des vieux jeux que je n'ai pas en bon état, je prend.


Cardi

avatar
Démon Gamer

Je pense qu'on peut etre tout a fait les 2, mais on a tendance a basculer dans la collection facilement. Il ne faut pas se voiler la face, si on decide d'avoir des machines retro, plutot que d'aller y jouer sur emulateur, il y a en chacun des joueurs un coté collectionneur. C'est pas parce que l'on aime jouer qu'on entasse pas tous pleins de jeux ou de machines chacun de notre coté, et l'on sait tres bien que l'on n'aura jamais la possibilité de jouer a tout. Je considere un joueur retro forcément comme un collectionneur quoi qu'il arrive, car ce dernier a exactement les memes envies et les memes craintes qu'un collectionneur :

1- la montée des prix. Joueur comme collectionneur dans le milieu retro connait les cotes. S'ils tombent tous deux sur un lot interessant, a prix defiant toute conccurence, chacun va se jeter dessus, et chacun va ranger sa prise fierement dans sa collection. Et le joueur ne se pose pas la question a ce moment de savoir s'il aura le temps d'y jouer, mais plutot se dire "au moins si j'ai envie d'y jouer je l'ai pas loin"
2- le coté nostalgique. On est tous revenu au retro avec ces souvenirs qui hantait nos esprits. Dès que l'on voyait une NES ou SNES, on bavait devant ravivant tout un lot de nostalgie et de plaisir que l'on avait envie de retrouver. Et collectionneur comme joueur ont les memes reflexe de base, se retrouver les jeux qu'ils possedaient gamins. Et les 2 ont souvent les memes jeux en commun dans leur quete, ce qui cré une forte demande pour certains titres et donc forcément une bataille qui se regle forcément par celui qui est pret a debourser le plus de pognon pour l'avoir. Et il y a des joueurs pret a mettre un prix correspondant a leur envie irresistible de retrouver LE jeu de leur jeunesse, la collection n'a pas grand chose a voir là dedans. Les 2 participent a la montée des prix, je trouve ça toujours un peu facile de montrer du doigt une categorie, alors que les 2 en sont responsables.
3- la possession. Joueur comme collectionneur aime posseder. Certes, le collectionneur a tendance a accumuler et ratisser tout ce qu'il voit, dans le but d'un full set ou dans l'idee d'un futur full set. Mais le joueur, meme si ce dernier se targue souvent de ne vouloir que les bons jeux, a egalement ce desir de possession qui prend le dessus, car en fait ce dernier cherche et saute sur tout ce qui est susceptible de l'interesser a l'avenir. Donc le besoin de possession est omnipresent dans les 2 categories.
4- la prospection. Il y a ici un reel plaisir dans les 2 camps. La quete du jeu retro est un jeu en lui meme. Chercher, fouiner, retourner... Les vides greniers, le net, les petites annonces, les depots ventes... Qu'on soit l'un ou l'autre, on aime ça! Cette chasse au tresor continuelle est une veritable drogue dont on a du mal a se passer, car sans toute cette phase preliminaire a l'acquisition d'une piece, l'un ou l'autre prendrait moins de plaisir a posséder/jouer a la piece acquise.
5- la valeur des possessions. Un collectionneur a plus tendance a avoir les plus belles pieces mint/rare/collector/blister. Un joueur est en general moins exigeant, mais ne crache pas forcément sur la fierté de posséder une piece rare/mint/collector peut etre plus dans l'esprit de l'amour qu'il porte au jeu en question mais il y a une sorte de fierté tout de même a avoir cette piece. Souvent le joueur se contente du loose contrairement au collectionneur, car moins cher et que ça rempli sa fonction premiere : le jeu. Mais cela n'enleve pas une valeur existante meme si celle-ci est moins haute que celle du collectionneur. Le joueur n'a pas forcément le plaisir visuel de l'objet dans sa globalité, mais reste conscient de la rareté de certaines de ses pieces et en ressent tout de meme un investissement dans quelque chose de concret et de valeur, meme si moins prononcé qu'un collectionneur.

Ces 5 points montrent les memes centres d'interets aux 2 camps, et dans le fond peu de chose les separent. Pourquoi? Tout simplement que les collectionneurs purs sont d'anciens joueurs, et les joueurs sont, pour la plupart, de futurs collectionneurs et de moins en moins joueurs.

Comment celà peut s'expliquer? Déjà parce que le cercle vicieux de la possession/accumulation pousse a toujours en vouloir plus. C'est humain de vouloir posseder des choses, et cela depuis le plus jeune age, et le fait d'en vouloir plus n'est pas forcement etre un rapace... Il suffit de regarder un gamin ouvrir sa montagne cadeau a noel... Quand il ouvre le dernier, il dit souvent "il y en a pas d'autres?", donc la transformation en collectionneur s'opere a ce moment là, le pire c'est qu'on s'en rend compte quand on regarde sa collection grossir par en devenir encombrante en se disant "tout ça dejà?".
L'autre effet de la transformation du joueur en collectioneur est tout simplement le manque de temps pour jouer. Quand le joueur commence a fonder une famille par exemple, ce dernier n'a plus le temps qu'il possedait pour pouvoir s'eclater. Il assouvit alors sa passion du jeu video en accumulant, mais cela en devient plus un plaisir visuel, un refuge aussi pour fuir ses nouvelles responsabilités d'adulte et surtout pour se rassurer d'une chose qu'il croyait voir lui echapper. Du coup, l'objet devient plus important que le contenu et il rentre dans un cercle vicieux de possession uniquement similaire a un tox en manque de coke.
Le dernier effet est le besoin de retrouver des jeux a l'etat neuf ou tres bon etat. Cette sensation d'avoir une piece de 25 ans d'age conservée avec un soin immense comme s'il venait de sortir de son blister d'epoque, donne une autre sensation et un plaisir de nouvelle forme a un amoureux du jeu retro. A partir du moment où l'on bascule dans la collection, il n'est plus question de loose mais d'alimenter ce plaisir visuel a regarder ses possessions, et quoi de mieux que d'avoir de belles pieces a mater pour un collectionneur? Mais a ce niveau d'exigence, le collecrionneur ne peut pas faire de tort a un joueur qui lui ne se contentera que du strict minimum de son coté et laissera ce genre de piece a l'autre categorie.

Pour finir, je ne pense pas qu'il y en ai un a blamer par rapport a l'autre. Chacun a ses qualités et ses defauts, meme si les 2 camps sont souvent en conflits. Mais au fond, les 2 ont a la base les memes intentions et les memes envies, qui peuvent devenir demesurées au fil du temps sans se rendre compte de la bascule evidente entre les 2. C'est ça qui est interessant, le fossé entre les 2 camps est si infime et si facile a traverser, que l'un et l'autre ne peuvent pas se tirer la balle sans forcément prendre conscience qu'ils peuvent basculer dans le camp opposé en quelques mois. Que celà soit un joueur ou un collectionneur, chacun des 2 montrent l'amour qu'il porte au jeu vidéo a sa façon et c'est la seule chose que je retient dans tout ça.

(je ne parle bien evidemment pas des speculateurs dans ce debat...)

caaen

avatar
Maudit du Forum


and the winner is....

tetsuoshima

avatar
Homme de verre
@Cardi a écrit:C'est pas parce que l'on aime jouer qu'on entasse pas tous pleins de jeux ou de machines chacun de notre coté, et l'on sait tres bien que l'on n'aura jamais la possibilité de jouer a tout. Bah justement non. Un collectionneur va forcemment entasser des trucs auquel il ne va pas jouer. Le joueur le fera peut être effectivement, mais c'est pas une certitude du tout. Pour ma part, j'ai pas mal de jeu, mais je peux sans problème jouer à tous. J'en ai beaucoup mais pas tant que ça non plus. Et puis les jeux rétro, on met pas 15h pour les finir non plus. Et à la difference d'un collectionneur compulsif, un joueur revendra sans complexe un jeu dont il sait qu'il n'y jouera plus parcequ'il aime pas.


1- la montée des prix. Joueur comme collectionneur dans le milieu retro connait les cotes. S'ils tombent tous deux sur un lot interessant, a prix defiant toute conccurence, chacun va se jeter dessus, et chacun va ranger sa prise fierement dans sa collection. Et le joueur ne se pose pas la question a ce moment de savoir s'il aura le temps d'y jouer, mais plutot se dire "au moins si j'ai envie d'y jouer je l'ai pas loin" Là encore je suis pas d'accord. J'ai choppé des lots brocantes où y avait des trucs que j'avais en double, ou des jeux qui m'interessait pas, bah c'est parti à la vente direct. Et je pense pas être le seul à fonctionner comme ça. Un collectionneur, ça lui fera pas peur d'avoir un même jeu en 3 ou 4 exemplaires, sous pretexte qu'il en garde un pour la collection, un autre en cas d'accident, un autre pour le jeu, et le dernier pour son cul sur la commode.

2- le coté nostalgique. On est tous revenu au retro avec ces souvenirs qui hantait nos esprits. Dès que l'on voyait une NES ou SNES, on bavait devant ravivant tout un lot de nostalgie et de plaisir que l'on avait envie de retrouver. Et collectionneur comme joueur ont les memes reflexe de base, se retrouver les jeux qu'ils possedaient gamins. Et les 2 ont souvent les memes jeux en commun dans leur quete, ce qui cré une forte demande pour certains titres et donc forcément une bataille qui se regle forcément par celui qui est pret a debourser le plus de pognon pour l'avoir. Et il y a des joueurs pret a mettre un prix correspondant a leur envie irresistible de retrouver LE jeu de leur jeunesse, la collection n'a pas grand chose a voir là dedans. Les 2 participent a la montée des prix, je trouve ça toujours un peu facile de montrer du doigt une categorie, alors que les 2 en sont responsables. (C'est pas faux ce que tu dis là. Mais ce que je reproche c'est la retention de jeux vidéos. Exemple un collectionneur possède 4 exemplaires de rendering ranger, il en sort un tous les 10 ans, au prix qu'il veut. Donc indirectement il fait augmenter le prix des côtes, deja en rendant l'objet plus rare, et deusio en le revendant ensuite avec la plus value qui l'accompagne. Ne me dis pas que des collecitonneurs qui possèdent 10 exemplaires de Zelda Majora's Mask c'est normal. J'appelle pas ça des joueurs moi. Apres est ce qu'on peut appeller ces mecs collectionneurs, j'en sais rien, mais eux se revendiquent souvent en tant que tel

3- la possession. Joueur comme collectionneur aime posseder. Certes, le collectionneur a tendance a accumuler et ratisser tout ce qu'il voit, dans le but d'un full set ou dans l'idee d'un futur full set. Mais le joueur, meme si ce dernier se targue souvent de ne vouloir que les bons jeux, a egalement ce desir de possession qui prend le dessus, car en fait ce dernier cherche et saute sur tout ce qui est susceptible de l'interesser a l'avenir. Donc le besoin de possession est omnipresent dans les 2 categories. On est d'accord. Mais l'importance de ce besoin de possession est beaucoup plus grande chez les collectionneurs que chez les joueurs. On joue pas dans la même catégorie. Un collectionneur, ça lui fera pas peur de foutre 400€ dans un jeu complet sur SNES, un joueur son besoin de possession sera souvent pas assez grand pour le faire craquer cette somme dans un jeu rétro.


4- la prospection. Il y a ici un reel plaisir dans les 2 camps. La quete du jeu retro est un jeu en lui meme. Chercher, fouiner, retourner... Les vides greniers, le net, les petites annonces, les depots ventes... Qu'on soit l'un ou l'autre, on aime ça! Cette chasse au tresor continuelle est une veritable drogue dont on a du mal a se passer, car sans toute cette phase preliminaire a l'acquisition d'une piece, l'un ou l'autre prendrait moins de plaisir a posséder/jouer a la piece acquise. Oui c'est évident que ce qui nous lie ici, c'est ce plaisir de fouiner, c'est vrai. Mais apres on est pas tous à égalité dans nos quêtes. Je n'irai jamais faire 7 ou 8 vide greniers en week end par exemple. En general c'est 1 ou maxi 2! Et jamais toutes les semaines. Un collectionneur tout son temps libre ou presque est focalisé là dessus. Des heures sur le bon coin/ebay tous les jours, les brocs toutes les semaines, les cash tres souvent aussi etc... Tout ça prend du temps. Je dis pas que les joueurs le font pas aussi, mais quand même beaucoup moins. Pour ma part, pas fait de broc depuis facile 2 mois, pareil pour les cash. je dois aller sur le bon coin une fois toutes les 2 semaines etc... Donc y a fouiner, et ratisser. C'est pas la même chose

5- la valeur des possessions. Un collectionneur a plus tendance a avoir les plus belles pieces mint/rare/collector/blister. Un joueur est en general moins exigeant, mais ne crache pas forcément sur la fierté de posséder une piece rare/mint/collector peut etre plus dans l'esprit de l'amour qu'il porte au jeu en question mais il y a une sorte de fierté tout de même a avoir cette piece. Souvent le joueur se contente du loose contrairement au collectionneur, car moins cher et que ça rempli sa fonction premiere : le jeu. Mais cela n'enleve pas une valeur existante meme si celle-ci est moins haute que celle du collectionneur. Le joueur n'a pas forcément le plaisir visuel de l'objet dans sa globalité, mais reste conscient de la rareté de certaines de ses pieces et en ressent tout de meme un investissement dans quelque chose de concret et de valeur, meme si moins prononcé qu'un collectionneur. Sur l'aspect loose je suis ok, vu que c'est ce que je fais. Je prefere avoir le jeu en loose que complet. Mais sur l'aspect le collectionneur aura plus tendance à avoir de belles pieces, je suis pas d'accord, tu peux collectionner des grosses daubes aussi. Des fois je vois des collections, y a 90% des trucs, j'en veux pas. Le joueur connait tres bien la rareté d'un jeu, apres il fait le choix entre plaisir de jeu/Finances/rareté. Si les conditions sont pas remplies il prends pas. Un collectionneur sera moins regardant à tous les niveaux. Le plaisir de jeu il s'en tape. Les finances il fait attention mais il achetera si il le veut vraiment, et la rareté bien sur que c'est la graal ultime du collectionneur, mais quelque part il lui faudra aussi les jeux pas rares du tout.

Ces 5 points montrent les memes centres d'interets aux 2 camps, et dans le fond peu de chose les separent. Pourquoi? Tout simplement que les collectionneurs purs sont d'anciens joueurs, et les joueurs sont, pour la plupart, de futurs collectionneurs et de moins en moins joueurs. Pas d'accord du tout. Bien evidemment certains finiront par tomber dans la collectionnite aigue, et de moins en moins jouer, mais pas forcemment. Et inversemment rien ne dit que certains collectionneurs ne craquent pas et revendent leur collection pour se concentrer sur le jeu en lui même. Y a aucun determinisme à ce niveau là. chacun est libre de prendre la route qu'il souhaite. Comme je l'ai dit plus haut, faut juste savoir écouter ses envies.

Comment celà peut s'expliquer? Déjà parce que le cercle vicieux de la possession/accumulation pousse a toujours en vouloir plus. C'est humain de vouloir posseder des choses, et cela depuis le plus jeune age, et le fait d'en vouloir plus n'est pas forcement etre un rapace... Il suffit de regarder un gamin ouvrir sa montagne cadeau a noel... Quand il ouvre le dernier, il dit souvent "il y en a pas d'autres?", donc la transformation en collectionneur s'opere a ce moment là, le pire c'est qu'on s'en rend compte quand on regarde sa collection grossir par en devenir encombrante en se disant "tout ça dejà?". Ouais t'enfonce un peu une porte ouverte là, la possession c'est humain... Ouais, la generosité, l'altruisme aussi à ce compte là. Tout le monde ne tombe pas dans la collectionnite. Je connais des gens qui ont 3 jeux vidéos chez eux, ils en sont pas mort, et sont humains aussi^^


L'autre effet de la transformation du joueur en collectioneur est tout simplement le manque de temps pour jouer. Quand le joueur commence a fonder une famille par exemple, ce dernier n'a plus le temps qu'il possedait pour pouvoir s'eclater. Il assouvit alors sa passion du jeu video en accumulant, mais cela en devient plus un plaisir visuel, un refuge aussi pour fuir ses nouvelles responsabilités d'adulte et surtout pour se rassurer d'une chose qu'il croyait voir lui echapper. Du coup, l'objet devient plus important que le contenu et il rentre dans un cercle vicieux de possession uniquement similaire a un tox en manque de coke. Sauf que le temps passé à assouvir sa passion de collectionner pourrait être passé à jouer. Car chercher des jeux pour sa collection ça prends du temps. Mais je comprends ce que tu veux dire.

Le dernier effet est le besoin de retrouver des jeux a l'etat neuf ou tres bon etat. Cette sensation d'avoir une piece de 25 ans d'age conservée avec un soin immense comme s'il venait de sortir de son blister d'epoque, donne une autre sensation et un plaisir de nouvelle forme a un amoureux du jeu retro. A partir du moment où l'on bascule dans la collection, il n'est plus question de loose mais d'alimenter ce plaisir visuel a regarder ses possessions, et quoi de mieux que d'avoir de belles pieces a mater pour un collectionneur? Mais a ce niveau d'exigence, le collecrionneur ne peut pas faire de tort a un joueur qui lui ne se contentera que du strict minimum de son coté et laissera ce genre de piece a l'autre categorie. là on est d'accord et c'est d'ailleurs complètement contradictoire avec ce que tu diras apres.

Pour finir, je ne pense pas qu'il y en ai un a blamer par rapport a l'autre. Chacun a ses qualités et ses defauts, meme si les 2 camps sont souvent en conflits. Mais au fond, les 2 ont a la base les memes intentions et les memes envies, qui peuvent devenir demesurées au fil du temps sans se rendre compte de la bascule evidente entre les 2. Tu dis auparavant que le collectionneur va courir apres la pièce ultime alors que le joueur va se foutre de l’état du jeu du moment qu'il fonctionne. Donc les envies et les intentions ne sont pas exactement les mêmes je pense.


C'est ça qui est interessant, le fossé entre les 2 camps est si infime et si facile a traverser, que l'un et l'autre ne peuvent pas se tirer la balle sans forcément prendre conscience qu'ils peuvent basculer dans le camp opposé en quelques mois. Que celà soit un joueur ou un collectionneur, chacun des 2 montrent l'amour qu'il porte au jeu vidéo a sa façon et c'est la seule chose que je retient dans tout ça. là je suis d'accord, la frontiere est fine, et les deux cotés se rassemblent bien souvent

(je ne parle bien evidemment pas des speculateurs dans ce debat...)
et c'est bien dommage, parceque que ça soit ratisseurs, speculateurs, crevards, et autres velociraptors du retrogaming y a beaucoup de chose à lier au milieu des collectionneurs

Cardi

avatar
Démon Gamer

@tetsuoshima a écrit:Bah justement non. Un collectionneur va forcemment entasser des trucs auquel il ne va pas jouer. Le joueur le fera peut être effectivement, mais c'est pas une certitude du tout. Pour ma part, j'ai pas mal de jeu, mais je peux sans problème jouer à tous. J'en ai beaucoup mais pas tant que ça non plus. Et puis les jeux rétro, on met pas 15h pour les finir non plus. Et à la difference d'un collectionneur compulsif, un joueur revendra sans complexe un jeu dont il sait qu'il n'y jouera plus parcequ'il aime pas.

Tout dépend du caractère du joueur. mais pour la majorité d'entre eux, ils entassent au fond tout de même un certain nombre de jeux. Dans un but, certes, en vue d'y jouer un jour, mais plus ça s'entasse, plus on en vient a etre dépassé. Quand tu dis que les jeux retro on met pas 15h pour les finir, je ne suis pas d'accord. D'une part la difficulté de certains jeux peuvent nous faire passer énormément de temps dessus, beaucoup plus que sur un mode solo d'un COD actuel. D'autre part, si le joueur s'intéresse aux RPG, la durée de vie peut exploser sur ces titres. Imagine le type qui se prend Chrono Trigger, Zelda ALTTP, Illusion of Time, Secret of evermore, Terranigma et Secret of Mana dans un lot SNES, tu vas pas me dire qu'il va pas passer quelques mois a finir tout ça...


@tetsuoshima a écrit:Là encore je suis pas d'accord. J'ai choppé des lots brocantes où y avait des trucs que j'avais en double, ou des jeux qui m'interessait pas, bah c'est parti à la vente direct. Et je pense pas être le seul à fonctionner comme ça. Un collectionneur, ça lui fera pas peur d'avoir un même jeu en 3 ou 4 exemplaires, sous pretexte qu'il en garde un pour la collection, un autre en cas d'accident, un autre pour le jeu, et le dernier pour son cul sur la commode.

C'est un peu une caricature du collectionneur que tu nous fait là Wink Il y a en effet des collectionneur qui appartiennent à la catégorie que tu décrie, on va dire que c'est les plus fous, les plus atteints par la collectionnite aigue. Il y a pourtant à côté de ça énormément de collectionneurs qui se contente que d'un exemplaire de chaque jeux et font de la revente du reste du lot qu'ils ont déjà pour financer d'autres recherches. Tous les collectionneurs ne gardent pas tout en double/triple/quadruple, c'est pour ça aussi qu'il ne faut pas faire une généralité du collectionneur, il y a plusieurs stades existant.

@tetsuoshima a écrit:C'est pas faux ce que tu dis là. Mais ce que je reproche c'est la retention de jeux vidéos. Exemple un collectionneur possède 4 exemplaires de rendering ranger, il en sort un tous les 10 ans, au prix qu'il veut. Donc indirectement il fait augmenter le prix des côtes, deja en rendant l'objet plus rare, et deusio en le revendant ensuite avec la plus value qui l'accompagne. Ne me dis pas que des collecitonneurs qui possèdent 10 exemplaires de Zelda Majora's Mask c'est normal. J'appelle pas ça des joueurs moi. Apres est ce qu'on peut appeller ces mecs collectionneurs, j'en sais rien, mais eux se revendiquent souvent en tant que tel

En ce qui concerne la rétention, je suis tout à fait d'accord avec toi. Cela fait plus de mal a tout le monde et que du bien au mec qui possède tout ça. Ça me fait penser a une mec de l'hosto du nom de Zzoom qui accumule comme un porc sans se soucier une seconde des besoins qu'ont aussi les autres. Il en vient même a retourner la tête des vendeurs en brocs pour aller chez eux pour ratisser "at home". Lui c'est un grand malade, un tout ce que tu veux, mais j'en reviens a ce que je dis avant, il ne faut pas généraliser ce comportement aussi a tous les collectionneurs, car certains recherchent juste une pièce pour leur collec.

@tetsuoshima a écrit:On est d'accord. Mais l'importance de ce besoin de possession est beaucoup plus grande chez les collectionneurs que chez les joueurs. On joue pas dans la même catégorie. Un collectionneur, ça lui fera pas peur de foutre 400€ dans un jeu complet sur SNES, un joueur son besoin de possession sera souvent pas assez grand pour le faire craquer cette somme dans un jeu rétro.

Ça dépend du jeu en question. Si le jeu convoité par le joueur est LE jeu qu'il a envie de retrouver pour y jouer, car cela fait partie de son histoire, ou qu'il a toujours eu envie d'y jouer, et qu'il est prêt a creuser ciel et terre pour mettre la main dessus, il fera la même démarche que le collectionneur. Un joueur se défend toujours de vouloir jouer aux bons jeux. Imaginons que ce joueur veut absolument un Mega Man X, X2 ou X3, un Super Metroid, un Demon's Crest en version PAL parce que c'est aussi comme ça qu'il les as connus (côté nostalgique de la chose) et qu'il a envie d'avoir des textes anglais à l'écran pour comprendre un minimum le jeu, et bien il fera la démarche derrière. Alors il la fera bien moins souvent qu'un collectionneur, mais il ne faut pas se mentir : la majorité des bons jeux, des titres cultes retro sont souvent les plus chers sur le marché car cela répond à l'offre/demande et cela des 2 parties. Et ces jeux, même en loose, ça douille.


@tetsuoshima a écrit:Oui c'est évident que ce qui nous lie ici, c'est ce plaisir de fouiner, c'est vrai. Mais apres on est pas tous à égalité dans nos quêtes. Je n'irai jamais faire 7 ou 8 vide greniers en week end par exemple. En general c'est 1 ou maxi 2! Et jamais toutes les semaines. Un collectionneur tout son temps libre ou presque est focalisé là dessus. Des heures sur le bon coin/ebay tous les jours, les brocs toutes les semaines, les cash tres souvent aussi etc... Tout ça prend du temps. Je dis pas que les joueurs le font pas aussi, mais quand même beaucoup moins. Pour ma part, pas fait de broc depuis facile 2 mois, pareil pour les cash. je dois aller sur le bon coin une fois toutes les 2 semaines etc... Donc y a fouiner, et ratisser. C'est pas la même chose

Avec l'arrivée il y a quelques années des smartphones, le collectionneur peut très bien avoir une vie active tout en recevant des alertes du boncoin, ebay, priceminister, sans y passer la journée dessus. Il faut dire que l'avancé technologique a donné un nouveau coup de pouce aux collectionneurs et sont toujours sur une affaire sans forcément être dessus. Donc le temps de prospection y est réduit, j'ai même entendu parler de sociétés chinoises qui géraient des enchères sur ebouze. Pour dire, que même si tu n'as pas le temps a consacrer a la prospection continuelle, il y a tellement de possibilités de le faire par alternance que tu peux avoir une vie à côté. Après pour les vides greniers, c'est un peu pareil. Depuis quelques années, le vide grenier est à la mode (et pas que pour les jv) et l'on peut les voir fleurir partout en masse sur certains week end. Dans certains coin, les vide greniers sont même les uns derrière les autres à 5km d'intervalles (dans le Nord par exemple), ils sont beaucoup moins espacé, tu peux même t'y rendre a patte de l'un a l'autre en quelques minutes. Après je vais dire que cela dépend de l'envie et de la mentalité des 2 camps. Déjà se lever tôt pour chopper le graal. Des joueurs, qui ont en général un plus petit budget que le collectionneur, sont souvent prêt a faire cette démarche, car le vide grenier est quand même le lieu des bonnes affaires. Je pense pas que faire des brocs correspond a une seule des 2 catégories, après la quantité tout dépend de la volonté de chacun. La différence se situera au niveau des prises, où le collectionneur aura tendance a prendre tout ce qu'il voit. Mais quoi qu'il arrive, en broc on est toujours le ratisseur de quelqu'un d'autre.


@tetsuoshima a écrit:Sur l'aspect loose je suis ok, vu que c'est ce que je fais. Je prefere avoir le jeu en loose que complet. Mais sur l'aspect le collectionneur aura plus tendance à avoir de belles pieces, je suis pas d'accord, tu peux collectionner des grosses daubes aussi. Des fois je vois des collections, y a 90% des trucs, j'en veux pas. Le joueur connait tres bien la rareté d'un jeu, apres il fait le choix entre plaisir de jeu/Finances/rareté. Si les conditions sont pas remplies il prends pas. Un collectionneur sera moins regardant à tous les niveaux. Le plaisir de jeu il s'en tape. Les finances il fait attention mais il achetera si il le veut vraiment, et la rareté bien sur que c'est la graal ultime du collectionneur, mais quelque part il lui faudra aussi les jeux pas rares du tout.

Oui totalement d'accord, le collectionneur va aller pécho les 2. Même si ses recherches prioritaires seront sur les jeux côtés, car plus difficile a trouver que les bouses que tu ramasse a la pelle un peu partout.


@tetsuoshima a écrit:Pas d'accord du tout. Bien evidemment certains finiront par tomber dans la collectionnite aigue, et de moins en moins jouer, mais pas forcemment. Et inversemment rien ne dit que certains collectionneurs ne craquent pas et revendent leur collection pour se concentrer sur le jeu en lui même. Y a aucun determinisme à ce niveau là. chacun est libre de prendre la route qu'il souhaite. Comme je l'ai dit plus haut, faut juste savoir écouter ses envies.

Oui j'ai oublié de préciser que l'inverse se fait également. Beaucoup de collectionneur se dégoute eux même, et reviennent aux sources dû a l'énergie et tout ce temps consacré a collectionner et finissent, comme tu le dis, a tout revendre. Certains vont totalement arrêter le jv, d'autres redeviendront de simples joueurs avec une dizaine de jeux sous le bras et tout s'arrêtera là. Mais j'ai déjà vu le cas du collectionneur qui revend toute sa collec, qui se remet a jouer banalement, et qui finit par rebasculer de nouveau dans la collec. Le cercle vicieux qui se remet en marche très vite.

@tetsuoshima a écrit:Ouais t'enfonce un peu une porte ouverte là, la possession c'est humain... Ouais, la generosité, l'altruisme aussi à ce compte là. Tout le monde ne tombe pas dans la collectionnite. Je connais des gens qui ont 3 jeux vidéos chez eux, ils en sont pas mort, et sont humains aussi^^

On ne parle clairement pas ici de gens qui n'ont que 3 jeux vidéos chez eux. Tous ceux présent ici, sur forum retro, qu'ils soient joueurs ou collectionneurs, ont en général entre 50 et 200 jeux minimum chez eux (Je ne cite pas les plus jeunes qui n'ont pas de moyen financier d'alimenter leur collection bien évidemment, où tout cela se débloquera plus tard). Quoi que soit l'utilité que les padiens, gamopatheux, limited ou autre en font, la communauté présente sur le net est quand même bien fourni en règle générale. On surfe sur des forums a tarifs préférentiels défiant la bay ou priceminister, et on surfe de topic en topic de vente en optionnant des trucs par ci, par là. Même si la quantité d'optionnage/achat des 2 camps n'est souvent pas la même, les joueurs amassent tout de même et sans forcément s'en rendre compte. C'est là où le côté possessif humain en ressort et s'affirme la plupart du temps.


@tetsuoshima a écrit:Tu dis auparavant que le collectionneur va courir apres la pièce ultime alors que le joueur va se foutre de l’état du jeu du moment qu'il fonctionne. Donc les envies et les intentions ne sont pas exactement les mêmes je pense.

Je disait qu'à la base les intentions étaient les mêmes : nostalgie, besoin de retrouver ses racines, amour du jeu retro... Bien sur que les chemins diffèrent au fil du temps puisque l'esprit change quand à la vision du jeu en lui même ce qui nous pousse d'ailleurs a avoir un topic de débat sur le sujet Wink Un collectionneur de jeu retro ne differe pas d'un collectionneur de BD, timbres, bouchons de champagne... Un collectionneur de timbre n'utilise pas ses timbres pour envoyer ses lettres, un collectionneur BD ne les lit même plus, un collectionneur de bouchons de champagne ne les mets pas sur ses bouteilles... L'esprit de collection est un peu pareil partout, et c'est peut être une des plus vieilles passions de l'être humain que de collectionner des choses.


@tetsuoshima a écrit:et c'est bien dommage, parceque que ça soit ratisseurs, speculateurs, crevards, et autres velociraptors du retrogaming y a beaucoup de chose à lier au milieu des collectionneurs[

Je pense que tu refais encore de la caricature. Tous les collectionneurs ne sont pas de vicieux ratisseurs/spéculateurs/crevards mais font tout comme un joueur ça pour l'amour du produit. Tu ne peux pas comparer un collectionneur qui ratissent une broc pour tout conserver chez lui (ce qui est chiant je te l'admet mais bon, premier arrivé premier servi c'est la règle) a un mec qui ratisse une broc pour tout revendre 3x plus cher dans sa boutique/ebay/priceminister/stand pro. On est pas du tout au même niveau de crevardise. Le mec qui revend n'en a rien a foutre du retro, il veut juste se faire du blé... Un collectionneur c'est son plaisir perso, rien de comparable ici. J'ai bien fait de préciser cette phrase à la fin, car on a tendance trop souvent a lier les 2.

mickmack

avatar
Bikini Games Master
tu regardes le topic retour de broc sur l'hosto, les mecs prennent tout ce qu'ils trouvent, quitte à prendre 3 fois la meme console le meme jour... et remettent tout en vente le lendemain (minus un ou deux items sur lesquels ils spéculent à long terme)

et ils passent pour des dieux car ils ramenent plein de trucs, bien sur, ils ramenent TOUT.

ici, sur le retour de brocs ou arrivages, je sais qu'il y a eu des contentieux, mais jamais personne n'a été taxé de ratissage...

je crois que c'est gt qui a décidé de ne plus poster ses retours car elle pensait susciter de la jalousie... elle ramenait bcp de bons trucs, mais c'était plutot des opportunités et pas du ratissage, encore moins pour revendre.

perso je ne vais jamais en brocante. parce que si je croise un de ces ratisseurs qui se promenent avec le caddie, je ne pourrai pas me retenir de lui dire deux mots Very Happy

Cardi

avatar
Démon Gamer

Oui parce que sur gamopat c'est bien vu de ramener une pelleté de truc. Du coup les mecs ne s'en cachent et viennent flamber avec ça. Mais voilà, tu appuie le contraste entre plusieurs degres de collectionnite que je cite. Car sur paderetro il y a desjoueurs et des collectionneurs mais sans abus de ratissage extreme avec 4 fois le meme jeu sur un retour, car il y a ici des collectionneur modérés. Etpuis Gamopat n'est pas une reference Smile

mickmack

avatar
Bikini Games Master
@Cardi a écrit: Etpuis Gamopat n'est pas une reference Smile

on est bien d'accord, mais c'est malheureusement une certaine vitrine du retro, et l'image qu'elle en donne est bien une image de ratisseurs et de chacals.

Invité


Invité
Je rejoins Cardi en disant que les deux categories sont finalement tres proches.
Je me souviens avoir laisse tomber mes SNES pour la PS1 (j'y suis revenu quelques annees plus tard) et ma PS1 pour une PS2. Je ne les ai jamais revendues, je les ai juste laissees prendre la poussiere.
Puis je suis arrive au Japon. Pendant plusieurs mois, j'avais completement decroche des JV, puis je m'y suis remis quelque peu, notamment a la Ds avec FFIII et New Super Mario Bros.
Il a juste fallu qu'un pote francais vienne chez moi et qu'il m'offre une Saturn avec quelques hits pour me remercier de l'hebergement. Je me suis ensuite pris une Wii. J'avais egalement ma PS2 europeenne switchee. C'est de ces 4 consoles qu'est repartie mon envie de jouer.
J'ai commence a me racheter des jeux PS1 et PS2, puis j'ai craque pour une PC Engine Duo RX et Dracula X.
A partir de la, j'etais de retour dans le monde des JV. Je me suis choppe une PS3 60Go pour continuer a jouer aux jeux PS2 dessus.
Les consoles et les jeux se sont ensuite enchaines.
J'essaie d'eviter l'achat compulsif, sauf quand je suis devant THE affaire, genre Super R-Type en boite a 100 yens avec Gradius III complet pour 400 yens, etc...
Je me suis egalement tourne vers la MD, ce qui est une grossiere erreur quand on habite au Japon avec des Comix Zone a 210 euros, des Ristar a 90 euros, etc... C'est ce qui explique ma quete (enfin terminee) d'une MD PAL (merci a ceux qui se reconnaitront que ce soit pour la console et pour les jeux^^).
Devant donc toutes ses machines et leurs hits, je me dois de choisir et de hierarchiser mes envies.
En ce moment, je souhaite plus que tout finir mon Fullset PCE Hucard sans oublier de me chopper des jeux MD qui coutent une burne parce que je veux me les faire (Panorama Cotton, Vampire Killer et Gleylancer pour ne citer que ces 3 la).
Bien sur, je les achete pour jouer, mais je serais un gros hypocrite si je disais que je me foutais de l'aspect collection.
Je kiffe ouvrir mon placard et voir les boites de mes consoles, j'adore voir les boites de mes jeux SNES empilees ou encore mes jeux PCE en rang.
L'aspect collection est un plus, car comme je l'ai dit, je suis avant tout joueur. Tous mes jeux sont testes. Il y en a sur lesquels je ne reviendrai peut-etre jamais sur PCE (les daubes necessaires au full set). mais en general, sur les autres consoles, les jeux que j'achete sont ceux qui me plaisent.

Sake C. Buenos

avatar
Maudit du Forum

A moi alors.
J'ai lu vos interventions, même celles d'après que j'ai commencé à écrire ce post, mais je ne vais pas pour l'instant réagir dessus pour pas trop compliquer le tout

Je sais pas si il y a une forme d'incompréhension entre les deux castes, mais je suis sûr qu'il y a le fait que beaucoup ne s'assument pas en tant que collectionneur. Un collectionneur est mal vu en général par les joueurs, bien sûr selon son degré de folie. Car effectivement, un collectionneur peut faire monter le prix de certains objets à certains moments, mais pour moi cela ne rentre pas vraiment dans le débat, car le joueur peut y accéder d'autres façons. Un collectionneur voit plutôt l'objet, le contenant, alors que le joueur verra plutôt le jeu, le contenu. Souvent, on cherche les deux, pour le plaisir.

Pour essayer de ne pas trop généraliser, je vais surtout parler de mon expérience, même si je pense qu'elle doit s'approcher de celle de plusieurs d'entre nous.

Quand j'ai commencé à rechercher des jeux retros, c'était parce que je me suis rendu compte qu'il y avait beaucoup de jeux excellents que je n'avais pas faits ou même pas connus parce que par manque de temps (et d'intérêt?). Donc plutôt que de s'acheter de nouveaux jeux souvent moyens et inspirés d'anciens, autant se faire plaisir à redécouvrir les bases et les perles déjà existantes, d'autant plus que c'était pas très cher.
D'un autre côté, il y avait le fait qu'étant plus jeune, par manque de moyens, il m'était arrivé de revendre des jeux pour en acheter d'autres, ce que j'ai beaucoup regretté ensuite, car me rendant compte que j'avais encore l'envie d'y jouer parfois. Certains parce qu'ils étaient juste bons, que même si les jeux de maintenant sont plus beaux, plus complexes, etc, il ne surpassent pas toujours leurs ainés au niveau du fun ou de l'intérêt. D'autres pour le côté nostalgique.
Pourquoi j'aime la NES (même si en vrai pour les jeux, je préfère la Snes), car c'est ma première console, des heures et des heures de jeu, seul ou à plusieurs. Quand on est jeune, avec le temps, quand on passe aux autres consoles, on a tendance à oublier les anciennes, voire les renier. Mais quand je me suis rendu compte que je pouvais récupérer des jeux en loose pas cher, ça m'a intéressé. Puis, j'ai voulu me racheter ceux qui me faisaient rêver à l'époque. Puis tous. En complet car j'aime les objets.
Je suis d'accord un fullset c'est débile en soi. S'acheter une merde pour l'avoir et la poser n'a aucun intérêt, mais quand même, il y a plusieurs choses dessous.
Pour moi, à la base, un fullset (ou n'importe quelle collection à thème) est un fantasme. Il n'est pas censé être réalisé. C'est un objectif qu'on se donne, ça peut même être un but dans une vie.
Dans cette société de plus en plus matérialiste, le sens de la vie est de plus en plus flou. Avant la religion, le peu de besoins ou le travail par les mains pouvaient nous suffire pour avoir une direction et notre quête personnelle (ou au moins ne pas laisser trop de temps pour en perdre encore plus). Avant, si on avait une maison, de quoi nourrir sa famille, et un peu d'argent de côté en cas d'imprévu on était heureux (si si, regardez Charles Ingalls comme il a l'air heureux). Puis avec l'arrivée des congés payés, de la réglementation du travail, du chômage, des crises, on est arrivés dans une ère de loisir et de bonheur individuel.
Aujourd'hui, si j'ai déjà une tv, un frigo rempli, pas besoin de voiture, une femme que j'aime mais que j'ai pas d'enfants et pas assez de sous pour m'acheter une maison, au final c'est quoi mon but dans la vie? Je peux me dire: je vais économiser et m'acheter une barque. Ou faire des enfants, et après tout ce qui s'en suit.
Mais en attendant cela, il y a un moment entre le temps où tu commence à gagner ton propre argent suffisamment pour vivre, et celui où tu auras d'autres responsabilités où tu ne pense qu'à te faire plaisir. Ce qui ne dure qu'un temps, car plus tu en as plus tu en veux.
Je me suis ainsi "lancé" dans un fullset Nes parce que ça me donnait une sorte d'objectif. Je travaille beaucoup, et à côté j'ai ce fil rouge qui peut toujorus m'occuper les moments où j'en ai envie. Pourquoi la Nes, car première console, et j'avais déjà pas mal de jeux d'époque, donc certains assez rares. Pourquoi Pal B FR seulement, car c'est réalisable sans être trop facile non plus, c'est juste un objectif de quelques ans. Je n'ai pas envie de continuer à faire cela après, mais jute prendre des jeux dont j'ai envie pour joueur seul ou avec des potes.
Au final, si je réussis, je serai content de moi, mais comme dis Tetsu, et ensuite? Soit on passe à un autre objectif dans le même thème, soit on savoure et on passe à autre chose.

Le fait de vouloir posséder est très récurrent, cela nous donne du pouvoir sur notre ancien nous qui devait économiser des mois pour s'acheter un jeu, le fait de voir les jeux s'accumuler nous donne un répère visuel du temps qui passe et de notre condition sociale qui s'améliore.
L'objectif du fullset est aussi un canaliseur. Plutôt que d'acheter à tout va sur tous supports, il permet de se concentrer sur un et de ne pas trop péter les plombs. Les périodes d'achats compulsifs sont difficiles après car on a l'impression d'être malade et prisonnier de ces pulsions. Soit on sombre (qui a dit D3vILWINNIE Razz) soit petit à petit on réagit et on fait attention. Mais comme n'importe quelle addiction, il faut savoir faire la part des choses, et vérifier que le plaisir est bien là (celui d'avoir l'objet pour l'avoir ou y jouer) ou si c'est une nouvelle dose (le petit shoot d'adrénaline) qui vient lors d'un moment de manque. Ebay est d'ailleurs très fort sur ce point là, car la montée d'adrénaline sur les dernières secondes avant fin d'enchère sont pour beaucoup dans le craquage sur les prix, et c'est lui qui fait beaucoup monter les prix. Je suis d'ailleurs sûr que de plus en plus de gens font de fausses ventes avec de fausses enchères juste pour donner de nouvelles fausses références de prix, et ainsi vendre plus cher par la suite.


Ok ok, mais la collection, pourquoi?
Si on aime jouer, et sur le support d'origine, le fait d'acheter des jeux rend la personne collectionneuse.
Histoire de rallonger encore ce pavé pour être sûr de remporter la palme du plus gros post de cette année, et de faire genre c'est documenté c'est scientifique donc c'est vrai, voici quelques définitions:


Joueur: qui aime se livrer à des jeux pour se distraire
Pour l'instant c'est facile, le mec il aime jouer, c'est un joueur.
Jeu: divertissement, activité physique ou intellectuelle, non imposée et gratuite, tout ce que l'on fait dans le seul but de s'amuser.
Même si j'ai tiqué au début, il faut plus voir (enfin je pense) le côté gratuit comme l'apport qu'on en a après avoir joué, pas le fait que cette activité soit gratuite. Mais je ne trouve quand même pas cela très clair, si c'est le côté du prix d'achat: jouer au chat et à la souris, c'est un jeu, c'est gratuit. Jouer à la 360 en ligne, ça serait pas un jeu?

Collectionneur: celui qui rassemble une collection, qui aime à collectionner, à accumuler
Collection: réunion d'objets ayant une ou plusieurs caractéristiques communes (timbres, théières chinoises du XIIe siècle, etc.)
Hum, du coup, dès que l'on achète des jeux pour y jouer sur son vrai support, on devient collectionneur, par opposition à celui qui y joue en émulation (et qui d'ailleurs avec la définition du jeu, serait le seul vrai joueur ici).
Mais la collection est-elle seulement pour les objets physiques? Sur mon compte Steam, je dois avoir un trentaine de jeux, auxquels je joue petit à petit, est-ce une collection? Ces jeux sont-ils à moi? La différence avec le fait de se chopper un gros Zip de roms est elle le prix?

Je pense que j'ai pu voir un peu de cette différence entre joueur et collectionneur ce week end: des potes m'invitent pour une nuit console. Pour eux c'était une sorte de revival, on allait jouer à la 64, et peut être même la snes. On commence à chercher chez lui ses anciennes consoles et jeux et manettes, il y en avait un peu partout, pas trop rangées. On passe chez moi pour récupérer les manettes qu'il manque ou des jeux, chez moi tout est dans un meuble, classé par machine.
Je crois donc que comme le dit la définition, il y a le fait de rassembler qui est important. C'était ici dans cet exemple physique pour la démonstration mais cela démontre le reste. Eux voulaient juste des jeux qu'ils connaissaient qu'on avait joué à l'époque, et qu'on passe une bonne soirée. Mais je vais voir ce qu'ils font ensuite, si ils commencent à vouloir acheter de nouveaux jeux retros, je pense qu'ils vont basculer dans la collection.


J'aime jouer, mais je n'ai pas trop de temps pour cela, cela doit faire un mois ou plus que j'ai commencé Deus Ex et toujours pas fini. Donc je sais déjà qu'à ce rythme, j'ai déjà quasiment plus de jeux que je ne pourrai y jouer dans ma vie, surtout pour tous les jeux un peu longs a finir. Donc au final avec tout cela, je me sens joueur, mais forcément plus collectionneur. Je sais (je vais essayer au maximum en tous cas) que je ne vais pas revendre mes jeux, maintenant. J'aimerais les filer à mes enfants un jour. Je me disais qu'ils vont être trop contents d'avoir tous ces jeux auquel jouait papa quand il était petit. Mais plus ça va plus je me dis qu'ils vont s'en foutre royalement. Soit au mieux, ils seront contents de voir ces objets pour le fun, soit au pire, ils ne verront que le côté financier si besoin (si cela vaut encore quelque chose). Moi je vois un peu le côté financier, forcément puisque je dois les acheter, et que j'avais mis un peu le boost depuis quelques temps quand j'ai vu que les prix montaient et que je me suis dit qu'il fallait faire cela maintenant avant que cela ne devienne vraiment trop cher. Il y a quand même aussi un côté flatteur à avoir de beaux objets, et un côté investissement aussi dans le sens ou contrairement à un pc par exemple, si dans 2 ans j'ai des galères de thune, je pourrait revendre des choses pour m'acheter un bébé.
J'aurais voulu finir cette année car cela sera le 25e anniversaire de ma Nes reçue à Noel, et je trouvais cela sympa, ensuite je passerai les 25 prochaines à jouer à un jeu par mois, et le faire à fond pour voir à côté de quoi je risquais de passer.
Mais je continuerai à acheter des jeux qui me font envie (notamment snes, pce, saturn, vb) mais je pense que je ferai attention à l'état pour les garder le plus longtemps possible, donc je resterai collectionneur.

J'ai l'impression d'avoir oublié plein de trucs (sûrement) et surtout d'avoir tout dit dans le désordre (encore plus sûr), mais bon.


Sinon j'en profite pour mon idée que j'avais: je voulais lancer un jeu sous forme un peu d'un test de profil des magazines féminins, genre "Joueur ou collectionneur?", donc selon que vous ayez des anecdotes pour l'un ou l'autre camp, envoyez moi cela par mp svp. Genre pour le côté joueur, que ce soit des jeux méconnus qui sont très bons dans leur style, ou un boss caché ou une manière particulière de venir à bout d'un jeu, ou une manip. Et pour le côté collectionneur, les jeux les plus cotés par support, ou certaines versions limitées, ou les explications de blisters, distributions, nombre d'exemplaires etc. Ne faites pas de recherches, mais si vous avez des infos comme cela, même des pistes (même (surtout) des trucs qui peuvent vous paraitre très cons ou simples), je suis preneur, cela ne pourra marcher que si j'ai beaucoup de choses différentes de beaucoup de sources différentes. Par mp svp!!

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 2]

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum